Actualités

À Brest, l’association Halte au cancer a financé 16 300 € de travaux pour réaménager des espaces de la clinique Pasteur-Lanroze. Elle veut rendre plus accueillants ces lieux souvent source d’angoisse pour les malades du cancer.

Elle veut permettre aux malades du cancer d’« être à l’hôpital sans en avoir l’impression ». L’association Halte au cancer, créée en 2012 et dont le but est d’améliorer le quotidien des malades des établissements de soin à Brest, vient d’investir 16 300 € pour rénover l’Unité de chimiothérapie ambulatoire de la Clinique Pasteur-Lanroze.

Fresque végétale, papillon lumineux, chaises plus confortables… Plus que de simples coups de peinture ou travaux d’électricité, c’est toute l’apparence de la salle d’attente et de l’espace socio-esthétique, où sont réalisés divers soins et massages, qui a été repensée. L’objectif étant de rendre un peu moins difficiles les moments passés dans ces lieux,« remplis de stress et d’anxiété » et souvent associés aux mauvaises nouvelles.

Une vue sur mer en trompe-l’œil

 

En lieu et place du grand miroir qui trônait dans la salle d’attente, c’est par exemple un trompe-l’œil qui a pris place, représentant une apaisante fenêtre donnant sur un phare au milieu de l’océan.« Les patients perdent leurs cheveux, portent des fichus… Ils n’avaient pas envie de se retrouver face à une glace », souligne Marcel Gouardos, le président de l’association Halte au cancer. Qui note toutefois que« des choses restent à faire pour améliorer le bien-être à la clinique Pasteur, notamment à l’étage oncologie ».

« Il est important de bénéficier de cet œil d’usagers, salue de son côté Anthony Monnier, le directeur général du Centre hospitalier privé (CHP) de Brest. Nous continuerons notre partenariat avec Halte au cancer pour mieux accueillir nos patients. »

 

© Ouest-France, le 18 février 2021  par  Laura Daniel.

Plus d'actualités

La clinique avec S.O.A. Soins d'Onco-Accompagnement

Médecine

Règles hémorragiques : expertise du Dr Tribondeau, gynécologue à l'Hôpital Privé Saint Martin

Innovation au Nouvel Hôpital Privé les Franciscaines