Actualités

Une situation sanitaire exceptionnelle

 

Actuellement nous vivons une crise sanitaire majeure, inédite même. Ses répercussions sont multiples, tant au niveau de la santé, bien sûr, qu’économiques ou sociétales. Tous, nous sommes touchés par cette pandémie. Différentes mesures ont été prises pour nous protéger. Il y a eu de nombreux morts en France, trop, mais cela aurait pu être bien pire sans la mobilisation de chacun. Dans le Finistère nous avons eu la chance d’être relativement épargnés. Cependant nous ne devons pas baisser la garde. Cela ne doit pas nous faire oublier que le COVID n’est pas la seule maladie. Nous devons continuer à nous soigner et nous, soignants, à être là pour tous ceux qui en ont besoin. Pour cela les différentes instances et sociétés savantes le rappellent ; le suivi des patients quel qu’il soit ne doit pas être interrompu. Cela est d’autant plus vrai qu’il s’agit des plus fragiles d’entre nous. On le sait, les plus âgés sont les plus à risque de complications graves. Mais cela a également bien été démontré pour les personnes souffrant d'obésité (risque 7 fois plus grand que la population générale de passage en réanimation). C’est pourquoi nous avons décidé de tout mettre en œuvre pour continuer de les prendre en charge.

Des parcours de soins à repenser

Actuellement, comme vous le savez, il y a des restrictions fortes par les tutelles  pour la réalisation des actes chirurgicaux. Cependant, la prise en charge de l’obésité étant globale, nous poursuivons le suivi de ces patients. Ce suivi s’est adapté avec le développement de la télé-consultation et des prises en charge pour bilan qui respectent les gestes barrières. Notre objectif est de toujours les accompagner dans cette perte poids afin de diminuer pour eux les facteurs de risque connus tels que le diabète, l’hypertension artérielle ou l’apnée du sommeil, mais également le sur-risque de complications liées au COVID chez les personnes souffrant d'obésité.

L'équipe du parcours obésité mobilisée

L’ensemble de l’équipe avec les chirurgiens, les médecins endocrinologue-nutritionniste, la psychologue, les diététiciennes, les infirmières, les kinésithérapeutes, les coachs sportifs et la sophrologue, nous nous mobilisons pour continuer de suivre les patients qu’ils aient été opérés ou qu’ils s’y préparent. En effet, ce suivi ne doit pas être interrompu car il est essentiel pour la qualité de la perte de poids sur le long terme et pour bien vivre les changements induits par la chirurgie. Nous travaillons également avec les tutelles pour pouvoir reprendre l’activité chirurgicale dans les meilleurs délais et avec les meilleures conditions de sécurité possible pour les patients. Nous avons bien conscience de l’attente forte de tous ceux qui se préparent depuis des mois pour une intervention chirurgicale et qui ne peuvent l’avoir pour le moment. Nous espérons pouvoir apporter une réponse à chacun dès que possible.

En cette période si particulière, nous restons à la disposition de chacun pour apporter aide et soutien afin d’aider à la traverser sereinement.
 

Docteur Pierre de Wailly