Actualités

Pour prévenir les coliques chez Bébé, et si on essayait un biberon anti-colique ? Réponses dans Femme Actuelle, avec le Dr Solange MOORE, pédiatre à la Polyclinique du Parc de Saint Saulve

Copyright © Femme Actuelle - Le 16 décembre 2020 

 

Colique chez Bébé : de quoi parle-t-on exactement ?

Colique chez Bébé : définition. Le Dr. Solange Moore, pédiatre à la Polyclinique du Parc Saint-Saulve (groupe ELSAN), définit la colique chez le bébé comme une "sensation d'inconfort chez l'enfant, parfois douloureuse, en lien avec le transit et la digestion". Les coliques chez Bébé (on parle plus fréquemment de "coliques du nourrisson") peuvent débuter dès les premiers jours de vie du nouveau-né, après l'émission des toutes premières selles (méconium).

Colique chez Bébé : quels sont les symptômes ? Les coliques du nourrisson peuvent durer entre quelques minutes et plusieurs heures... Elles se caractérisent par des gaz (l'enfant émet des pets), par des ballonnements (l'enfant a le ventre gonflé), par des pleurs inconsolables... "Le bébé est agité, il pleure, il est visiblement mal à l'aise" développe le Dr. Solange Moore.

Bonne nouvelle : les coliques du nourrisson sont considérées comme "bénignes" par la médecine : l'examen médical de l'enfant qui en souffre est généralement normal, comme la courbe de poids et le développement psychomoteur.

Colique chez Bébé : quelles sont les causes ? À l'heure actuelle, les coliques du bébé sont toutefois mal connues par la Science qui ne comprend (par exemple) pas encore leur origine... "Il semblerait que les enfants nés d'ascendants sujets aux migraines soient plus à risque que les autres de faire des coliques pendant la petite enfance ; les coliques du nourrisson sont néanmoins très fréquentes" précise le Dr. Solange Moore.

Coliques du nourrisson : combien de temps ça dure ? Si les coliques du nourrisson sont parfois très éprouvantes pour les parents épuisés (et constituent le premier motif de consultation chez le pédiatre pendant les premiers jours ou les premières semaines de vie de l'enfant), elles disparaissent généralement en l'espace de 3 à 4 mois – et même parfois plus tôt.

Coliques du nourrisson : traitements, prévention... Que peut-on faire ?

Existe-t-il un traitement contre les coliques du nourrisson ? La cause exacte des coliques du nourrisson n'étant pas connue, les propositions de traitements sont nombreuses : certains professionnels recommandent des médicaments classiques (par exemple : des régulateurs du transit, des antispasmodiques...), d'autres de l'homéopathie ou de l'ostéopathie, d'autres encore des laits sans lactose, enrichis en probiotiques, ou même des remèdes de grand-mère (eau de chaux, camomille...).

Attention : pas question de modifier l'alimentation de Bébé / de débuter un traitement ("naturel" ou pas) sans demander un avis médical préalable, celui-ci est absolument indispensable !

Coliques du nourrisson : les conseils de la pédiatre. "Contre les coliques du bébé, il n'y a malheureusement aucune solution-miracle, reconnaît le Dr. Solange Moore. Pour les éviter, je recommande aux jeunes parents de nourrir leur enfant dans une ambiance calme : on éteint la télévision, on coupe la musique, on évite le bruit, on s'installe tranquillement avec Bébé et on prend son temps. Il est préférable de nourrir Bébé en position verticale (du moins, autant que possible) et surtout de verticaliser sa tête."

"Lorsque la colique du nourrisson survient, la chaleur est une solution qui peut fonctionner pour soulager l'inconfort et les douleurs de l'enfant, ajoute la spécialiste. Optez pour une bouillotte tiède à poser sur son ventre (sans quitter l'enfant des yeux, évidemment, et en contrôlant la température de la bouillotte), massez-lui délicatement le ventre avec une huile de massage adaptée aux bébés, installez-le sur le ventre sur votre bras nu..." Attention ! Il ne faut jamais coucher un bébé sur le ventre car il existe un véritable risque de mort subite du nourrisson.

Biberon anti-colique : est-ce efficace ? Les biberons anti-coliques peuvent effectivement aider (au moins un peu) à prévenir les coliques du nourrisson – mais ils ne sont évidemment pas suffisants ! Le principe : diminuer l'absorption de l'air par l'enfant, ce phénomène étant en partie à l'origine des douleurs abdominales - en particulier : des gaz et des ballonnements. Pour cela, les biberons anti-colique fonctionnent à l'aide de valves intégrées à la tétine ou ont des formes "coudées" ou des bases aérées... L'idée, c'est d'avoir une meilleure répartition de l'air. Et si on testait ?

Merci au Dr. Solange Moore, pédiatre à la Polyclinique du Parc Saint-Saulve (groupe ELSAN).

Source : J'élève mon enfant– Laurence Pernoud, éd. Horay.

Lire l'article sur femmeactuelle.fr

bébé parc

Plus d'actualités

Le Job dating à la Polyclinique du Parc Saint Saulve dans le 19/20 de France 3

Aujourd’hui, c’est Job dating à la Polyclinique du Parc à Saint Saulve

Lancement du service SOS Perfusion : visioconférence le 24 juin