Actualités

 naissance

Communiqué de Presse 

La Polyclinique Majorelle autorise à nouveau la présence des conjoints pour la naissance de leur enfant.

Une précédente décision difficile à prendre qui a suscité beaucoup de colère

La Polyclinique Majorelle, depuis le 23 mars dernier, a renforcé les mesures sanitaires de protection pour les patients, les femmes enceintes et l’ensemble des professionnels en suivant strictement les recommandations du Réseau Périnatal Lorrain (RPL) et de l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Lorraine.

La décision d’interdire la présence des papas lors de la naissance de leur enfant a été difficile et n’a été prise de gaieté de cœur, mais collégialement entre les obstétriciens et la direction de la Polyclinique. Cette décision avait légitimement pour volonté d’assurer aux futures mamans et à leur bébé le niveau de sécurité attendu au sein d’une maternité de niveau 2B, c’est-à-dire, une maternité assurant le suivi des grossesses normales mais aussi des grossesses pathologiques et permettant la prise en charge des nouveau-nés en unité de néonatologie en cas de besoins.

 « Nous comprenons que cette décision ait suscitée la colère et la frustration des futurs parents. Pour autant, dans cette période extrêmement tendue dans le Grand Est, il nous fallait impérativement limiter la propagation du virus. Elle nous a permis de protéger l’ensemble des acteurs dans cette première quinzaine de confinement.

Merci aux équipes !

Nos équipes ont par ailleurs fait preuve d’ingéniosité et ont proposé aux futurs parents de vivre la naissance de leur enfant en 2.0. »

En utilisant des applications Facetime ou Whatsapp, le conjoint a pu accompagner la maman à chaque instant, mais en toute sécurité et à distance.

Malgré plus de 20% d’absentéisme et le contexte anxiogène de cette période, les équipes demeurent soudées et font preuve d’un dévouement exemplaire et je tiens à les remercier vivement » a déclaré Marie-Pierre GRAMAIN-BAILLIART, la directrice de la Polyclinique Majorelle.

La Polyclinique autorise à nouveau les conjoints à assister à la naissance de leur enfant

Néanmoins suite aux nouvelles recommandations du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens (CNGOF) du 27 mars, la Polyclinique Majorelle autorise à nouveau les conjoints à assister à la naissance de leur enfant.

La présence du conjoint va bien évidemment dépendre de plusieurs conditions :

Pour les femmes non infectées et ne présentant pas de signes d'infection à COVID 19, la présence du conjoint est possible en salle de naissance à condition :

- que le conjoint ne soit pas infecté par le COVID-19 ;

- que le conjoint ne présente aucun symptôme (température, absence de toux, …) et atteste ne pas en présenter ;

- que la maternité dispose de suffisamment d’Equipement de Protection Individuelle afin d’assurer la protection du personnel pour une semaine d’activité ;

- que le conjoint soit équipé de protections individuelles équivalentes à celles du personnel de la salle de naissance ;

En revanche, aucun accompagnant ne sera accepté pour les patientes infectées avérées ou suspectes.

L’ensemble des professionnels de la Polyclinique Majorelle souhaite garantir un niveau de qualité et de sécurité optimal au sein de la maternité.

Contact Presse :

Marie Gabrielle De Grave

marie-gabrielle.degrave@elsan.care

Tel : 06 70 17 88 84