Actualités

 

Parce que la clinique de Flandre porte une attention toute particulière au bien-être des enfants hospitalisés, les équipes cherchent à réduire au maximum les sources d’angoisses liées à l’intervention : crainte de la douleur, peur de l’hôpital, de la blouse, angoisse de la séparation avec les parents…

Grâce à l’association l'ABCD et le soutien des concessions FORD, MERCEDES et TOYOTA de Dunkerque, les équipes de la clinique de Flandre ont pu mettre au point un projet centré sur l’arrivée des enfants au bloc opératoire, afin de diminuer leur anxiété en créant un climat serein et apaisant.

Ce matin, remise officielle des voitures avec la direction de la clinique de Flandre et :

des représentants de l'association l'ABCD et son président: Mme COUSIN, M. MOREEWS, M.DELATTRE, et M.MANIEZ

M.LECOCQ, concession FORD Dunkerque

M.GRILLAT, concession MERCEDES Dunkerque

M. LEMOINE, concession TOYOTA Dunkerque

Bravo et merci à tous ces partenaires grâce à qui le parcours de nos petits patients hospitalisés va devenir plus serein 👍👍👏👏👏

PHOTO

Une prise en charge personnalisée

Les enfants qui doivent subir une intervention chirurgicale bénéficient d’une prise en charge personnalisée dès la consultation de pré-anesthésie. Le médecin anesthésiste explique à l’enfant et à ses parents comment va se dérouler la journée de l’enfant à l’hôpital de façon à les rassurer et les préparer avant l’opération.

Le jour de l’intervention, l’équipe de brancardage viendra chercher l’enfant dans sa chambre et lui proposera de monter à bord d’une voiture électrique pour rejoindre le bloc opératoire. A bord de ce « petit Bolide » l’appréhension du geste chirurgical est minoré et la coopération de l’enfant est facilité. Ces petites voitures électriques sont utiles à plusieurs niveaux. Elles permettent de :

  • valoriser l’autonomie de l’enfant dans sa prise en charge
  • dédramatiser l’intervention chirurgicale et la perception de l’hôpital par les parents et l’enfant
  • diminuer le stress des parents et faciliter la séparation avec l’enfant
  • mettre en confiance l’enfant en captivant son attention par le jeu
  • Favoriser une approche non médicamenteuse de l’enfant pour contribuer à gérer son anxiété
  • créer une ambiance plus sereine sans pleurs dans le bloc opératoire
  • améliorer le réveil de l’enfant et limiter les effets secondaires liés à la prémédication

Accompagné de ses parents jusqu’aux portes du bloc opératoire, l’enfant mis en confiance sera accueilli par l’équipe du bloc opératoire. Cet accueil attentif de l’enfant dans son parcours en chirurgie va contribuer à minorer son appréhension avant l’opération.

P

Plus d'actualités

Juin vert : mois consacré à la prévention du cancer du col de l’utérus

Covid19 : Mesures de précaution dans nos établissements

Comment bien se laver les mains et mettre/enlever son masque ?