La Clinique Bouchard à Marseille a inauguré au mois de février son centre de 600m², dédié à la prise en charge globale de l’obésité et du surpoids. Une réponse à l’augmentation constante et soutenue des cas d’obésité. « À Marseille, l'obésité touche 17% de la population, soit environ une personne sur six », alertent les Docteurs Danan, Cherki et Nedelcu, chirurgiens viscéraux et bariatriques.

Ce nouveau centre propose des bilans de santé pour les patients en situation d’obésité sévère (IMC entre 35 et 40 kg/m2) ou morbide (IMC > 40 kg/m2). Il doit durer au minimum 6 mois, et souvent davantage. « La chirurgie seule ne fonctionne jamais, précise le Dr Danan. C’est seulement un des maillons de la chaîne qui prend en charge les malades. » Chirurgiens, endocrinologue, gastroentérologue, chirurgien plastique, diététicien, psychologue, coach sportif ou encore coordinatrice des soins dédiée : tous ces spécialistes travaillent ensemble pour proposer au patient un véritable accompagnement. Le patient est même invité à rencontrer des patients experts, c’est-à-dire des malades qui ont déjà été opérés. La décision d’intervention n’intervient qu’à la fin de ce bilan de santé, lors d’une réunion de concertation pluridisciplinaire regroupant toute l’équipe médicale.

Un des principaux atouts du centre est de pouvoir proposer au patient obèse la meilleure solution adaptée à son surpoids. De la simple prise en charge nutritionnelle, au ballon intra gastrique jusqu'à la chirurgie endoscopique et bien entendu le traitement chirurgical plus conventionnel : Sleeve (réduire le volume de l’estomac) ou By Pass (créer un « court-circuit » digestif entre l’estomac et l’intestin), chaque patient est orienté en fonction de son IMC.

Inédit, une intervention sans chirurgie

Mais pour les nombreux patients avec un IMC entre 30 et 40 qui ne sont pas éligibles à une chirurgie ou qui sont réfractaires à toutes chirurgies, le centre propose aussi une nouvelle technique, inédite dans la région PACA : la sleeve endoscopique. Réalisée sans chirurgie, en passant par les voies naturelles, elle consiste à réduire le volume de l’estomac en le plissant à l’aide d’un fil et d’une aiguille. Les suites sont généralement simples en dehors de quelques douleurs post-opératoires et le patient peut sortir le lendemain de la procédure. Un régime adapté pendant un mois, se calquant sur le régime de la sleeve post-chirurgicale, est prescrit par le médecin.

« Les centres précurseurs se trouvent aux Etats-Unis, en Espagne et en Italie, avec de très bons résultats, assure le Dr Manos, gastroentérologue interventionnel. En France, cette technique n’est pratiquée qu’à Paris, à Strasbourg, à Lille, à Vannes et désormais à Marseille. » La Clinique Bouchard vient en effet de réaliser sa 25e sleeve endoscopique.

« Avec cette technique innovante, nous complétons notre offre de soins en proposant une alternative complémentaire à la chirurgie bariatrique au sein de notre centre de chirurgie de l’obésité et nous renforçons notre action dans le combat contre ce problème de santé publique », conclut David Fleyrat, directeur de la Clinique Bouchard.

Le Centre chirurgical de l’Obésité (CCO) de la Clinique Bouchard se veut être un centre à la pointe de l’innovation et dès le mois de septembre, il proposera également une autre intervention : le BARICLIP, une intervention nouvelle avec une réversibilité sans résection de l’estomac et en répliquant les bénéfices de la sleeve avec moins de complications (fistule, reflux).

 

L’obésité, un véritable fléau :

  • En France, près de 15% de la population adulte est obèse, et 1 enfant sur 6 présente un excès de poids ou une obésité.
  • À Marseille, l'obésité touche 17% de la population
  • L’obésité favorise notamment l’apparition du diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, l’insuffisance veineuse, l’arthrose, l’hypertension artérielle ou encore les cancers colorectaux.