Prévention du cancer du sein

Le cancer du sein peut guérir 99 fois sur 100 et pourtant il est mortel 1 fois sur 4. Où est l’erreur ? Dans la précocité du diagnostic. D’un mal autrefois mortel mais peu fréquent, aujourd’hui très fréquent mais le plus souvent guérissable, le cancer du sein peut et doit être dépisté tôt.

Image

En savoir +

Image

0

nouveaux cancers détectés chaque année

0

décès à déplorer

0

% de guérison si le diagnostic est précoce

0

cancer féminin sur 3 est 1 cancer du sein

0

% des cas sont des hommes

Les moyens de diagnostic permettent de plus en plus d’anticiper.

La palpation perçoit la masse – déjà matérielle. La mammographie voit l’anomalie – déjà constituée.

Et maintenant l’intelligence artificielle, en comparant des myriades d’images ayant précédé les tumeurs permet de les « voir » avant l’œil humain.

Pourquoi se faire dépister ?

La lutte contre ce fléau des temps modernes bénéficie des progrès de la médecine, en permettant de le détecter avant qu’il ne fasse des ravages. Mais on ne veut pas toujours savoir ; il faut parfois un petit coup de pouce.

Rapprocher la possibilité du diagnostic permet aux indécis·es de franchir le pas. Toute aide en ce sens est un geste de salut. La lutte contre le cancer du sein commence par l’information. Mais trop d’information tuant l’information, la bonne information emportera la conviction.

Elle permettra d’orienter vers les méthodes diagnostiques, mais aussi de parler des facteurs de risque du cancer du sein de de leur prévention.

Pour organiser un dépistage dans votre entreprise : 

Contactez-nous