Actualités

Peut-on mettre un oreiller dans le lit de Bébé ? Non, répond le Dr. Solange Moore, pédiatre à la Polyclinique du Parc.

Copyright © Femme Actuelle - Le 13 décembre 2020 à 20h11

Peut-on mettre un oreiller dans le lit de Bébé ?

La réponse du Dr. Solange Moore, pédiatre à la Polyclinique du Parc Saint-Saulve (59), est très claire : " certainement pas ! ". Vis-à-vis de cette question, les pédiatres sont unanimes : il est rigoureusement déconseillé de mettre un oreiller dans le lit d'un bébé avant l'âge de 2 ans.

Oreiller interdit dans le lit de Bébé : pour quelles raisons ? Avant l'âge de 2 ans, les bébés respirent quasi-exclusivement par le nez : ils sont (pour la plupart) incapables de respirer par la bouche. Par ailleurs, le nouveau-né est généralement incapable de se dégager seul d'une situation dangereuse – qui menace par exemple sa respiration. Avant l'âge de 5 mois environ, le bébé est ainsi dans l'incapacité de se retourner tout seul.

Aussi, l'enfant peut facilement s'étouffer dans son oreiller : c'est un facteur qui peut conduire à une mort subite du nourrisson, que l'on appelle plutôt " mort inattendue du nourrisson (MIN) " ou " mort subite inexpliquée du nourrisson (MSIN) " en langage médical.

Mort subite du nourrisson : pas seulement les oreillers... " Il existe également un vrai risque d'enfouissement avec les tours de lit, les draps et les couvertures, les couettes ou même les doudous et les peluches avant l'âge de 2 ans : cette mise en garde ne concerne pas que les oreillers " ajoute le Dr. Solange Moore. Ainsi, avant l'âge de 2 ans, le lit de bébé doit être totalement vide.

À savoir. Les oreillers ne sont pas seulement dangereux pour les jeunes enfants : ainsi, au mois d'octobre 2020, un enfant âgé de 5 ans est décédé par asphyxie à Brest après avoir " joué avec un oreiller " avec sa mère...

Lit de Bébé : comment le compose-t-on ?

Berceau ou lit pour Bébé ? L'enfant ne dort que pendant quelques mois dans son berceau (jusqu'à environ 6 mois) : ensuite, il peut dormir dans un lit à barreaux (que l'on appelle aussi " lit anglais ") jusqu'à l'âge de 2 ans. On peut également opter pour un lit à barreaux dès la naissance. " Si vous avez l'impression que votre bébé est tout petit dans son lit, il est aussi possible de poser la nacelle du landau dans son lit " conseille le Dr. Solange Moore.

Pour le lit, évitez les produits vintage chinés en brocante ou hérités des parents / des grands-parents : les normes ont évolué pour garantir la sécurité de Bébé. Le lit à barreaux traditionnel (norme NF EN 716-1) mesure souvent 120 x 60 centimètres. Les barreaux doivent être verticaux et leur espacement doit être compris entre 4,5 et 6,5 cm. Bon plan : les enseignes de puériculture proposent souvent des lits " évolutifs " que l'enfant peut utiliser jusqu'à l'âge de 2-3 ans.

Attention ! Si vous souhaitez customiser ou repeindre le lit de Bébé, il est préférable de le faire longtemps à l'avance, d'employer des peintures conçues pour cet usage (peintures estampillées A+) et de bien aérer le lit avant de le proposer à l'enfant.

Pour le matelas, optez pour une texture bien ferme : l'enfant ne doit pas s'y enfoncer. Attention : le matelas doit être bien adapté aux dimensions du lit et recouvrir tout le sommier – Bébé risque en effet de " se coincer " entre le matelas et la paroi du lit.

Protégez le matelas avec une alèse (en caoutchouc ou en coton imperméabilisé) et recouvrez le tout d'un drap-housse bien ajusté. Si possible, choisissez un matelas conçu dans une matière naturelle (bambou, coton biologique...) et privilégiez les produits labellisés. Aérez le matelas neuf plusieurs jours hors de son emballage pour permettre l'évacuation d'éventuels composés toxiques.

Pour Bébé... La " tenue pour dormir " idéale pour le Bébé, c'est le sur-pyjama, le pyjama couverture ou la turbulette (que l'on appelle aussi " gigoteuse "). Le pyjama ou la chemise de nuit ne sont pas recommandés avant l'âge de 2 ans. L'enfant doit impérativement être couché sur le dos : il n'y a aucun risque d'étouffement par régurgitation et il s'agit du moyen numéro 1 pour prévenir la mort subite du nourrisson.

Et aussi... Comme expliqué plus haut, dans le lit de Bébé, évitez absolument les couettes, les couvertures, les draps, les coussins, les oreilles, les traversins, les tours de lit, les peluches, les doudous...

À savoir. Pour limiter encore le risque de mort subite du nourrisson, certaines enseignes de puériculture proposent d'équiper le matelas de Bébé avec une têtière aérée qui garantit une bonne respiration à tous les bébés, même les plus agités.

Merci au Dr. Solange Moore, pédiatre à la Polyclinique du Parc Saint-Saulve (groupe ELSAN).

Sources :

Élever son enfant – Pr. Marcel Rufo et Christine Schilte, éd. Hachette Famille.

J'élève mon enfant – Laurence Pernoud, éd. Horay.

Lire l'article sur Femmeactuelle.fr

bébé

Plus d'actualités

Aujourd’hui, c’est Job dating à la Polyclinique du Parc à Saint Saulve

Lancement du service SOS Perfusion : visioconférence le 24 juin

Premiers ados vaccinés au Pfizer, hier matin : La Voix du Nord