Actualités

La Clinique Océane veut développer son service d’hospitalisation à domicile dans les Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes du pays de Vannes.

Que propose la clinique Océane pour les résidents des 35 Ehpad du pays de Vannes ?
Un service d’hospitalisation dit « à domicile » existe depuis 2003 au sein de la clinique privée vannetaise.La venue de 74 soignants dans les Ehpad du pays de Vannes n’est donc pas une nouveauté.En revanche, la clinique a décidé de mettre le paquet pour développer ce type de prise en charge.« Ce sont des soins complexes nécessitant des moyens humains ou techniques plus importants », détaillent Melissa Bourgeais, infirmière coordinatrice, et Stefanie Normand, cadre de santé du service.

Mais qui dit Ehpad dit soignants. En quoi est-ce différent de ce qui se fait déjà dans ces établissements ? L’hospitalisation à domicile (HAD) fonctionne de la même façon dans un Ehpad qu’à la maison. Il n’y a que le lieu qui change.
Les soignants viennent prodiguer les soins prescrits (pansements complexes, toilettes complètes, antibiothérapie au long cours…) par le médecin référent. Il ne s’agit pas de se substituer au personnel, mais de compléter les soins.
 On s’adapte aux besoins spécifiques sans jamais remplacer l’équipe en place », ajoutent Véronique Jacob et Marie Spies, médecins coordinatrices de l’HAD. L’avantage ? La venue des soignants se fait tous les jours et 24 heures sur 24, « sachant que dans notre territoire de santé, les Ehpad n’ont pas d’infirmiers et infirmières en poste la nuit ».


Pourquoi est-ce si peu développé ?
« Beaucoup de personnes se disent que ces établissements sont déjà médicalisés. Ils ne voient donc pas l’intérêt de solliciter une telle prise en charge »,
note Stefanie Normand, cadre de santé du service.Un poste d’infirmière référente a donc été créé en avril dans le cadre de la réorganisation du service.
Celle-ci semble porter ses fruits : depuis mai, une vingtaine de patients, résidants d’Ehpad, sont pris en charge chaque mois.

Quels sont les bénéfices de l’hospitalisation à domicile dans ces établissements ?
Il s’agit d’éviter les passages aux urgences des personnes âgées polypathologiques.
« Développer cette prise en charge est une incitation de l’État pour leur éviter de se retrouver aux urgences », estime Wilfried Harsigny, directeur de la clinique Océane.
L’année dernière, le service de l’hospitalisation à domicile de la clinique a pris en charge environ 98 patients chaque jour, y compris ceux des Ehpad.

Clinique Océane

© Mélanie Bécognée - Ouest France