Mon suivi de grossesse

Mon suivi de grossesse

La maternité Majorelle vous propose un suivi de grossesse personnalisé. Vous pourrez, à votre choix, effectuer vos consultations de grossesse auprès d’un obstétricien, ou si votre grossesse est physiologique auprès d’une sage-femme (avec un obstétricien référent)

Nos praticiens

Dr Charlotte PATTE

Gynécologue Obstétricien

Dr Remi PILLOT

Gynécologue Obstétricien

Dr Julie BUHLER

Gynécologue Obstétricien

Dr Elise LARDIN

Gynécologue Obstétricien

Dr Anne-Claire CHABOT-LECOANET

Gynécologue Obstétricien

Dr Christian SCHEFFLER

Gynécologue Obstétricien

Dr Eric GOUDOT

Gynécologue Obstétricien

Dr Mathilde WERNER

Gynécologue Obstétricien

Dr Ariane TABARY

Gynécologue Obstétricien

Dr Jean-Paul FACQ

Gynécologue Obstétricien

Dr Sydney DANAN

Gynécologue Obstétricien

Dr Ségolène THOUVENOT

Gynécologue Obstétricien

Dr Bertrand MAY

Gynécologue Obstétricien

Dr Guy SERY

Gynécologue Obstétricien

Dr David TISSERANT

Gynécologue Obstétricien

Dr Ariane ZAIQUE-THOUVENY

Gynécologue Obstétricien

Nos sages-femmes

Mme Véronique LEMAIRE

Sage-Femme

Mme Celia REINA

Sage-Femme

Mme Elisabeth DE TREMERIE

Sage-Femme

Bien vivre sa grossesse

Sage-femme coordinatrice de la grossesse et référente Materniteam

Sage-femme coordinatrice de la grossesse et référente Materniteam

Ses Missions :

  • Réaliser votre inscription à la Maternité si elle n’est pas déjà faite.
  • Faire le lien avec le professionnel qui suit votre grossesse afin d’assurer un suivi sécuritaire.
  • Aborder avec vous un projet de naissance personnalisé si vous le souhaitez (travail en salle nature, peau à peau avec maman et papa, mise au sein précoce, accompagnement de l’allaitement…) qui sera discuté en concertation avec l’équipe pluridisciplinaire.
  • Être personne ressource en cas de difficultés rencontrées au cours de la grossesse.
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire dans le but de répondre au mieux à vos besoins durant la grossesse et après (assistante sociale, psychologue, diététicienne, hypnothérapeute, consultante en lactation, sage- femme certifiée en acupuncture et tabacologue).
  • Faire le lien vers le réseau de sages-femmes libérales pour vous proposer une préparation à la naissance adaptée.
  • Vous présenter les prestations proposées au sein de l’établissement pour favoriser votre bien-être et celui de votre famille.

Prendre rendez-vous

Le programme Materniteam

Une application mobile

Une application mobile

Des ateliers et des rencontres

Des ateliers et des rencontres

Autres consultations

Dépistage et traitement du diabète gestationnel

Dépistage et traitement du diabète gestationnel

Don de sang placentaire

Don de sang placentaire

Médecine foetale

Médecine foetale

Conseils en attendant bébé

Alimentation et grossesse

Alimentation et grossesse

Il est important de faire attention à sa prise de poids au cours de la grossesse afin de bien vivre les chan- gements corporels qui se produisent mais aussi pour éviter l’apparition de certaines pathologies (diabète, hypertension artérielle…).

 

Manger deux fois plus, NON !

Mais manger deux fois mieux, OUI !

Une alimentation de qualité est une alimentation équilibrée et régulière (3 repas/jour) :

  • 5 fruits et légumes par jour ;
  • du pain, des céréales et d’autres sucres lents à chaque repas selon votre appétit ;
  • des produits laitiers trois fois par jour ;
  • des protéines (viande, poisson ou œufs), une à deux fois par jour ;
  • de l’eau à volonté.

Il est important également de limiter sa consomma- tion de matières grasses, de sel et de produits sucrés.

 

Comment éviter les carences ?

La femme enceinte est plus susceptible d’être en manque de certains nutriments dans l’organisme. C’est pourquoi dans votre alimentation équilibrée certains aliments sont à privilégier.

Les folates sont essentiels à la croissance de votre bébé, et au bon développement de son système nerveux.

Présence dans :

  • Les légumes secs (haricots, lentilles, noix, pois chiches, châtaigne…),
  • Les légumes verts (épinards, cresson, mâche, brocolis, choux, pissenlit...).

Souvent insuffisantes, les vitamines B9 sont prescrites durant la période pré-conceptionnelle et le 1er trimestre de la grossesse par votre gynécologue      ou votre sage-femme.

Le fer est indispensable dans la production de globules rouges. Si vous avez une carence en fer, il y a risque d’anémie.

Présence dans :

  • la viande ;
  • les légumes secs
  • le poisson.

Le calcium a un rôle essentiel pour la construction du squelette de votre bébé.

Présence dans :

  • les produits laitiers ;
  • les eaux minérales riches en calcium...

LA VITAMINE D

La vitamine D facilite l’absorption du calcium.

Présence dans :

  • les poissons gras (saumon, maquereaux, sardines, thon...) ;
  • les œufs ;
  • les produits laitiers enrichis en vitamine D (beurre, lait non écrémé...).

Précautions

Précautions à prendre

Certains toxiques alimentaires peuvent avoir des conséquences graves sur le développement du fœtus au cours de la grossesse. Pour cette raison, il est indispensable de respecter quelques règles hygiéno-diététiques.

Précautions à prendre

Sur le plan de l’hygiène, à la maison, chacun doit  veiller :

  • À la propreté de la cuisine et à la propreté du réfrigérateur qui doit être réglé à 3-4°C et régulièrement nettoyé et désinfecté à l’eau javellisée.
  • À la séparation entre produits crus (viande, légumes) et aliments cuits ou prêts à consommer.
  • Au respect des dates limites de consommation.
  • À la cuisson soigneuse des restes (qui ne doivent pas être conservés plus de trois jours).
  • Au lavage des fruits et légumes et des herbes aromatiques avant utilisation.

Sur le plan alimentaire, évitez les aliments à risque et ce, d’autant plus que la bactérie n’altère ni l’aspect, ni l’odeur, ni le goût des aliments :

  • Fromages au lait cru (surtout les pâtes molles), croûte des fromages, fromages vendus râpés,
  • Charcuterie cuite (rillettes, pâtés, foie gras, produits en gelée, etc.).
  • Aliments servis à la coupe.
  • Poissons fumés, poissons crus, coquillages crus, surimi, tarama, graines germées crues (soja…).
  • Viande crue.

Dans le cas où vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose :

  • Ne mangez pas de viandes crues ou peu cuites ; nettoyez soigneusement les fruits et légumes ; baignez-les dans de l’eau contenant du vinaigre blanc puis rincez-les à l’eau claire ;
  • Faites bien cuire les légumes ;
  • Lavez soigneusement vos ustensiles de cuisine, lavez-vous les mains avant de préparer le repas ou de passer à table ;
  • Evitez le jardinage ;
  • Evitez le contact avec les chats.

Il est préférable que l’entretien de la litière de votre chat soit réalisé par une tierce personne. Si ce n’est pas possible, pensez à porter des gants.

  • Bien cuire la viande ;
  • Conserver les œufs au réfrigérateur ;
  • Ne pas consommer d’œufs crus ou mal cuits ;
  • Préparer les produits à base d’œufs sans cuisson juste avant la consommation et les maintenir au froid (mayonnaise, crème, mousse au chocolat, pâtisseries…).

La contamination par ce virus se fait par contact avec la salive, les urines, les larmes et les sécrétions nasales des enfants en bas âge de moins de 3 ans (surtout si ils sont gardés en crèche).

La seule véritable manière de se prémunir du CMV consiste à respecter les recommandations d’hygiène suivantes pour les futurs parents :

  • Ne pas embrasser l’enfant de moins de 3 ans sur la bouche ou sur les joues pour le consoler lorsqu’il est en train de pleurer.
  • Ne pas utiliser la même cuillère, manger dans l’assiette ou partager le même verre que l’enfant. Il est recommandé de ne pas goûter ou finir le plat de bébé, ni partager l’assiette, la bouteille ou un gâteau. Ne pas mettre sa tétine à la bouche. De nombreuses  mamans  ont tendance à sucer la tétine  pour la nettoyer, ou à mettre le biberon dans la  bouche pour vérifier la température du lait.
  • Se laver les mains après les changes ou après avoir touché un vêtement mouillé. Éviter de prendre un bain avec son bébé (qui pourrait uriner dans l’eau).
  • Si votre bébé est enrhumé, ne pas l’embrasser sur les joues, ni aspirer son nez sans  précautions. Vous pouvez  utiliser des mouchoirs en papier, et les jeter immédiatement après usage. Bien se laver les mains ensuite.

Grossesse et hygiène de vie

L'alcool

L'alcool

Le tabac

Le tabac

Activité physique

Activité physique

Grossesse et santé environnementale

Grossesse et santé environnementale

Se préparer au jour J

Votre projet de naissance doit être élaboré au cours de votre grossesse et discuté avec l’équipe obstétricale. Il est le reflet de vos souhaits concernant le déroulement de votre travail, de votre accouchement , de l’accueil de votre bébé et de votre hospitalisation en secteur mère enfant.

Afin de vous faciliter la démarche, la déclaration de naissance de votre bébé à la mairie peut être effectuée par la Polyclinique Majorelle sous certaines conditions.

Le jour de la naissance de votre enfant voici la liste des documents à fournir à la sage-femme :

Si vous êtes mariés

  • Le livret de famille.
  • La copie d’acte de mariage traduit en français (pour les couples mariés ne disposant pas de livret de famille).
  • La photocopie de la carte d’identité de chacun des parents

Si vous n’êtes pas mariés

  • Le livret de famille (si vous en possédez déjà un).
  • La reconnaissance anticipée (si vous n’êtes pas en mesure de nous la fournir le jour J, nous ne pourrons pas réaliser la déclaration de naissance et vous devrez vous en charger à la Mairie de Nancy dans les 5 jours qui suivent la naissance de votre enfant).
  • La photocopie de la carte d’identité de chacun des parents

Les couples de mamans,

  • Si vous souhaitez faire un choix de nom (double nom ou nom de la maman) : La déclaration de choix du nom de famille pour le premier enfant commun. 
  • Si vous n’êtes pas mariés : l’acte de naissance des 2 parents.

Dans tous les autres cas vous devrez effectuer les démarches directement en mairie de Nancy, après obtention d’un rendez-vous au service « Etat Civil Naissance »

  • Votre carte d’identité ou un autre document justifiant de votre identité (passeport, permis de conduire ou titre de séjour) et ceux de votre conjoint.
  •  Votre carte Vitale ou une attestation délivrée par la sécurité sociale.
  • Votre attestation CMU (Couverture Maladie Universelle) si vous en bénéficiez.
  • Votre carte d’affiliation à la mutuelle.
  • Votre fiche de liaison/suivi de grossesse remplie par votre obstétricien et / ou votre sage-femme à chaque consultation.
  • Tous les compte rendu de vos examens :  échographies, radiologie, ou autre pratiqués pendant votre grossesse. Le bilan du début de grossesse avec les sérologies (hépatite B, hépatite C, HIV...) et tout autre bilan ayant nécessité une consultation spécialisée durant votre grossesse.
  • Tout courrier de prise en charge par un spécialiste (cardiologue, neurologue...).
  • Votre carte de groupe sanguin avec 2 déterminations ou bilans sanguins correspondants avec 2 déterminations.
  • Vos échographies ou radiologies faites pendant votre grossesse. Le bilan du début de grossesse avec les sérologies (hépatite B, hépatite C, HIV...) et tout autre bilan ayant nécessité
  • Vos résultats du prélèvement vaginal du 8e mois

Préparez à l’avance le sac que vous allez emmener à la maternité, cela vous évitera de le faire en urgence en cas de départ précipité.

Prévoyez un petit sac contenant uniquement ce qui est nécessaire pour la naissance. Laissez le reste de vos bagages dans la voiture, il sera plus facile pour votre conjoint de les prendre lorsque vous serez installée dans votre chambre.

Nécessaire de salle de naissance

  • Musique, lecture ou toute autre occupation
  • 1 tenue confortable et pratique que vous porterez après l’accouchement.

Pour bébé

  •  1 body
  •  1 brassière ou gilet de laine
  •  Des chaussettes
  •  1 bonnet
  •  1 pyjama
  • 1 gigoteuse

Pour le/la conjoint(e)

Une chemise ou un T-shirt à col large pour le peau à peau avec bébé

Le grand jour

Quand venir à la maternité ?

Quand venir à la maternité ?

  • Si vous avez des contractions utérines douloureuses et/ou régulières
  • Si vous perdez les eaux (que cela soit certain ou seulement un doute)
  • Si vous perdez du sang
  • En cas de diminution des mouvements de votre bébé
  • ou tout simplement si vous êtes inquiète pour toute autre raison…

Adressez-vous à l’accueil principal de la Polyclinique Majorelle : vous serez orientée soit directement en salle de naissance si la naissance est proche, soit vers le service des consultations où vous serez examinée par une sage- femme puis réorientée si besoin.

Une seule personne est autorisée à vous accompagner en salle de naissance. Il peut s’agir de votre conjoint(e) ou d’un autre accompagnant que vous désignerez par écrit.

Au cours de cet événement, son rôle pourra être important et bénéfique. Le jour J, les sages-femmes sont à vos côtés et collaborent avec votre obstétricien. Accoucher en toute sécurité, mais aussi favoriser ce moment magique qu’est la naissance, est notre priorité.

Attention les portes de l’hôpital sont fermées de 21h à 7h.

Un interphone est présent devant  la grille afin de signaler votre présence à l’accueil.

N’hésitez pas à échanger avec la sage-femme qui vous accueille : elle pourra répondre à vos questions, faire le point avec vous concernant la situation du moment et vous conseiller.

A cette occasion, vous aurez la possibilité de lui présenter votre projet de naissance.

A Majorelle, votre accouchement sera pratiqué par votre gynécologue obstétricien ou celui de garde.

Les sages-femmes (SF) accompagnées d’une auxiliaire de puériculture (AP) vous accueillent. Les SF surveillent l’évolution du travail, dépistent toute particularité nécessitant l’avis ou l’intervention du médecin, assistent l’obstétricien lors de l’accouchement et effectuent le premier examen de votre bébé. Elles assurent votre sécurité médicale et vous accompagnent tout au long du travail et de l’accouchement.

 

Le médecin anesthésiste proposent des solutions pour prendre en charge la douleur durant le travail et pendant votre accouchement. Une anesthésie péridurale ou une rachianesthésie pourra vous être proposée en cas de besoin.

Dans des cas exceptionnels, une anesthésie générale peut être indiquée.

 

Le médecin gynécologue-obstétricien réalise votre accouchement et ses suites immédiates, assisté de la sage-femme ayant suivi votre travail.

Le médecin pédiatre examine votre bébé et intervient dès la naissance si son état le nécessite, assisté par l’auxiliaire de puériculture et au besoin, par les infirmières de néonatalogie.

 

Dans le cadre de l’urgence ou de la permanence des soins, il n’est pas possible de vous laisser le choix du professionnel qui s’occupera de vous.

En France, près d’une femme sur cinq donne naissance à son enfant par césarienne.

La césarienne est une intervention chirurgicale au niveau de l’abdomen et de l’utérus qui permet l’accouchement dans des situations particulières. Elle peut être réalisée de manière programmée ou lors d’un accouchement voie basse, voire en urgence, lorsque les conditions de la mère ou de l’enfant ne sont plus favorables à un accouchement par voie naturelle.

L’indication d’une césarienne est réévaluée tout au long de la grossesse et pendant le travail.

L’intervention se passe, le plus souvent, sous anesthésie loco-régionale (péridurale ou rachi-anesthésie), c’est-à- dire que seul le bas du corps est anesthésié, ce qui vous permet d’être consciente et de profiter de la naissance de votre enfant.

Dans de rares cas, une anesthésie générale sera faite après discussion entre votre gynécologue-obstétricien et l’anes- thésiste, en fonction de votre situation.

Une seule personne peut vous accompagner au bloc opératoire (votre conjoint ou autre personne de votre choix). C’est au moment où vous êtes installée sur la table d’opération et que la césarienne est imminente que l’équipe soignante va chercher votre accompagnant.

Il (ou elle) pourra alors assister, à vos côtés, à la naissance de votre bébé. L’anesthésie générale contre-indique la présence de votre accompagnant en salle d’opération.

Si l’état de santé de votre enfant après l’examen pédia- trique est satisfaisant, vous pourrez profiter de quelques instants à trois pour faire connaissance.

Cette prise en charge peut être modifiée en fonction de l’état de votre bébé, du motif de la césarienne ou d’une prise en charge spécifique.

La Clinique vous propose une solution innovante pour limiter la sensation de séparation avec votre enfant lors d’une césarienne grâce à la réalité virtuelle.

La salle nature

Un espace alliant confort et sécurité

Un espace alliant confort et sécurité

La salle nature est un outil pour mieux utiliser la physiologie, et replacer celle-ci au centre des préoccupations des patientes et des équipes médicales.

Notre salle nature, qui vise à soulager la maman dans son travail, est équipée 

  • D’une baignoire pour relaxer la future maman et favoriser la dilatation du col ;
  • D’une banquette ergonomique et spacieuse pour respecter le choix de positions de la patiente ;
  • De lianes de suspensions vouées à réaliser des étirements ;
  • De ballons et d’un fauteuil spécifique permettant des exercices qui favorisent le travail ;
  • D’un monitoring sans fil qui permet la surveillance du travail en laissant la future maman libre de ses mouvements.
  • Des lumières modulables et la diffusion de musique viennent compléter cet espace cocooning. Votre partenaire trouvera facilement sa place et sera pour vous un précieux soutien.

La salle nature est intégrée au sein même de la salle de naissance, attenante aux salles d’accouchements et au bloc opératoire d’urgence. L’accompagnement sera assuré par les sages-femmes et votre obstétricien référent.

Vous pourrez accéder à la salle nature, après discussion de votre dossier médical avec l’équipe pluridisciplinaire. En fonction du déroulement du travail et  après discussion avec l’équipe médicale, nous choisirons le moment de vous installer en salle de naissance.

L’absence de contre-indications sera réévaluée tout au long du travail par l’équipe médicale.

Contact

Accueil : 03 83 94 41 00

Urgences obstétricales (24h/24 et 7j/7) : 03 83 94 43 12

 

 

Horaires

Ouvert 24h/24 et 7j/7 Horaires de visite : 12h - 20h30