Spécialités

Anesthésie et réanimation

Le service d'anesthésie et réanimation propose à ses patients une offre personnalisée de soins humains, de qualité et innovants. Découvrez ci-dessous les informations essentielles sur le traitement, la consultation ou la prise de rendez-vous avec un anesthésiste-réanimateur de la Clinique de l'Archette.

Anesthésie et réanimation : qu’est-ce que c’est ?

L’anesthésie-réanimation désigne une spécialité exercée au bloc opératoire (anesthésie) et/ou dans un service spécialisé de réanimation ou d’unité de soins continus (réanimation).

Un service de réanimation accueille les patients hospitalisés présentant une défaillance d’au moins deux fonctions vitales :

  • L’appareil respiratoire (les poumons),
  • L’appareil circulatoire (cœur et vaisseaux),
  • La fonction rénale,
  • Le système nerveux…

La réanimation contribue à maintenir en vie les patients présentant des défaillances sévères. Dans ce service spécialisé, ils bénéficient d’une surveillance constante.

Un service de soins continus (USC) accueille les patients hospitalisés :

  • qui présentent des pathologies pouvant se compliquer en postopératoire.

  • ou en postopératoire d’une chirurgie lourde, nécessitant des soins importants.

Le service de soins continus (USC) permet une surveillance continue des patients et des soins lourds.

L’anesthésie est pratiquée au bloc opératoire en étroite collaboration avec les chirurgiens. Il peut s’agir d’une anesthésie générale, qui plonge le patient dans un état d’inconscience permettant notamment de limiter les mouvements et la douleur lors d’interventions chirurgicales, ou d’une anesthésie locorégionale, lorsque seule la partie du corps est endormie.

Anesthésie et réanimation

Que fait l’anesthésiste-réanimateur ?

Dans le cas d’une intervention chirurgicale programmée, le médecin anesthésiste reçoit le patient lors d’une consultation pré-anesthésique. Il évalue son état de santé, étudie son dossier médical (allergies, antécédents médicaux…) et choisit la technique d’anesthésie la plus appropriée au contexte chirurgical et à l’état de santé du patient.

L’anesthésiste peut différer une intervention s’il le juge nécessaire. Avant l’intervention, il procède à l’anesthésie du patient à l’aide de gaz diffusés par un masque et/ou par injection intraveineuse de produits anesthésiants. Pendant toute la durée de l’opération, en lien étroit avec le chirurgien et assisté par un infirmier anesthésiste, il surveille son état grâce à des équipements de haute technologie : fonction respiratoire, fonction cardiaque…

Après l’intervention, le médecin anesthésiste contrôle le réveil de l’opéré en salle de réveil et s’emploie à atténuer les douleurs postopératoires. Il peut décider de l’admission du patient en réanimation ou en USC pour les suites postopératoires. L’anesthésiste-réanimateur peut aussi intervenir en urgence en cas d’accident ou de situation critique.

Quand consulter un médecin anesthésiste ?

La consultation pré-anesthésique est obligatoire depuis 1994. Selon l’admission (ambulatoire ou hospitalisation) elle a lieu, sauf urgence, au plus tard 48 heures avant toute intervention chirurgicale ou examen et soins douloureux nécessitant une anesthésie. Cette consultation anesthésiste a notamment pour objectif d’informer le patient sur les conditions de son anesthésie et de son intervention. Des examens complémentaires peuvent éventuellement être requis. Le cas échéant, il peut être demandé au patient de choisir entre une anesthésie générale ou locorégionale. Le médecin anesthésiste consulté n’est pas automatiquement celui qui procèdera à l’anesthésie le jour de l’intervention mais une liaison est assurée grâce au dossier d’anesthésie. Une seconde consultation, préopératoire, réalisée par l’anesthésiste qui s’apprête à intervenir, a lieu juste avant l’opération, afin de s’assurer que la situation n’a pas évolué depuis la précédente. Le médecin anesthésiste peut alors être amené à modifier la technique anesthésique s’il le juge nécessaire.

Certains anesthésistes se sont spécialisés dans la prise en charge de la douleur chronique et peuvent recevoir des patients en consultation dans ce cadre en dehors d’un contexte chirurgical.

Comment choisir son anesthésiste ?

Le chirurgien oriente le patient vers l’équipe d’anesthésistes exerçant dans son établissement. Il sera pris en charge par l’équipe d’anesthésistes avec, comme précisé plus haut, un anesthésiste de l’équipe qui réalise la consultation pré-anesthésique qui ne sera pas automatiquement l’anesthésiste intervenant lors de l’opération. Sauf à ce que le patient précise qu’il souhaite être vu par un anesthésiste en particulier.

Dr Fabrice MONTIGAUD

Anesthésiste-réanimateur

Dr Alain FINIANOS

Anesthésiste-réanimateur

Dr Philippe GORCE

Anesthésiste-réanimateur

Dr Vincent BOULIER

Anesthésiste-réanimateur

Dr Abderrahim ABID

Anesthésiste-réanimateur