Actualités

 

 

Le Docteur Ferrière, chirurgien orthopédiste au sein de notre établissement, propose les injections de PRP depuis le 15 février dernier. Mais que se cache-t- il derrière ces 3 lettres ?

 

Les injections de plasma riche en plaquettes (PRP) sont un traitement naturel, constitué à partir du propre sang du patient, permettant d'accélérer la récupération après une blessure ou une inflammation.

Le Plasma Riche en Plaquettes est un produit dérivé du sang, obtenu après centrifugation et à partir d’un prélèvement sanguin.

L’objectif du traitement est de concentrer en nombre les protéines et facteurs de croissance dans le plasma sanguin pour accélérer le processus de cicatrisation.

Les injections de PRP sont utilisées dans le traitement des lésions méniscales, de l’arthrose débutante (genou, cheville), pour diminuer l’inflammation, et à l’aide d’un échographe, dans le traitement des tendinopathies (épaule, genou, coude), des déchirures musculaires ou encore de l’épine calcanéenne.

D’autres utilisations dans le domaine des plaies et cicatrisations ou des cas d’alopécie se développent. Bien que l’orthopédie soit précurseur dans ce domaine, les injections de PRP ont tendance à évoluer et toucher d’autres domaines.

Le Docteur Ferrière commence par les injections pour les gonarthroses essentiellement avant de développer son activité pour l’arthrose de l’épaule puis, dans un second temps avec un échographe, sur les tendinopathies et les douleurs ligamentaires.

 

Avant l’injection

Des consignes sont données au patient telles que :

  • bien s’hydrater avant de venir afin d’augmenter le volume sanguin
  • ne pas manger trop gras afin d’éviter une couche de triglycérides dans le prélèvement sanguin
  • ne pas prendre d’anti-inflammatoire les jours précédents pour ne pas diminuer l’efficacité.

Pas de consigne particulière concernant les anticoagulants, bien que le docteur les fasse arrêter 3 jours avant afin d’éviter une hémarthrose. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.

 

Le déroulé de l’injection de PRP

PRPLa procédure dure environ 15 minutes.

Premièrement, une infirmière réalise une prise de sang au patient. Ce sang est ensuite placé dans la centrifugeuse pour séparer ses composants et n’extraire que le plasma riche en plaquettes. Une fois le processus terminé, le médecin prélève le plasma dans la seringue prévue à cet effet et réalise l’injection, sans aucune transformation du produit. Le protocole consiste à réaliser une à trois injections de PRP, sans anesthésie locale (pour ne pas diminuer l’efficacité du traitement).

 

 

Après l’injection

Pas d’anti-inflammatoire entre 2 et 8 jours après l’injection. Il est possible de reprendre une vie active, mais pas de sport dans les 5 à 8 jours suivant l’injection.

Il faut attendre 4 à 6 semaines pour voir les premiers effets notables. Les patients sont revus en consultation 2 mois après l’injection. Plusieurs injections peuvent se suivre dans certains cas, espacées de 1 mois.

 

En conclusion

L’excellente sécurité des injections de PRP, sans événement indésirable majeur rapporté ni  effets secondaires à long terme, font de cette technique innovante une belle alternative aux injections de corticoïdes, d’anti-inflammatoire et d’acide hyaluronique.

Étant le seul à réaliser les injections dans le département, nul doute que le bouche à oreille va porter ses fruits !

Plus d'actualités

11/04/2024

Les cliniques et hôpitaux privés entreront en grève totale à partir du 3 juin pour sauver leurs établissements

05/04/2024

La Clinique Pasteur fête Pâques avec ses patients et ses salariés!

04/04/2024

Dégustation de smoothies santé pour Mars Bleu!