Actualités

 

L'appareil visuel humain regroupe le globe oculaire (œil), les muscles oculomoteurs ainsi que le système lacrymal et la paupière. Ils ont tous un rôle indispensable dans le bon fonctionnement de la vision.

Comment est composé l'œil ?

 

Cornée, iris, cristallin, pupille, ces structures constituent le globe oculaire est permettent la formation d’une l'image nette

La sclère, autrement dit, le blanc de l'œil

La sclérotique, ou sclère, est une couche résistante enveloppant le globe oculaire, elle donne a l’oeil sa forme ronde. Les muscles oculomoteurs sont fixés sur cette enveloppe. Sur la face avant de la sclère laisse place à la cornée.

Quel est le rôle de la cornée ?

Comparable à un hublot, la cornée est une épaisseur transparente sur la face avant de la sclère. Elle laisse passer les rayons lumineux qui permettent la formation des images. C’est également la cornée qui assure le filtrage des rayons UV. Cette dernière est maintenue hydratée par le système lacrymal et le passage de la paupière sur la surface de l'œil. Elle assure les deux tiers de la puissance du système visuel.

La choroïde, chambre noire des yeux

La choroïde est la deuxième épaisseur de l'œil, derrière la sclère, elle est opaque et permet le noir complet à l'intérieur de l'œil (à la manière d'un labo photo). A l'avant de la choroïde, derrière la cornée, se trouve l'iris.

L'iris et la pupille, diaphragme de l'œil

L'iris est la partie colorée de l'œil, bleu, verte, marron, chaque couleur d'iris est unique. Placée derrière la cornée, l'iris agit comme un diaphragme d'appareil photo, est se dilate ou se contracte pour s'adapter à son environnement.

L'orifice noir au centre de l'iris est la pupille, son diamètre varie donc en fonction de la dilatation ou de la contraction de ce dernier, mais aussi de l'intensité de l'effort d'accommodation (comparable à la mise au point). En cas de faible luminosité la pupille est grande, et inversement en cas de lumière intense.

Le cristallin, organe de l'accommodation

Le cristallin, maintenu par le corps ciliaire, est la lentille de l’oeil. Situé derrière l'iris, cet organe transparent permet l'accommodation de la vision, il la rend nette. Il est également tenu d'absorber une partie des UV, faisant ainsi barrière devant la rétine.

La rétine, réceptrice des rayons lumineux permettant la formation de l'image

La rétine tapisse le fond du globe oculaire. Elle est formée par 10 couches successives qui permettent la réception des informations lumineuses et leur transmission au nerf optique. La macula, la fovéa et la fovéola sont les différentes parties de la rétine, elles assurent la précision de la vision. Dans la rétine se trouvent des photorécepteurs, appelés cônes et bâtonnets, ils captent la lumière déterminant les formes, les couleurs et la vision de jour et de nuit. Le reste du globe oculaire est rempli du corps vitré, un liquide transparent et visqueux qui conserve l'élasticité de l'ensemble de l'œil et d'en protéger les différents organes. A l'arrière du globe oculaire, rattaché à la rétine, se trouve le nerf optique.

Le nerf optique, messager du système visuel

Le nerf optique est directement rattaché au cerveau. Il assure la transmission des informations lumineuses, reçues dans le globe oculaire, au cerveau, qui lui va pouvoir les interpréter.

 

Système lacrymal et muscles oculomoteurs, à quoi servent-ils ?

 

Le système lacrymal permet la production de larmes, essentielles à la santé de l'appareil visuel. Ces larmes sont secrétées dans les glandes lacrymales situées sous la paupière haute. Grâce à cela le globe est hydraté et nettoyé à chaque clignement d'œil.

Les muscles oculomoteurs se situent autour du globe oculaire, ils permettent la mobilité de ce dernier.

Le bon fonctionnement de tous ces éléments permet de créer la vision.

 

Comment se forme la vision ?

 

Si l'on souhaite illustrer le mécanisme de la vue, il peut être comparé à celui d'un appareil photo. La pupille joue le rôle du diaphragme, le cristallin celui de la mise au point et la rétine, de la pellicule. Afin de voir, l'œil envoie des influx nerveux au cerveau via le nerf optique. Les rayons de lumière du soleil, des ampoules, mais aussi ceux reflétés sur les objets, traversent l'œil par la cornée. Ils sont ensuite ajustés par l'iris et traverse le cristallin et le corps vitré pour arriver à la rétine. Les cônes et les bâtonnets réceptionnent alors des rayons lumineux et, en quelques sortes, les traduisent en information visuelle. L'information visuelle traduite par les photorécepteurs est alors transformée en signal électrique envoyé au cerveau par le nerf optique et ainsi former l'image que l'on voit.

 

Quelques schémas de l'œil pour illustrer nos propos

 

transmissionAnatomie oeil

 

Plus d'actualités

11/04/2024

Les cliniques et hôpitaux privés entreront en grève totale à partir du 3 juin pour sauver leurs établissements

Ophtalmologie Vue

28/11/2023

28/11/2023

Opération laser VS Lunettes et lentilles : quelle option est la plus rentable pour corriger la vision ?

Conseils Ophtalmologie

26/04/2023

26/04/2023

Allergie au pollen et yeux qui grattent: comment soulager les symptômes du rhume des foins ?