Actualités

La bonne correction de la vision préoccupation primordiale ; pour de nombreuses personnes, la dépendance aux lunettes ou aux lentilles est une réalité quotidienne. Toutefois, avec les progrès de la chirurgie réfractive (traitement de la vision au laser), de plus en plus de personnes se tournent vers cette option pour remédier à leur myopie, hypermétropie, presbytie ou astigmatisme, une bonne fois pour toute. La question de la rentabilité d’une telle opération se pose alors.

La chirurgie réfractive : un coût unique amorti en 4 ans

Les traitements d’opération de la vue au laser, LASIK, PKR et SMILE, ont un coût initial qui peut sembler élevé. Toutefois, il est essentiel de considérer cela comme un investissement dans la qualité de vie à long terme. En effet le coût de la chirurgie est un coût à régler une fois, pour un résultat durable.

Les frais de la chirurgie réfractive englobent les honoraires du chirurgien, les frais clinique et les examens pré et post-opératoires.

Comparativement aux dépenses régulières liées aux lunettes et aux lentilles, la chirurgie réfractive peut se révéler plus économique sur le long terme. En moyenne un traitement de chirurgie réfractive est amorti en 4 ans.

Lunettes et lentilles : des coûts continus pour toujours

Les lunettes et les lentilles engendrent des coûts continus tout au long de la vie d'une personne confrontée à des problèmes de vision. Les dépenses régulières incluent les examens de la vue, les montures de lunettes, les verres correcteurs et les solutions pour lentilles. Ces coûts s'accumulent progressivement et peuvent finir par dépasser largement le coût unique de la chirurgie réfractive.

Une prise en charge mutuelle possible pour alléger le coût de la chirurgie

Un aspect non négligeable à prendre en compte lors du choix de la chirurgie réfractive est la prise en charge mutuelle. De plus en plus de mutuelles ont insérer la chirurgie réfractive à leur tableau de garantie et proposent dorénavant une pris en charge partielle ou totale pour la procédure. Cette prise en charge peut considérablement réduire la charge financière initiale, rendant la chirurgie réfractive plus accessible et plus attrayante du point de vue de la rentabilité.

mutuelle operation des yeux au laser

Rentabilité à long terme

Malgré des coûts initiaux plus élevés, la chirurgie réfractive offre une solution permanente. Après l’opération, les lunettes et les lentilles ne sont plus qu’un souvenir. Du point de vue financier, cela se traduit par des économies substantielles au fil des années, car les dépenses liées aux dispositifs de correction de la vision disparaissent. En moyenne, la chirurgie réfractive est amortie en 4 ans.

 

En conclusion, bien que la chirurgie réfractive implique des coûts initiaux plus élevés, elle peut s'avérer bien plus rentable à long terme par rapport aux dépenses continues associées aux lunettes et aux lentilles. De plus, avec la prise en charge mutuelle offerte possible ce coût initial peut se voir nettement diminué. Aussi, les centres ELSAN Laser Vision mettent en place des facilités de paiement permettant à leurs patients d’absorber plus facilement le coût de l’intervention.

Pour ceux qui recherchent une solution durable pour corriger leurs problèmes de vision, la chirurgie réfractive offre non seulement une amélioration de la qualité de vie mais également un potentiel d'économies significatives.

Plus d'actualités

11/04/2024

Les cliniques et hôpitaux privés entreront en grève totale à partir du 3 juin pour sauver leurs établissements

24/05/2023

Le Centre Laser Vision de la Clinique Fontvert ouvre bientôt ses portes

17/02/2023

La Clinique Fontvert certifiée avec mention "HAUTE QUALITÉ DES SOINS"