Actualités

Mois sans Tabac

En novembre, on arrête ensemble !

À l'occasion du Mois sans tabac, la Polyclinique Majorelle se mobilise en organisant plusieurs journées d’information et de sensibilisation

Les 4, 12, 18 et 25 novembre de 10h à 17h

Hall d’accueil de l’établissement. Entrée libre et gratuite.

Le public pourra gratuitement, sans rendez-vous rencontrer Elisabeth, notre sage-femme, accompagnante au sevrage tabagique et Laetitia, notre hypnothérapeute qui seront présentes pour informer, conseiller et répondre aux questions des futures mamans et des visiteurs : « Pourquoi arrêter de fumer ? Où trouver de l’aide ? « Ou encore » Comment réussir une grossesse sans tabac ? « 

Des brochures d’information ainsi que des kits d'aides à l'arrêt du tabac seront distribués gratuitement aux visiteurs et aux patients. Le public pourra aussi tester ses connaissances sur les méfaits du tabac et évaluer son degré de tabagisme grâce à un quiz.

1 mois sans fumer, 5 fois plus de chance d’arrêter

Première cause de mortalité évitable, le tabac tue 75000 personnes en France chaque année. Un sevrage tabagique de 30 jours multiplie par 5 les chances d’arrêter définitivement. L’abstinence sur un tel laps de temps diminue largement la dépendance et les symptômes de manque.

Grossesse et tabac : un bon moment pour arrêter de fumer

Fumer durant la grossesse comporte de multiples risques pour la grossesse elle-même et pour le développement du fœtus.

Si arrêter de fumer est toujours un défi, l’arrivée d’un enfant peut être un moment propice pour le relever. Si un tiers des femmes enceintes parviennent à arrêter complètement la cigarette pendant la grossesse, elles sont encore plus de 17 % à déclarer fumer quotidiennement au troisième trimestre de grossesse.

Or, fumer durant sa grossesse n’est pas sans risque.

Les conséquences peuvent même s’avérer graves pour la mère et l’enfant : accouchement prématuré, fausse couche, faible poids de l’enfant à la naissance, ...

Il est donc important d’aider les femmes enceintes à saisir l’opportunité de la grossesse pour envisager l’arrêt de leur consommation de tabac.

Mais cela ne s’arrête pas à la grossesse….

A la naissance de l’enfant, il est important de poursuivre l’arrêt du tabac, tant pour les parents et l’entourage que pour le nouveau-né, afin d’éviter de l’exposer au tabagisme passif.

Après l’accouchement : attention à la reprise !

En effet, parmi les femmes ayant arrêté de fumer pendant leur grossesse, plus de la moitié déclarent reprendre à la naissance de leur enfant.

 A la Polyclinique Majorelle, des professionnels sont là pour aider les patientes et leur entourage : notre sage-femme, accompagnante au sevrage tabagique et notre hypnothérapeute mais aussi tous les professionnels qui côtoient les futurs et jeunes parents sont là pour les aider et les orienter !

Contact :

Marie Gabrielle DE GRAVE

Chargée de communication

06 70 17 88 84

marie-gabrielle.degrave@elsan.care