Une équipe de quatre médecins urgentistes accueillera les patients de 9h à 19h en semaine et sans rendez-vous pour des consultations relevant de la médecine générale.

Une réponse complémentaire à un besoin en médecine de ville

Le directeur de la clinique de l’Archette a le sourire en faisant le tour des travaux de la maison médicale de garde. Début avril au plus tard, quatre  médecins se relaieront ici dans cet espace complètement rénové pour accueillir les patients. Le manque de médecins généralistes à Olivet est une difficulté bien identifiée à laquelle la municipalité s’attèle avec ses partenaires. Avec ce nouveau service baptisé « Archette, premiers soins », la clinique vient ainsi apporter une réponse complémentaire à un besoin en médecine de ville, loin d’être totalement couvert.
Une offre de soins bienvenue, en plus des praticiens déjà installés et ceux à venir dans le cadre des projets des deux maisons médicales. « En adaptant notre offre de soins à l’évolution des besoins des usagers et des réalités en terme de démographie médicale, nous nous présentons comme une passerelle entre le médecin généraliste surchargé et les services des urgences trop souvent engorgés pour des pathologies ou traumatismes qui ne relèvent justement pas de l’urgence » précise Loïc Pennanech.

Un plateau technique avec 5 Salles d'examens
En pratique, les patients seront accueillis sans rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 19h dans les locaux qu’occupe actuellement la maison médicale de garde, attenante à la clinique. Ils seront d’abord pris en charge par une infirmière avant d’être vus par un médecin urgentiste. Selon le diagnostic posé, le patient repartira avec son ordonnance ou pourra être orienté, si besoin, vers le plateau technique de la clinique ou encore adressé à un médecin spécialiste. Comme dans la médecine de ville « classique ». L’unité « Archette, premiers soins » disposera de 5 salles d’examens et de soins, dont une salle de plâtre. La continuité d’accueil sera assurée par les quatre médecins par roulement. Ils ont l’avantage de se connaître et de travailler sur le territoire local de la santé.
Quant aux week-ends, la maison médicale de garde prendra le relais et continuera à accueillir les patients avec le concours des médecins assurant des gardes. Le principe reste inchangé avec toujours l’obligation d’appeler le 15 avant de se rendre sur place. Cette nouvelle offre de soins devrait permettre d’améliorer l’efficience des parcours de soins pour les Olivetains. Une aubaine pour le territoire en attendant l’ouverture de la prochaine maison médicale installée dans le Larry à la mi 2020.