Spécialités

Cardiologie à Lyon

Principe

La cardiologie est une spécialité médicale qui prend en charge les pathologies du cœur et des autres éléments du système circulatoire.

Ainsi, elle diagnostique et traite :

  • les malformations cardiaques congénitales,
  • l’insuffisance cardiaque,
  • les maladies coronariennes,
  • l’insuffisance cardiaque,
  • les cardiopathies valvulaires
  • et enfin l’électrophysiologie.

Par ailleurs, même si le système cardiovasculaire est de fait associé au sang, la cardiologie ne s’intéresse pas à l’hématologie et à ses pathologies. A noter que les pathologies cardiovasculaires sont aujourd’hui la principale cause de mortalité en France, comme dans la plupart des pays occidentaux.

Pathologies

Voici une liste non exhaustive des affections prises en charge par la cardiologie.

Urgences cardiologiques

On considère comme des cas d’urgenes cardiologiques :

  • l’infarctus du myocarde (destruction d’une partie du muscle cardiaque, le myocarde),
  • la poussée d’hypertension (hausse abrupte de la pression artérielle)
  • ou encore l’anévrysme (poche latérale formée par dilatation de la paroi d’une artère ou du cœur)
Insuffisance cardiaque

C’est l’incapacité du coeur à pomper assez de sang pour répondre aux besoins de l’organisme. Ainsi, c’est une pathologie grave  qui se traduit, entre autres, par une fatigue disproportionnée et par un essoufflement constant.

Malformations congénitales

Les malformations cardiaques modifient la circulation normale du sang vers les poumons et le reste du corps. Il s’agit souvent de malformations de l’artère pulmonaire et de la valve pulmonaire, entraînant une anomalie de la circulation du sang entre le ventricule droit et les poumons.

Ainsi, il existe différents types de pathologies cardiaques congénitales comme la tétralogie de Fallot, la sténose pulmonaire, l’atrésie pulmonaire, ou encore la transposition des gros vaisseaux.

Troubles du rythme et de la conduction

C’est une pathologie liée à la variation anormale du rythme des battements du cœur, qui vient perturber son fonctionnement. Ces troubles peuvent être de gravité variable.

Pathologies des valves

Les pathologies des valves cardiaques désignent un dysfonctionnement des valves cardiaques, ce qui vient perturber l’écoulement sanguin intracardiaque et peut se traduire par un souffle court et faible au quotidien.

Cardiomyopathies

Les cardiomyopathies (ou myocardiopathies) correspondent à un groupe de maladies qui affectent le myocarde, autrement dit le muscle du cœur qui permet au cœur d’assurer sa mission de pompage. Ainsi, en altérant le tonus musculaire du cœur, les cardiomyopathies empêchent le cœur de fonctionner normalement, et donc de faire circuler le sang dans l’ensemble de l’organisme.

Athérosclérose

L’athérosclérose est une maladie des vaisseaux dont le calibre diminue à cause de l’accumulation de lipides au niveau des parois.

Hypertension artérielle

Cette pathologie accélère la fatigue du cœur en augmentant le travail du muscle cardiaque qui, en grossissant, devient moins performant. Cette maladie est l’un des premiers facteurs de risque de maladies cardio-vasculaires et d’accidents vasculaires cérébraux.

Pathologie coronaire

La pathologie coronarienne est une maladie qui touche les artères ayant pour fonction d’alimenter le cœur en sang. Elle est souvent associée à l’athérosclérose, une accumulation de plaques à l’intérieur de la paroi des artères. Ainsi, cette accumulation rétrécit progressivement l’intérieur des artères et ralentit le flot de sang.

Pathologie vasculaire périphérique

La maladie vasculaire périphérique se traduit en une diminution du flux sanguin vers les artères du tronc, des bras ainsi que des jambes.

Pathologie vasculaire cérébrale

Enfin, en collaboration avec la neurologie, la cardiologie traite les pathologies vasculaires cérébrales.

En savoir plus sur la cardiologie

La cardiologie s’intéresse à l’appareil cardiovasculaire, c’est-à-dire au cœur et aux vaisseaux (artères et veines), à la prévention ainsi qu’au traitement des anomalies et des maladies qui l’affectent : hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, troubles du rythme cardiaque, angine de poitrine, athérosclérose … Le cardiologue peut être amené à intervenir en urgence notamment en cas d’infarctus du myocarde.

Quand consulter un cardiologue ?

Hormis en cas d’urgence, c’est au médecin traitant d’orienter son patient vers un cardiologue s’il le juge nécessaire. En cardiologie, la prévention est primordiale, a fortiori pour les personnes à risques : diabétiques, patients en surpoids, hypertendus, hypercholestérolémiques, fumeurs, etc. Aujourd’hui, les maladies cardiovasculaires restent la première cause de décès en France chez les femmes devant les tumeurs.

Que fait le cardiologue ?

Le cardiologue interroge le patient sur ses habitudes de vie et ses antécédents médicaux et familiaux. Il procède à une auscultation cardiaque et pulmonaire, mesure la tension artérielle. Plus les facteurs de risques sont nombreux, plus l’examen est poussé. Pour visualiser le rythme cardiaque et déceler une éventuelle anomalie, il peut effectuer un électrocardiogramme. Un test d’effort peut également être pratiqué. Si besoin, il préconise des examens complémentaires : échographie cardiaque et/ou vasculaire, coronarographie, scintigraphie ou IRM.

Comment se passe le traitement cardiologique ?

La prise en charge des problèmes cardio-vasculaires passe généralement, en premier lieu, par une amélioration de l’hygiène de vie (alimentation, activité physique, diminution du stress). La prise en charge médicale peut être, quant à elle, médicamenteuse ou chirurgicale.

En plein essor, la cardiologie interventionnelle est une forme particulière de chirurgie. Réalisée en urgence ou non, la cardiologie interventionnelle permet de traiter certaines affections (pathologies coronaires et valvulaires, malformations...) par voie endovasculaire, c’est-à-dire en passant des instruments chirurgicaux miniaturisés à l’intérieur d’une artère ou d’une veine. En cas de prise en charge en urgence, le patient peut être admis au service de soins intensifs cardiologiques.

La rythmologie est également une sur spécialité en cardiologie qui prend en charge les troubles du rythme cardiaque par plusieurs techniques :

  • Mise en place de stimulateurs et de défi brillateurs cardiaques, les premiers permettant d’éviter un ralentissement excessif du cœur, et les seconds les troubles du rythme rapides, mettant la vie du patient en danger.
  • Ablation par radiofréquence des troubles du rythme rapides qui consiste à explorer l’activité électrique du cœur par des cathéters pour repérer le tissu cardiaque responsable des troubles du rythme. On délivre ensuite un courant électrique de radiofréquence sur ce tissu afin de rétablir le rythme normal du cœur.

 

Dr Veronique GEBUHRER

Cardiologue