Actualités

Depuis le mois de septembre, les chirurgiens orthopédistes de la Polyclinique du Languedoc, proposent une technique innovante pour lutter contre l’arthrose et les tendinites : les injections de plasma enrichi en plaquette (PRP).

Cette technique innovante a fait son apparition depuis plusieurs années en France. Initialement utilisé dans le domaine sportif de haut niveau, elle s’est démocratisée pour être proposée à tous.

Le PRP est une fraction de plasma avec une concentration augmentée en plaquette. Issue d’une prise de sang, la technique consiste à séparer les différents composants pour ne conserver que les plaquettes avec les facteurs de croissances permettant la cicatrisation tissulaire.

Les infiltrations de PRP sont préconisées dans le traitement de l’arthrose "modérée", des tendinites et des traumatismes musculaires. Les dernières études ont montré des résultats significatifs.
L’injection est ensuite réalisée lors d’une consultation en soins externes pour les infiltrations intra articulaires (arthrose du genou) ou au bloc opératoire sous sédation légère lors d’un court séjour ambulatoire (tendinites).

Les risques liés à cette intervention sont rares et l’utilisation du propre sang du patient permet d’exclure tout risque de contamination et d’allergie. Le plasma injecté n’a subi aucun traitement en dehors de la centrifugation et ne contient aucun produit rajouté.

Des études récentes ont prouvé que les injections de PRP sont plus efficaces que les injections d’acide hyaluronique dans l’arthrose du genou. Elles font partie à présent de l’arsenal thérapeutique permettant de reculer l’échéance vers la chirurgie.
Dans les lésions tendineuses (tendinite ou tendinopathie), les facteurs de croissance contenus dans le PRP permettent de stimuler la cicatrisation du tendon fissuré ou inflammé, expliquent les Docteurs SEMAT et POURCEL, chirurgiens orthopédistes à la Polyclinique Le Languedoc.