C’est unique dans le département ! La Polyclinique Kenval – site Kennedy à Nîmes est le seul établissement à proposer désormais la technologie PlasmaJet pour traiter l’endométriose, une maladie chronique douloureuse qui touche 10 à 12 % des femmes.

Chez les femmes victimes d’endométriose, l’endomètre se développe dans des régions où elle devrait être absente : vessie, appareil digestif, vagin… Au moment des règles, cet endomètre ectopique engendre des douleurs pelviennes, des douleurs lors des rapports sexuels. Près de 40 à 50 % des femmes présentant une infertilité sont atteintes de diverses formes d’endométriose (péritonéale, ovarienne ou nodulaire…).

Pour venir à bout de l’endométriose et de ses symptômes, la Polyclinique Kenval propose désormais aux patientes la technologie PlasmaJet. En effet, c’est un outil de dissection nouvelle génération. Avec les techniques que l’on utilisait jusqu’à présent, lorsque l’on séparait l’endométriose du reste des tissus, on risquait de blesser avec l’énergie utilisée les ovaires, le rectum ou la vessie, avec risque de diminution de la fertilité. Avec le Plasmajet, la précision est d’1/3 de millimètre et l’utilisation du plasma diminue considérablement les risques de blesser les tissus sains à proximité.

Supprime tous risques de brûlure, tout en assurant la conservation des tissus.

De nombreux avantages

Plus précis et moins agressif que la chirurgie conventionnelle, le PlasmaJet permet régulièrement de réduire la durée de l’intervention. De plus, les taux de complications sont faibles et les suites opératoires semblent moins douloureuses. Dans le cas d’une endométriose ovarienne, le PlasmaJet permet également de mieux préserver la fertilité en laissant intacte la vascularisation de l’ovaire, ce qui est particulièrement intéressant chez les jeunes patientes qui n’ont pas encore d’enfants. Enfin, la précision du PlasmaJet permet d’accéder à des régions anatomiques habituellement difficiles d’accès par la voie classique.

Toutes les formes d’endométrioses sont prises en charge à la Polyclinique Kenval, qu’il s’agisse des formes les plus aisées à traiter ou des formes les plus délicates telles que l’endométriose ovarienne pour la préservation de la fertilité ou l’endométriose nodulaire profonde, proches ou incluses dans le rectum ou la vessie. La technologie PlasmaJet est un véritable progrès de l’offre de soins pour la population du Gard et des territoires voisins et elle s’inscrit parfaitement dans le parcours de la femme à la Polyclinique Kenval.