Actualités

Feminae, Institut du Sein de Moselle est né de la volonté d’un collectif de professionnels de définir un nouveau mode d’organisation et de coordination des soins pour les personnes touchées par un cancer du sein. Premier Institut du sein créé dans la région, avec le soutien de l'Hôpital-Clinique Claude Bernard, il propose une offre de soins pluridisciplinaire coordonnée, complète et personnalisée afin de garantir plus de visibilité et de lisibilité des parcours de soins avant, pendant et après la maladie.

 

La création de l’Institut du sein est un projet porté par une équipe médicale, pluridisciplinaire et indépendante des établissements de soins. Autour d’un comité de pilotage composé de professionnels et d’acteurs de santé, les lignes du projet ont été dessinées. "Cette première étape a été décisive. Elle a permis de poser les bases du projet et d’en définir les contours" explique le Docteur Aurélie Pélissier, Présidente de l’association.

Génèse du projet.

Le comité s’est réuni à plusieurs reprises, sous l’impulsion d’un prestataire externe expert de la coordination des soins - Move In Med. Au cours de ces réunions de travail, ont été définis les services et les outils à proposer aux patients et aux professionnels de même que le rôle des établissements et leur implication dans le projet.

L'association Feminae, Institut du Sein de Moselle est né en janvier 2021. Elle réunit un réseau de professionnels experts des pathologies gynécologiques avec l’ensemble des spécialités intervenant dans le parcours de soins en cancérologie en établissement ou à la ville.

Ce réseau travaille en étroit partenariat avec l’Hôpital-Clinique Claude Bernard. "Cette nouvelle collaboration avec Feminae, Institut du Sein de Moselle s’inscrit dans la poursuite du développement de notre filière de cancérologie" explique Gabriel Giacometti, Directeur de Territoire Moselle ELSAN.

Une démarche d’amélioration du parcours de soins.

L’Institut propose un parcours de soins coordonné autour d’une prise en charge globale des patients et de leurs proches sur le territoire. Entièrement gratuits, les services proposés ont été définis et ont donné lieu à des process validés par l’ensemble des membres de l’association. " A travers l’Institut, nous sommes engagés dans d’une démarche d’amélioration du parcours de soins" ajoute le Docteur Pélissier ; "fort de l’expertise et de la coordination des professionnels et des acteurs de santé, le patient sera ainsi suivi personnellement du dépistage à l’après traitement. Son parcours ainsi fluidifié, permettra de lui garantir une prise en charge médico-psycho-sociale renforcée".

Faciliter la prise en charge.

Médecins spécialistes mais aussi psychologues, médecins traitants, infirmières, kinésithérapeutes….: tous les acteurs intervenant dans le parcours sont ainsi représentés à travers le réseau. Ils coordonnent le suivi et la prise en charge de chaque patient avec l’aide de l’assistante de parcours dont la mission consiste à les accompagner du dépistage à l’après traitement. "L’assistante de parcours informe, organise, rassure les patients en les orientant vers les professionnels adaptés en fonction de leur parcours. Sa mission organisationnelle vient en totale collaboration avec l’ensemble des professionnels de la filière" souligne encore le Docteur Pélissier.

Parallèlement, un "espace de soins numérique" pour retrouver tous les rendez-vous, les étapes passées et à venir et des informations spécifiques sur les pathologies sera bientôt proposé aux patients.

Des ateliers thématiques pour informer collectivement les personnes suivies seront animés et l’organisation d’évènements associatifs permettra de renforcer les liens entre patients et professionnels de santé et d’avancer ensemble. La création d’une ligne téléphonique unique permet par ailleurs de faciliter les démarches.

Renforcer la coordination des professionnels et des acteurs de santé

La création et l’utilisation d’une plateforme de coordination des soins donnera accès aux médecins et professionnels de santé à toutes les informations du patient y compris son parcours de soins. "Elle permettra aussi d’avoir accès à des échanges sécurisés avec chaque acteur du parcours "souligne encore le Docteur Pélissier.

Des soirées thématiques organisées par les membres de l’Institut permettront d’améliorer les connaissances et de renforcer l’expertise du parcours de soins. Une équipe opérationnelle dédiée pourra par ailleurs porter des projets innovants collectifs (colloques, action de sensibilisation, …)

Plus d'actualités

14/12/2022

Plantation du premier arbre sur le terrain du futur Hôpital privé ELSAN en Moselle : un acte symbolique pour un projet aux lignes environnementales ambitieuses

17/11/2022

Semaine européenne pour le travail des personnes handicapées : l'Hôpital-Clinique Claude Bernard participe au duo day

13/10/2022

Contrat d'Allocation d'étude : les établissements ELSAN de Moselle partenaires du dispositif de l'ARS Grand Est