Actualités

Le 31 Août 2020, la nouvelle Unité de Dialyse Médicalisée nommée UDM Carlit vient compléter l’offre de traitement de l’insuffisance rénale chronique de la Polyclinique Médipôle Saint-Roch.

Philippe AULOMBARD, directeur de la Polyclinique Médipôle Saint-Roch précise « Cette unité répond au besoin des patients hémodialysés chroniques de plus en plus nombreux sur le territoire. Elle permet une prise en charge personnalisée et vient enrichir le parcours de soins des patients insuffisants rénaux en offrant une alternative à l’accueil en centre lourd. »

L’UDM Carlit fonctionne les lundi, mercredi et vendredi en journée et peut accueillir simultanément 8 patients le matin et l’après-midi.

L’UDM qu’est-ce que c’est ?

L’unité de dialyse médicalisée (UDM) est une structure qui accueille des patients hémodialysés stabilisés dont l’état de santé est compatible avec la présence en continue d’une infirmière et la visite régulière d’un néphrologue.

Cette unité est une structure intermédiaire entre l’accueil en centre lourd et celui en unité d’autodialyse. Elle permet une parfaite adaptation aux besoins de santé des patients hémodialysés et vient leur offrir une possibilité supplémentaire de préserver au mieux leur qualité de vie grâce à cette unité de soins dans une logique de graduation.

Organisation du service :

La nouvelle unité permet de proposer deux séances de dialyse par jour grâce à 8 postes répartis dont deux postes d’isolement.

La permanence des soins est assurée 7j/7 et 24h/24. L’organisation comprend l’astreinte d’un néphrologue de l’équipe médicale. De la même manière, un infirmier formé à l’hémodialyse est disponible en permanence en dehors des heures d’ouverture de l’Unité.

Une équipe pluridisciplinaire

Au quotidien précise le Dr Jean Paul Ortiz responsable de l’unité, « un néphrologue et deux infirmières assurent la prise en charge des patients insuffisants rénaux hémodialysés ».

Le Praticien de compléter : « il s’agit d’assurer la suppléance de leur fonction rénale déficiente en attendant la transplantation rénale lorsqu’elle est médicalement possible.  La pathologie rénale initiale conduit à l’insuffisance rénale chronique qui au stade ultime oblige à une suppléance par hémodialyse (ou greffe, ou hémodialyse quotidienne au domicile, ou dialyse péritonéale) ».

D’ailleurs toutes ces modalités de suppléance sont proposées à la polyclinique Médipôle Saint Roch. Pour la greffe un parcours est formalisé avec les centres de transplantation régionaux et nationaux.

L’équipe médicale de Néphrologie est assistée d’une équipe paramédicale (cadre de santé, deux infirmières de coordination infirmier(è)s, aides-soignants(e)s, techniciens, agents de service hospitalier, diététicienne, assistante sociale, secrétaires ainsi que des psychologues cliniciennes.

Une démarche d’éducation thérapeutique

Avant la prise en charge en hémodialyse les patients suivis à la consultation de néphrologie se voient proposer :

  • Le programme Maladie Rénale Chronique (MRC) qui traite des mesures de néphro- protection afin de sauvegarder leur fonction rénale le plus longtemps possible et retarder la mise en dialyse.
  • Lorsque l’heure de la suppléance se rapproche, la mise en œuvre du programme d’éducation thérapeutique (ETP) permet d’informer le patient quant aux différentes techniques lui permettant ainsi de faire un choix éclairé.

Par la suite, lors des séances de dialyse, la démarche éducative est assurée par le service infirmier.

Un accompagnement personnalisé permet une meilleure compréhension et favorise la qualité du projet de soins personnalisé de chaque patient.

Un parcours de soin personnalisé…y compris pour les patients vacanciers !

Si cette unité doit de prendre en charge les patients insuffisants rénaux de notre territoire elle permet également d’accueillir des vacanciers de passage.

Cette Unité permet donc de favoriser la mobilité de ces patients hémodialysés