Actualités

L 'Hôpital privé d'Eure-et-Loir développe son offre de soins. La clinique, implantée à Mainvilliers, a ouvert une unité de médecine du sommeil.

L'établissement, qui appartient au groupe ELSAN, propose une prise en charge pluridisciplinaire, visant à diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil.

Le suivi des patients est assuré par les docteurs Rim Savatier, médecin spécialiste du sommeil, Tammam Al Jijakli, pneumologue, Georges Dib, ORL. Deux soignantes compètent l'équipe : Lola Iglésias, infirmière technicienne du sommeil et Maud Lakam, diététicienne.

Réveils nocturnes, apnée du sommeil

Michel Labro, directeur de l'Hôpital privé d'Eure-et-Loir, rappelle : « Le sommeil occupe un tiers de notre vie. Ses nombreuses fonctions sont essentielles à notre équilibre. Des troubles peuvent altérer son déroulement et sa qualité et entraîner des répercussions sur notre santé. 60 % des Français souffrent de troubles du sommeil : insomnie d'endormissement, réveils nocturnes, nuits courtes, somnolence en journée, ronflements sévères, apnée du sommeil, impatiences dans les jambes. »

Baptisée École du sommeil, cette unité permet de prendre en charge les personnes souffrant de troubles du sommeil, grâce à un parcours de soins personnalisé : consultations pluridisciplinaires, tests permettant un diagnostic de la pathologie suspectée.

« Lors d'un premier entretien, le praticien analyse ce trouble et prescrit des examens complémentaires : agenda de sommeil, bilan radiologique, cardiaque, sanguin », explique le docteur Rim Savatier. « Le patient effectue ensuite une journée à l'école du sommeil durant laquelle il bénéficie d'une prise en charge pluridisciplinaire. »

Des chambres équipées de matériel innovant

En fonction des résultats des examens, des enregistrements analysant le sommeil sont réalisés : polygraphie ventilatoire (apnée du sommeil), test de maintien à l'éveil, test itératif de latence d'endormissement, etc.

La clinique de Mainvilliers dispose de quatre chambres de sommeil insonorisées pour ces examens, dont deux équipées de matériel innovant.

 

©L'Echo Républicain, le 14 août 2020.
©Photo : L'Echo Républicain, le 14 août 2020.