Actualités

Le Centre d'Evaluation et de Traitement de la Douleur  de la Clinique Bretéché a le plaisir d'inviter les professionnels de la santé à la formation DPC

LA STIMULATION MAGNÉTIQUE TRANSCRANIENNE RÉPÉTITIVE (rTMS) & LA STIMULATION ELECTRIQUE PAR COURANT CONTINU (tDCS) - Formation médicale  réservée aux professionnels de la santé - Edition 2022

Vendredi 30 septembre et Samedi 1er octobre 2022 à la Clinique Bretéché - NANTES

Cette formation médicale fournit les connaissances théoriques et pratiques de l’utilisation de la Stimulation Magnétique Transcranienne et de la Stimulation Electrique par Courant Continu.

Programme  (Thématiques identiques à chaque session avec un contenu mis à jour selon les actualités scientifiques)

Inscriptions

photo rTMS

Explications par le Professeur Jean-Paul Nguyen :

« La stimulation magnétique transcrânienne répétitive(rTMS)et la stimulation électrique par courant continu (tDCS) pour traiter les douleurs » : tel est l’intitulé du cours national annuel devant un parterre de médecins et d’infirmiers, par les équipes du Centre d’Evaluation et du Traitement de la Douleur de la Clinique Bretéché du groupe Elsan, à Nantes.

 « On a commencé à utiliser la stimulation magnétique en 2009, à Bretéché et au CHU, où j’exerçais à l’époque, explique le professeur Jean-Paul Nguyen, neurochirurgien, aujourd’hui à Bretéché. Une bobine qui envoie un champ magnétique stimule le cortex moteur, une zone superficielle du cerveau connectée, par des faisceaux et des réseaux, à tous les centres impliqués dans la gestion de la douleur. »

Traiter des douleurs chroniques diffuses

La stimulation électrique par courant continu dans le traitement de la douleur est arrivée plus tard, vers 2015. Elle ne déclenche pas directement une activité sur les circuits du cerveau mais elle « module le niveau d’excitabilité des circuits ».

Une séance de stimulation magnétique dure environ vingt minutes et a des effets pendant un mois, tandis qu’une séance d’une stimulation électrique (douce), d’une même durée, peut agir, sur certains patients, plus longtemps, « pendant un mois et demi à deux mois ».

À quelles douleurs s’appliquent ces méthodes? « À 70%, on traite des douleurs chroniques diffuses pour lequel on ne trouve aucune cause. » Ces personnes souffrent bien souvent de fibromyalgie, une maladie qui a un impact majeur sur la qualité de vie et les activités sociales et professionnelles. « Les centres qui gèrent la douleur dans le cerveau sont déréglés. »

Ces technologies peuvent aussi être efficaces pour les douleurs neuropathiques, qui surviennent soit après un AVC, soit après des lésions des nerfs périphériques.

50 000 € pour un appareil de stimulation magnétique

Un appareil de stimulation magnétique coûte environ 50 000 € et ne peut être utilisé que dans des centres qui traitent la douleur. En revanche, le professeur Jean-Paul Nguyen imagine une utilisation, dans un cadre bien précis, de la stimulation électrique au domicile des patients. « Une demande a été faite en ce sens à l’Agence régionale de santé (ARS). »

Ces méthodes sont des armes supplémentaires, face à des souffrances difficiles à soulager. Elles sont proposées à des patients réfractaires ou qui ne répondent plus aux médicaments. Et au bout d’une certaine période (un an, deux ans), elles peuvent avoir une efficacité très prolongée, ne nécessitant pas de nouvelles séances.

Plus d'actualités

L'obésité : quelle prise en charge ? 23 mai à 20h

L'exposition voyageuse

Enquête sur la ménopause