La pointe de la technologie au service de nos patients : le robot Da Vinci.

Ce robot commercialisé par la société Intuitive Surgical était très attendu par la communauté médicale. Jusqu’à présent réservé aux établissements de grandes métropoles et aux sites universitaires (il existe moins de 150 robots de ce type installés en France), il permet de conforter l’offre de soins de haute qualité offerte par la polyclinique du Val de Saône et ses équipes aux patients du territoire.

Robot Da Vinci

Ce télémanipulateur, qui convertit les mouvements de mains du chirurgien en mouvements beaucoup plus fins et plus précis, permet de diriger des petits instruments placés au bout de ses bras.

Cet équipement de haute technologie permet de réaliser des interventions complexes de chirurgie dans des configurations toujours plus petites et donc, moins traumatiques. Grâce à une console 3D placée à distance du champ opératoire, le praticien peut intervenir dans des conditions de confort et de sécurité largement améliorées. Le champ de vision et les mouvements sont sans commune mesure avec ce qu’il est possible de réaliser en coelioscopie. Les interventions moins traumatiques réduisent la douleur post-opératoire ainsi que la durée d’hospitalisation pour le patient. Les risques d’infections post-opératoires ou de transfusion sont diminués et les zones d’intervention sont réduites, ce qui diminue la taille des cicatrices qui deviennent quasi invisibles. Ce robot chirurgical est utilisé majoritairement en urologie et chirurgie digestive, mais est également adapté à la chirurgie gynécologique ou ORL.

La Polyclinique du Val de Saône est le seul centre labellisé en Saône et Loire en chirurgie bariatrique et le robot permet la prise en charge de cette chirurgie, en particulier les By Pass gastriques.

Les équipes chirurgicales des spécialités concernées sont en cours de formation à l’utilisation de ce nouveau matériel, à l’aide entre autres, d’un simulateur qui a été installé sur le robot. Certains chirurgiens ont déjà suivi des stages depuis plusieurs mois, d’autres sont programmés prochainement et les premières interventions seront prévues au cours du premier trimestre 2020.

Ce défi est à la hauteur de notre établissement qui souhaite conforter ainsi sa place de leader pour l’activité chirurgicale du territoire et assurer son attractivité tant pour les patients que pour les praticiens. Le robot a été présenté aux salariés courant février et une journée porte ouverte pour le grand public sera prévue, afin que chacun puisse se rendre compte de la prouesse technologique que constitue ce nouveau matériel.

En Résumé : véritable innovation technologie pour une chirurgie moins traumatisante, la chirurgie robotique est avant tout au service du patient avec :

  • moins de douleur post-opératoire,
  • une meilleure récupération après l’intervention,
  • un retour à domicile plus rapide,
  • de moindres séquelles esthétiques,
  • moins de risque d’infection.

Plus d'actualités

Deux premières interventions en gynécologie à l'aide d'un robot

Première opération digestive avec le robot chirurgical