Actualités

Le nouveau Paxman, un appareil qui réduit le risque de perte de cheveux induite par une chimiothérapie, a été inauguré, hier, au Pôle santé République.

Thérapeutes, équipes soignantes, patients et partenaires étaient réunis, hier soir, au Pôle santé République pour la présentation du deuxième Paxman acquis par l’association L’Oasis des Dômes en mars dernier, grâce au financement de Clermont en Rose.

Cet appareil de réfrigération du cuir chevelu a pour objectif de réduire la chute des cheveux, induite par une chimiothérapie, de 30 à 50 %. Le principe repose sur la circulation d’un gel dans des petits canaux insérés dans le casque à une température constante de 4°. Le froid génère une contraction des vaisseaux sanguins du cuir chevelu évitant ainsi la diffusion des produits chimiques.

Pour le Docteur Joël Fleury, oncologue et président de l’association l’Oasis des Dômes, « les premiers résultats sont extrêmement encourageants, en particuliers avec les taxanes (taxol et taxotère) pour lesquelles on observe une réduction de 30 à 45 %. De plus, le ressenti des malades est très favorable avec une excellente tolérance ».

Pour les antracyclines, autres drogues alopéciantes, l’évaluation n’est pas encore possible, mais les premières impressions sont favorables. Deux femmes sur huit n’ont pas eu recours à une perruque et deux autres patientes ont eu une alopécie différée d’environ deux mois.

« Avec deux appareils nous allons pouvoir traiter quatre patients par demi-journée soit, jusqu’à quarante par semaine » conclue le thérapeute.

En parallèle de cette présentation, Pascale Laumond, Laurence Gauthier, Mireille Versos et Soline Bonhomme annonçaient l’organisation du « Défilé de la vie » le 15 octobre à l ’opéra de Clermont-Ferrand. Une soirée qui aura pour objectif de récolter des fonds pour pérenniser les actions de L’Oasis des Dômes. « Nous voulons donner du rêve aux autres patientes. Mais l’idée est aussi de modéliser cette démarche qui pourrait être reprise par d’autres centres de traitement. »

© La Montagne - Vendredi 14 juin 2019 - Muriel Pommerol

Plus d'actualités

Parcours Patient

Le Pôle Santé République crée une école

Les urgences privées, une solution pour désengorger les urgences publiques

Le Pôle Santé République teste une innovation en cardiologie