Equipements

Les techniques complexes d’A.M.P. (Assistance Médicale à la Procréation) demandent le concours de plusieurs disciplines différentes (gynécologie médicale, chirurgie gynécologique, échographie, anesthésie, biologie, génétique, urologie, psychologie….

Nombre de ces spécialités sont représentées à la Clinique St Pierre. Cette proximité de compétences garantit à ses patients un service optimisé et la complémentarité potentielle de soins ou d’examens spécialisés.

Dans le cadre de la procréation assistée, les praticiens maîtrisent les techniques les plus avancées et notamment celle de la fécondation in vitro avec ou sans micro-injection (ICSI), dont la mise en œuvre requiert des conditions particulièrement élaborées. Le centre d’AMP est également autorisé à pratiquer une conservation de gamètes (spermatozoïdes ou ovocytes) pour préserver la fertilité dans le cadre de la mise en place de traitement potentiellement stérilisant ou d’altération prématurée de la fertilité.

Selon l’infertilité du couple une technique particulière d’AMP sera proposée :

  • L’insémination artificielle avec sperme du conjoint (I.A.C.) ou avec sperme de donneur (I.A.D.)

Elle consiste à déposer après préparation, les spermatozoïdes directement dans la cavité utérine. C’est une technique simple et relativement peu contraignante, qui peut être répétée facilement.
 

Si, malgré des inséminations répétées sur plusieurs cycles, la grossesse ne survient pas, le médecin propose dans un deuxième temps le recours à la Fécondation In Vitro.

  • La Fécondation In Vitro

Elle a pour but d’assurer la rencontre entre l’ovocyte et les spermatozoïdes en dehors de l’organisme.

Pour optimiser les chances de succès, il faut obtenir plusieurs ovocytes. La première démarche consiste donc en une stimulation de l’ovulation. Après prélèvement des ovocytes et mise en contact avec les spermatozoïdes, les embryons se forment. Après quelques jours de culture, un ou deux embryons sont alors replacés dans l’utérus. Les embryons surnuméraires de bonne qualité pourront être congelés, avec l’accord des patients, pour un transfert ultérieur.

  • L’Injection Intracytoplasmique d’un spermatozoïde ou I.C.S.I.

Dans cette variante de la FIV, un spermatozoïde unique est directement injecté dans chaque ovocyte ponctionné.

Le spermatozoïde injecté peut provenir de sperme frais, obtenu par masturbation, mais on peut aussi dans certains cas l’obtenir chirurgicalement par biopsie du testicule ou après ponction épididymaire. Cet acte est réalisé sous anesthésie générale au bloc opératoire de la clinique St Pierre par un des urologues agrémenté de l’équipe.

On peut également utiliser des spermatozoïdes conservés par congélation, ceux du conjoint ou d’un donneur.

Plus d'équipements

Mamans connectées

Qu’est-ce que c’est ? Le dispositif « Maman connectée » permet aux jeunes mamans accouchant par césarienne de rester connectées à leur bébé grâce à un casque de réalité virtuelle. Celui-ci capte les premières heures de la vie de l’enfant, retransmises en direct à la mère lorsqu’elle se trouve en salle de réveil.

Lithotripteur

Appareil permettant la pulvérisation et l’élimination par les voies naturelles de calculs (réunion de substances formant un amas pierreux) par l’émission d’ondes de choc (ultra sons).

Cell Saver

Le système de récupération de sang autologue Cell Saver® 5+ est conçu pour une utilisation lors d'interventions chirurgicales impliquant un volume de perte sanguine moyen à élevé, comme pour les cas traumatiques.