Actualités

Les premiers cas suspects ont été pris en charge depuis le 30 mars à la Rougeville, où une quarantaine de médecins sont mobilisés.

L'Observateur du Valenciennois

obs

obs