Les soins de support

 

L’hypnose en soin de support

L’hypnose médicale est une technique aidante non médicamenteuse qui, grâce à un état de conscience modifié, permet de soulager la douleur et d’atténuer les angoisses. Utilisée dans le cadre des soins de support pour le cancer, l’hypnose permet également de diminuer les traitements médicamenteux.

Qu’est-ce que l’hypnose médicale ?

Médecine alternative, l’hypnose médicale s’appuie sur la combinaison de plusieurs techniques d’hypnose (fixation du regard, attention focalisée sur différentes parties du corps) pour :

  • soulager la douleur (hypnoanalgésie) ;
  • atténuer les angoisses et le stress ;
  • surmonter une addiction (hypnothérapie) ;
  • éviter une anesthésie générale lors de certaines interventions chirurgicales en complément d’une anesthésie locale (hypnosédation), ce qui réduit les troubles postopératoires ;
  • devenir actif dans le processus de rémission, notamment grâce à l’auto-hypnose, afin d’augmenter ses chances de guérison.

L’hypnose a donc toute sa place comme médecine complémentaire dans le cadre du traitement des cancers. L’état de conscience modifié activé par l’hypnothérapeute permet en effet d’obtenir une profonde relaxation du patient, ce qui soulage ses angoisses, sa douleur et/ou sa dépression. Le recours à l’hypnose clinique, en parallèle des traitements médicaux, a prouvé son efficacité dans la prévention et l’atténuation des traumatismes psychologiques provoqués par la découverte et le traitement d’un cancer. L’hypnothérapie contribue à améliorer le moral et le courage des patients pendant les traitements, malgré leurs effets indésirables.

Quels sont les bienfaits de l’hypnose en cancérologie ?

L’hypnose médicale est efficace pour soulager les douleurs et améliorer l’espoir et la combativité du patient face au cancer, quel que soit le stade de la maladie : 

  • lors de l’apparition du cancer, quand l’incertitude sur l’avenir et sur les projets de vie du patient domine ;
  • au cours du traitement, quand la culpabilité par rapport à sa vie passée et la peur de l’avenir menacent de l’emporter ;
  • à l’issue du traitement, pour se reconstruire après le traumatisme provoqué par la maladie.

Elle est également efficace dans le cadre d’interventions cliniques. Grâce à son approche psychocorporelle, l’hypnose offre un réel soutien aux personnes atteintes d’un cancer :

  • elle leur permet d’être dans des dispositions psychologiques et physiques favorables au traitement, notamment pour les examens de radiothérapie ;
  • dans le cadre d’une anesthésie avec hypnosédation ou hypnoanalgésie, elle facilite la pose des cathéters veineux : le patient ressent davantage de confort et de contrôle, et récupère plus rapidement après l’intervention ;
  • elle réduit significativement les effets indésirables et les douleurs chroniques, en particulier les nausées d’anticipation ou les bouffées de chaleur ;
  • elle joue un rôle important dans l’accompagnement aux soins palliatifs.

Hypnose

Comment se déroule une séance d’hypnose clinique ?

Au cours d’une consultation d’hypnose médicale, le thérapeute conduit par la parole le patient dans le processus hypnotique en utilisant la focalisation. Lorsque la focalisation est atteinte, l’hypnothérapeute suggère au patient de porter son attention sur ses sensations en explorant ses cinq sens. Lorsqu’il est sous hypnose, le patient est dans un état d’éveil, de relaxation et d’attention spécifique. Le thérapeute propose au patient de faire abstraction de son environnement afin de porter son attention sur ses sensations.

Le patient vit la séance d’hypnose thérapeutique comme s’il était dans un rêve éveillé. Sa conscience et sa vigilance restent intactes, il garde le contrôle de ses mouvements. Il conduit le processus en étant orienté par les propositions du thérapeute, qu’il décide de suivre ou non. Il a la possibilité d’arrêter le processus hypnotique dès qu’il le veut. Le patient puise dans ses propres ressources afin d’avoir une perception différente de la douleur pour mieux la maîtriser et mieux gérer ses angoisses. 

Médecine douce, l’hypnose clinique peut être pratiquée par les patients de tous âges. Les séances durent environ 40 minutes. Leur fréquence et leur nombre dépendent des besoins du patient.

Comment l’hypnose est-elle utilisée en soin support chez ELSAN ?

L’Institut de cancérologie Paris Nord (ICPN) a inclus l’hypnose médicale dans son offre de soins de support. Les professionnels de santé de l’ICPN considèrent, en effet, cette pratique, tout comme les autres soins supports proposés (tels que l’utilisation de la réflexologie plantaire, de la socio-esthétique, ou encore de l’accompagnement sur l’alimentation et le cancer) comme des soins complémentaires aux solutions proposées aux patients atteints d’un cancer pour soulager leur douleur et/ou apaiser leur anxiété. 

Les oncologues et radiothérapeutes ELSAN sont habitués à diriger leurs patients vers des hypnothérapeutes exerçant au sein des cliniques ELSAN. Ils sont favorables à ces soins de support qui permettent d’améliorer le bien-être des patients et leur guérison. Tous les hypnothérapeutes exerçant dans nos établissements sont des professionnels diplômés et expérimentés.

Nos autres soins de support

Image

Accompagnement nutritionnel

Image

Phytothérapie

Image

Socio-esthétique

Image

Groupe d'échanges et de soutien

Image

Réfléxologie

Contact

Standard :
01 39 90 49 55