Depuis maintenant 1 an, le CHP Brest Keraudren-Grand Large a ouvert un nouveau service d’hospitalisation de jour : Service d’Accompagnement Médical.
Retour sur ce nouveau service qui a réalisé depuis le 6 janvier dernier pas moins de 427 prises en charge (avec une fermeture de 12 semaines à cause du covid-19).

Equipe pluridisciplinaire SAM - Accompagnement CHP Brest - Keraudren Grand Large

Des parcours de soins repensés

Les parcours répondent à la nécessaire évolution de notre système de santé liée à la progression des maladies chroniques et des situations de perte d’autonomie. La notion de parcours de soins permet de développer les actions d’anticipation, de coordination et d’échanges d’informations entre tous les acteurs impliqués.
Elle permet aussi une meilleure intégration des différentes dimensions de la qualité des soins : pertinence, sécurité, efficacité clinique mais aussi accessibilité, continuité
et « expérience patient ».

Cet hôpital de jour propose aux patients une journée personnalisée en fonction de leur parcours et de leurs besoins.

L’objectif est de permettre au patient de:
- devenir acteur de sa prise en charge
- bénéficier d’une prise en charge pluri-professionnelle coordonnée

En associant les soins médicaux et de support, le SAM constitue une réponse globale, structurée et continue aux besoins des patients durant leur parcours.

Les + pour le patient :
• Bilan et rendez-vous organisés et regroupés sur une seule journée
• Meilleure compréhension de leur pathologie et de leur parcours de soin
• Communication accrue avec tous les professionnels de santé
• Anticipation des besoins pour une meilleure récupération
• Retour à domicile plus serein
• Accès aux soins de support simplifié

Quels sont aujourd’hui les séjours d’accompagnement proposés ?

En 2020, six séjours d’accompagnement ont été mis en place :
• Les séjours de préhabilitation chirurgicaux
• Le parcours SAFe - Séjour d’Accompagnement des Femmes (chirurgie gynécologique et oncologique)
• La Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie en chirurgie bariatrique
• Les stomies urologiques et viscérales
• Le parcours POUMON EXP’AIR (bilan d’exploration pneumologique)
• Le parcours POUMON OP’AIR (préparation dans le cadre d’une intervention chirurgicale thoracique relevant d’un protocole RAAC)

Pour 2021, de nouveaux séjours sont en cours de développement dans le cadre des parcours en AMP (Assistance Médicale à la Procréation), en cardiologie, en chirurgie bariatrique et en plaie et cicatrisation.

Concrêtement, comment cela s’organise t’il ?

Etape 1 : Inclusion des patients
Lors de la consultation avec son chirurgien et/ou son médecin spécialiste, ce dernier déterminera quels sont les besoins de chaque patient en fonction de son parcours de soins et de ses besoins. En effet, en fonction de ces derniers points, le patient aura des consultations, soins et/ou ateliers.

De nombreux professionnels de santé mobilisés :
chirurgiens, anesthésistes, médecins, tabacologues, infirmièr(e)s, infirmier stomathérapeute, kinésithérapeutes, diététiciennes, assistante sociale, psychologue, sexo-thérapeute, socio-esthéticienne, coach d’Activité Physique Adapté, reflexologue plantaire  et autres soins de support*.

*Définition INCa - soins de support : ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie. Ils se font en association avec les traitements spécifiques contre la maladie éventuellement mis en place (ex : prise en compte de la douleur et de la fatigue, problèmes nutritionnels, les troubles moteurs, les difficultés sociales, la souffrance psychique, les perturbations de l’image corporelle,...).

Etape 2 : Déroulement d’un séjour au sein du service SAM
A son arrivée, le patient réalisera un entretien avec l’infirmière du service qui pourra :
- échanger avec lui sur son parcours de soins
- présenter le programme de sa journée
- Réaliser une détection psycho-sociale et des besoins en Activité Physique Adapté
Ensuite, en fonction de l’avis transmis par le praticien, le patient bénéficiera des soins, consultations, ateliers   réalisés par l’équipe pluridisciplinaire qui lui sont nécessaires dans le cadre de son parcours.

Etape 3 : Coordination des acteurs et lien ville-clinique renforcé
A la fin du séjour, un compte rendu d’hospitalisation reprenant l’évaluation de chacun des intervenants est envoyé au praticien prescripteur afin d’adapter si nécessaire la prise en charge. Cette même information est envoyé au médecin traitant du patient pour permettre un meilleur suivi entre la ville et l’établissement.

Plus d'actualités

Replay visio "comment prendre soin de son cœur" avec le Dr Brimont

La prise en charge des affections de l’appareil locomoteur à La Rougeville

Arrivée du Dr Nicolas MENTINE, Chirurgien Urologue