Actualités

Le centre Laser Elsan Vision de la clinique Saint-Michel propose désormais le cross-linking, une technique chirurgicale de pointe pour le traitement du kératocône, une déformation de la cornée.

Le kératocône est une déformation de la cornée qui perd sa forme arrondie régulière pour devenir conique et irrégulière. Le patient atteint souffre de baisse d’acuité visuelle avec une vision déformée, une sensibilité à la lumière accrue et une répercussion dans ses activités de la vie de tous les jours. Cette maladie est généralement diagnostiquée entre 10 et 20 ans, mais peut survenir à tout âge (82% des cas débutent toutefois avant 40 ans). « Le tout est, dans un premier temps, d’arrêter l’évolution de la pathologie le plus tôt possible, et, dans un second temps, d’augmenter l’acuité visuelle », explique le docteur Dornadin, ophtalmologue à la clinique Saint-Michel.

 

Renforcer la cornée

La clinique Saint-Michel propose désormais à ses patients le cross-linking, une technique de chirurgie oculaire qui permet dans la majorité des cas, et dans un premier temps, de stopper définitivement la progression du kératocône. Le déroulement de l’intervention se fait avec des gouttes « anesthésiantes » en ambulatoire. Concrètement, un produit est appliqué sur la cornée, puis, sous l’effet des UVA, les liaisons entre les fibres de collagène de la cornée vont se renforcer, rigidifiant ainsi la cornée. À l’issue de l’intervention, une lentille « pansement » est utilisée durant 3 jours afin d’aider à la reconstitution de l’épithélium, couche protectrice de la cornée. Dans un second temps, si le patient n’est pas corrigé de façon satisfaisante avec ses lunettes ou ses lentilles, il est possible d’augmenter son acuité visuelle avec plusieurs techniques selon le type de kératocône et sa gravité (pose d’anneau intra cornéen, chirurgie sur mesure réalisée au laser PKR topoguidé, greffe de cornée pour les cas les plus avancés). Ces avancées majeures, désormais possibles à Toulon, sont une véritable aubaine pour la population. En effet, les patients ne sont plus obligés de se rendre à Marseille ou Nice pour bénéficier de cette technique de pointe