Chaque année, début novembre, des hommes se laissent pousser la moustache à l'occasion du mouvement Movember. Objectif : briser les tabous liés aux cancers de la prostate et des testicules, mais aussi récolter des fonds en faveur de la recherche contre ces cancers masculins. 

Qu'est-ce que le Movember ?
Movember est un mouvement qui consiste à faire de novembre, le mois dédié à la sensibilisation au cancer de la prostate et au cancer des testicules, mais aussi plus largement à la santé mentale et au risque de suicide chez les hommes. Le principe est simple : les hommes se rasent la barbe et la moustache de près au 1er novembre (journée du "Shave Down"), avant de se laisser pousser la moustache durant tout le mois. 


D'où vient le Movember ?
Le mouvement a vu le jour en 2003, à l'initiative de deux Australiens : Travis Garone et Luke Slattery. Les deux amis se retrouvent un jour pour boire une bière à Melbourne (Australie) et se lancent le défi de trouver 30 hommes prêts à se laisser pousser la moustache pour la remettre au goût du jour. Cette initiative génère de nombreuses réactions. En 2004, ils décident de créer un site internet pour récolter des fonds qu'ils reversent à la Prostate Cancer Foundation of Australia.
Les années passent et le mouvement devient l'emblème de la sensibilisation à la santé masculine en Australie, puis à travers le monde. En France, le mouvement s'implante pour la première fois en 2012. Depuis, de nombreux événements sont organisés chaque année pour sensibiliser le grand public aux pathologies masculines et récolter des fonds pour la recherche médicale.
Pourquoi ce nom ? 
Le terme "Movember" est né de la contraction de "mo" (qui signifie "moustache" en argot australien) et de "november" (qui signifie "novembre" en anglais).


Pourquoi la moustache ?
La moustache est l'emblème du mouvement depuis sa création. "Elle captive l'attention elle est double et pousse à engager des conversations salvatrices, cette année encore c'est important", insistent les fondateurs du mouvement Movember sur leur site.

movember
Pourquoi se faire pousser la moustache en novembre ?
À travers son initiative, la Fondation Movember souhaite améliorer la compréhension des risques de santé auxquels les hommes sont confrontés et collecter des dons pour investir dans des programmes de santé masculine. 
"Notre objectif est de contribuer à l'échelle mondiale à ce que les hommes puissent mener une vie plus heureuse, plus saine et plus longue", expliquent les responsables du mouvement Movember. D'ici 2030, ils souhaitent "réduire de 25 % le nombre d'hommes qui décèdent prématurément". Et de rappeler : "le genre est l'un des indicateurs de santé et d'espérance de vie les plus importants et fiables. Mauvaise nouvelle pour les hommes. En moyenne et dans le monde entier, les hommes meurent 6 ans plus tôt que les femmes". 
Même constat lorsque l'on aborde le sujet de la santé mentale. Le mouvement rappelle que les trois-quarts des suicides sont commis par des hommes. Et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) évalue à 510 000 le nombre d'hommes qui se suicident chaque année dans le monde. Soit un suicide par minute. 


Normaliser l'autopalpation et repérer les signes évocateurs de tumeurs
Plus de 200 000 hommes sont touchés chaque année par un cancer (204 600 nouveaux cas diagnostiqués en 2018, selon la Ligue contre le cancer ).
Le cancer le plus fréquent est celui de la prostate : 50 430 nouveaux cas en 2015, selon Santé publique France. Il survient dans environ 66 % des cas chez des hommes âgés de 65 ans et plus. 
Le cancer des testicules est quant à lui le cancer le plus répandu chez les hommes jeunes. En France, 2 769 nouveaux cas ont été diagnostiqués en 2018. L'âge médian au diagnostic est de 36 ans.
La fondation Movember déplore le fait que les hommes consultent moins régulièrement que les femmes, et qu'ils attendent souvent l'apparition de symptômes tardifs. Si l’autopalpation mammaire est plébiscitée chez les femmes pour lutter contre le cancer du sein, elle doit l’être tout autant chez les hommes pour lutter contre les cancers de la prostate et des testicules.
 

Plus d'actualités

Bonne année 2022 !

Le CA3D organise une soirée diffusion de la vidéo "La vie d'abord"

Le CA3D remporte le « Label et concours Droits des usagers de la santé » 2021