Actualités

Vaccin papillomavirus (HPV) jusqu'à quel âge ?

L’Académie nationale de médecine souhaite étendre la vaccination contre le papillomavirus jusqu’à l’âge de 26 ans. Elle concernerait à la fois les femmes et les hommes. Cette prise de position a pour but de donner un coup d’accélérateur à la prévention et au vaccin contre les cancers provoqués par le virus HPV (virus du papillomavirus humain).

Vaccin contre le papillomavirus (HPV) : un centre de vaccination reçoit de jeunes femmes et hommes.

Académie de médecine : en finir avec le cancer en lien avec le virus HPV femme et homme

Dans une communiqué du 29 janvier 2024, l’Académie de médecine espère en finir avec les cancers du col de l’utérus, de l’oropharynx, de la cavité buccale et de l’anus qui sont provoqués par le HPV. 6 400 nouveaux cas de cancers sont en lien chaque année avec les virus HPV.

Quand faut-il se faire vacciner pour le papillomavirus ? fille, garçon, femme, homme

Aujourd’hui, les recommandations sur le vaccin contre le papillomavirus des autorités sanitaires françaises sont les suivantes :

  1. Vaccination (deux doses) de la totalité des filles et garçons entre 11 et 14 ans ;
  2. Pour les jeunes qui ont échappé à cette vaccination, il existe un rattrapage possible entre 15 et 19 ans (jeunes femmes et jeunes hommes) ;
  3. Pour les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, et pour les personnes immunodéprimées, vaccin (trois doses), jusqu’à 26 ans.

Est-ce qu'un adulte peut se faire vacciner contre le papillomavirus ?

L’Académie argumente sur le fait que l’extension de la vaccination jusqu’à 26 ans deviendrait une décision d’adulte et ne pèserait plus sur les parents. Elle ajoute que le risque d’infection au papillomavirus humain HPV existe tout au long de la vie. En outre, la moitié des cancers du col de l’utérus sont en lien avec des infections qui ont eu lieu après l’âge de 20 ans. Les autorités sanitaires pourraient se pencher prochainement sur cette question. Aujourd'hui, le vaccin est recommandé pour les jeunes femmes et jeunes hommes jusqu'à 19 ans. Et 26 ans, pour les hommes qui ont des relations sexuelles avec d'autres hommes. 

✍️ À noter : l'intérêt d'une vaccination peut être discuté avec son médecin traitant.

Pourquoi un âge limite pour le vaccin contre le papillomavirus ?

Le vaccin contre le papillomavirus est d'autant plus efficace qu'il est administré tôt. C'est pour cela qu'on le propose dès l'âge de 11 ans, en principe avant toute relation sexuelle. Néanmoins, selon l'Académie de médecine, le vaccin conserve une bonne efficacité sur les personnes qui ont déjà été infectées, d'où sa proposition d'étendre la vaccination jusqu'à 26 ans, même si l'intérêt de la vaccination diminue  quand la personne en question a déjà eu plusieurs partenaires. La vaccination contre le papillomavirus fait partie de l'arsenal dont nous disposons pour mieux prévenir la survenue des cancers.

Le taux de vaccination contre le HPV doit être amélioré

La vaccination contre le HPV est recommandée depuis 2007, mais l’Académie souligne le retard vaccinal dans notre pays. Celle-ci estime à 2 millions le nombre de femmes non vaccinées de 20 à 26 ans. Ce nombre double si l’on inclut désormais les hommes (les jeunes de sexe masculins ont été intégrés dans la vaccination, en 2021, à la suite d’une recommandation de la Haute autorité de santé).

💡 Bon à savoir : A l’heure actuelle, si la vaccination contre le papillomavirus a progressé, elle reste encore insuffisante, ajoute Santé publique France. Selon cette dernière, le taux de vaccination chez les jeune filles était de 41,5% (pour une couverture complète à 16 ans) et de 12,8% chez les garçons de 15 ans (pour une dose) (données 25 avril 2023).

Efficacité du vaccin contre le papillomavirus

La vaccination contre le papillomavirus est recommandée en France pour les jeunes filles et les jeunes garçons. Cette mesure de prévention est d’autant plus efficiente qu’elle est réalisée avant que cette population n’ait eu des relations sexuelles. Cette prévention précoce a permis d’éviter 9 cancers du col de l’utérus sur 10 depuis 2020 dans au moins trois pays (Suède, Angleterre, Danemark). Les données publiées sur son efficacité sont sans appel.

Données sur l'efficacité du vaccin : Depuis 2017, le nombre de nouveaux cas de lésions pré-cancéreuses (dysplasie) du col de l’utérus, notamment, a baissé dans les pays qui ont mis en place la vaccination. Le vaccin est également efficace contre les condylomes (verrues ano-génitales).

Vos questions fréquemment posées :

Papillomavirus humain : qu'est-ce que c'est ?

Le papillomavirus humain est un virus. Il peut provoquer des pathologies cancéreuses comme le cancer du col de l’utérus, de l’anus, du pénis… Il peut se transmettre notamment au cours des rapports sexuels. Les infections par HPV sont très fréquentes. 

Papillomavirus : campagne de vaccination 2023

En France, une campagne de vaccination a été initiée dans les collèges pour les élèves de 11 à 14 ans, à la rentrée 2023.

Pourquoi faut-il être vierge pour le vaccin du papillomavirus ?

Le vaccin contre le papillomavirus est bien plus efficace lorsque le ou la jeune personne à laquelle il est administrée n'a pas eu de rapport sexuel.

Quels sont les noms de vaccins contre le papillomavirus ? Gardasil

Deux vaccins existent :

  1. le Cervarix qui protège contre les virus HPV 16 et 18;
  2. le Gardasil 9 qui protège contre les types 16, 18 31,, 33, 45, 52 et 58. Ce vaccin est recommandé pour toute nouvelle vaccination.

Article écrit le 06/02/2024, vérifié par Pierre Luton, Journaliste expert, spécialisé santé, social et référenceur SEO

Plus d'actualités

04/07/2024

Signature d’un accord groupe en faveur de l’emploi des personnes handicapées

24/07/2024

Virus du nil occidental : premiers cas cet été 2024 en Europe

24/07/2024

Le casque VR fait son entrée à la polyclinique !