Actualités

Le docteur Fabrice Basseau présente le nouveau scanner de la clinique de l'Ormeau, un appareil de dernière génération.

La polyclinique de l'Ormeau s'est dotée d'un tout nouveau scanner. « Il remplace un des deux scanners que nous avions sur le site d'Ormeau-Centre », précise le docteur Fabrice Basseau, « et en accord avec la direction de la clinique, nous avons décidé de l'installer sur le site d'Ormeau-Pyrénées. » Pour une simple question de cohérence, c'est sur le site d'Ormeau-Pyrénées que se tient l'essentiel de l'activité chirurgicale. « Auparavant, nous devions transférer les patients jusqu'à Ormeau-Centre pour y subir un examen, ce n'était ni confortable pour eux, ni vraiment rationnel », estime Cyril Dufourcq, le directeur de la polyclinique. Pour accueillir le nouveau scanner, des travaux ont été nécessaires, et il a presque fallu pousser les murs. « En fait, nous avons réaménagé le local où se trouvait la rééducation cardiaque, que nous avons transférée à Ormeau-Centre, là aussi c'est plus cohérent puisque c'est sur ce site que se trouve l'unité de cardiologie. »

Seulement 3 en France

Sitôt les travaux réalisés (pendant l'été), le nouveau scanner, d'une valeur d'1,5 M€, a été installé, puis testé. « Nous sommes opérationnels depuis le début du mois d'octobre », le docteur Basseau, « c'est un superbe outil, de dernière génération, c'est le 3e à être installé en France, et sa particularité est d'avoir un capteur extra-large, et sa capture d'image très rapide a deux avantages : exposer moins longtemps les patients aux rayons, et permettre par exemple l'exploration des coronaires en » action « . Et bien sûr, les images sont de très belle qualité. » Prochain équipement ? « Nous venons d'avoir l'autorisation pour une 2e IRM, ce sera opérationnel dans quelques mois. »

© La dépêche.fr - Texte et illustration CV

Plus d'actualités

Téléchargez TousAntiCovid

Les visites sont interdites, pour protéger nos patients

Consultations d'anesthésie : comment prendre rendez-vous ?