Spécialités

Chirurgie maxillo-faciale

Le service de Chirurgie maxillo-faciale propose à ses patients une offre personnalisée de soins humains, de qualité et innovants. Découvrez ci-dessous les informations essentielles sur le traitement, la consultation ou la prise de rendez-vous avec un chirurgien maxillo-faciale de la Clinique de l'Archette.

Qu’est-ce que la chirurgie maxillo-faciale ?

La chirurgie maxillo-faciale est une  vaste spécialité médico-chirurgicale qui couvre l'ensemble de la sphère oro-faciale. Les concepts de cette chirurgie remontent à l'antiquité. Mais ce sont les gueules cassées des deux guerres mondiales qui ont poussé les chirurgiens à réfléchir aux façons de reconstruire les visages délabrés des combattants. Ainsi naquit la chirurgie maxillo-faciale moderne. Aujourd'hui la virtualisation des procédés de reconstruction, l'évolution spectaculaire du matériel et les immenses progrès de l'anesthésie ont permis de faire avancer considérablement les techniques de  chirurgie faciale.

Résultat de recherche d'images pour "chirurgie maxillo-faciale"

Que fait le chirurgien maxillo-facial ?

La chirurgie maxillo-faciale est une chirurgie fonctionnelle, plastique, reconstructrice mais aussi esthétique de la face et du cou. Ses champs d'action sont très vastes et recouvrent notamment :

  • La traumatologie faciale : plaies accidentelles de la face et du cou mais également les fractures des os de la face ;

  • La chirurgie des cancers des voies aéro digestives supérieures ;

  • La chirurgie des cancers cutanés de la face et du cou ;

  • La chirurgie orthognatique : il s'agit des techniques de chirurgie permettant de repositionner les mâchoires l'une par rapport à l'autre lorsqu'il existe un décalage. On parle de dysmorphose dento-faciale. La prise en charge de ces pathologies nécessite une étroite collaboration entre l'orthodontiste et le chirurgien ;

  • La chirurgie crânio-faciale ou chirurgie des craniosténoses : il s'agit de malformations crânio-faciales sévères affectant les enfants à la naissance et pouvant s'intégrer dans des syndromes malformatifs. La prise en charge de ces malformations nécessite un travail d'équipe entre neurochirurgiens, chirurgiens maxillo-faciaux et anesthésistes-réanimateurs pédiatriques et se pratique dans des centres spécialisés ;

  • La chirurgie des fentes labio-palatines : aujourd'hui cette chirurgie se pratique dans des centres spécialisés multidisciplinaires ;

  • La chirurgie reconstructrice de la face : la reconstruction de tout ou partie d'un visage peut se faire immédiatement dans les suites d'une chirurgie d'exérèse comme dans la prise en charge de cancers par exemple ou secondairement au stade de séquelles, dans les suites d'un traumatisme. C'est ainsi que des chirurgiens maxillo-faciaux français ont réalisé la première greffe de visage au monde.

  • La chirurgie stomatologique : la stomatologie s'intéresse à toutes les pathologies de la cavité buccale et des mâchoires. Un stomatologue peut prendre en charge des extractions de dents incluses ou complexes, de volumineuses lésions kystiques des mâchoires, des pathologies de la muqueuse buccale… ;

  • La chirurgie des glandes salivaires : la pathologie des glandes salivaires fait également partie du champ d'action privilégié de la chirurgie maxillo-faciale. Elle fait appel à des techniques de chirurgie conventionnelle et endoscopique au moyen de caméras miniaturisées ;

  • La chirurgie orthodontique : à la frontière de la stomatologie, la chirurgie orthodontique regroupe l'ensemble des gestes chirurgicaux simples permettant de faciliter le travail des orthodontistes ; ainsi, le chirurgien maxillo-facial peut être amené à pratiquer des extractions dentaires simples ou complexes, des dégagements de dents incluses, à mettre en place des systèmes d'ancrage ou encore à faciliter des mouvements dentaires en réalisant des incisions osseuses appelées corticotomies ;

  • La chirurgie esthétique de la face et du cou : le chirurgien maxillo-facial est formé pour réaliser des rhinoplasties, des liftings cervico-faciaux, des blépharoplasties, des injections de botox et acide hyaluronique, des reprises de cicatrices, … de manière générale, tout geste de chirurgie maxillo-faciale comporte une part d'esthétique ;

  • La chirurgie implantaire : elle consiste à poser des implants intra-buccaux pour permettre la réhabilitation d'une dent mais également la pose d'implants extra-buccaux pour fixer des prothèses faciales appelées épithèses ;

  • La chirurgie osseuse pré-implantaire : il s'agit de la reconstruction de l'os des mâchoires au moyen de greffe osseuse voire d'authentique repositionnement des mâchoires afin de pouvoir poser des implants dentaires ;

  • La pathologie des articulations temporo-mandibulaires : la prise en charge de cette pathologie est médico-chirurgicale et peut faire appel à d'autres spécialistes comme des kinésithérapeutes, les posturologues, les ostéopathes, … il arrive cependant qu'une étape chirurgicale soit nécessaire dans la prise en charge de ces pathologies.

Cette spécialité chirurgicale est tellement vaste et complexe que la majorité des chirurgiens maxillo-faciaux sont eux-mêmes hyperspécialisés et ne pratiquent qu'une partie de cette chirurgie. Ainsi, à la clinique de l'Archette se pratique couramment :

  • la chirurgie orthognatique,

  • la chirurgie orthodontique,

  • la chirurgie implantaire et pré-implantaire,

  • la prise en charge des pathologies des articulations temporo-mandibulaires,

  • la prise en charge des cancers cutanés de la face et du cou.

 

Dr
Clément WIRTH

Chirurgien maxillo-facial