Equipements

C'est un paysage des plus apaisants : une plage de sable fin des Philippines, où le soleil brille et où l'on se laisse bercer par le flux et le reflux des vagues. Une musique d'ambiance, douce et relaxante, assure le fond sonore de cette vision idyllique. La scène, des plus réalistes, n'est pourtant que virtuelle. Elle est proposée par Elsan à des patients, via des casques et des écouteurs, lors d'opérations sous anesthésie locorégionale.

casque de réalité virtuelle

Les incidences positives sur le plan médical du casque de réalité virtuelle

Cette immersion répond, pour le groupe, à un objectif simple : diminuer le stress que peut connaître le patient avant et pendant l'intervention. Le bloc opératoire est considéré comme un environnement anxiogène par certains d'entre eux. Cette expérience relaxante contribue à leur bien-être et s'intègre plus globalement aux procédures d'accompagnement déjà en place et menées par les équipes médicales d’Elsan. Une initiative qui peut, dans le même temps, avoir des incidences positives sur le plan médical : une moindre anxiété durant l'opération diminue le temps de rémission et favorise une récupération plus rapide.

Une pratique facilement déployable

Cette pratique innovante dispose d'un autre atout : elle est aisément déployable. Seuls un casque de réalité virtuelle (similaire à ceux utilisés pour la pratique des jeux vidéos) et des oreillettes sont nécessaires. Il suffit alors de lancer l'une des séquences proposées au patient : détente sur une plage ou dans une forêt, immersion à 360° dans un court-métrage, images de synthèse en 3D ou encore visualisation d'un film comme si vous étiez dans une salle de cinéma. Une facilité d'usage qui permet d'envisager le déploiement de ce dispositif novateur pour l'ensemble des actes de chirurgie réalisés sous anesthésie qu’elle soit locale ou loco-régionale : rachianesthésie, péridurale ou anesthésie d'un membre. Par mesure d'hygiène et de précaution, le casque de réalité virtuelle n'est toutefois pas proposé aux patients ayant une infection oculaire.

Plus d'équipements

Curiethérapie

L'Institut de Cancérologie Paris Nord réalise également des traitements de curiethérapie, technique qui consiste à placer une source radioactive scellée à l'intérieur ou à proximité immédiate de la zone à traiter.

Systèmes de planification

Lorsque le scanner est réalisé et les zones à traiter et à préserver précisément ciblées, l'équipe de physique médicale, en concertation avec les médecins, modélise la séquence exacte de traitement personnalisé qui sera exéctuée par l'accélérateur de particules.

Scanner

Qu'est-ce que le scanner ? Cet appareil permet de faire des images en coupe du corps humain. Les renseignements apportés par cet examen sont très souvent déterminants pour porter un diagnostic précis