Pour arrêter de fumer, la clinique Saint-Orens a ouvert depuis un an aux patients externes un protocole de soins d’un genre nouveau. Le programme STEP privilégie une approche bienveillante basée sur l’éducation thérapeutique.

 

Dans la clinique Saint-Orens, l’accompagnement pour le sevrage tabagique est une priorité. En 2020, l’établissement a ouvert aux patients extérieurs le programme Sevrage tabagique éducation prévention (STEP). "La situation sanitaire nous a contraints à travailler en pointillés et nous avons pris en charge 64 patients. Pour ce début d’année, nous en sommes déjà à 33 et nous visons un total de 150. Nous ne souhaitons pas en prendre en charge beaucoup plus car l’efficacité du programme repose notamment sur le fait de travailler en groupes réduits", explique le Dr Olivier Galera, tabacologue, médecin du sport et porteur de ce programme. Pour l’heure, entre 80 % et 85 % des participants au programme ont arrêté le tabac.

Soigner l’addiction au tabac

Le programme STEP se déroule sur une journée à la clinique Saint-Orens, suivie d’une après-midi 15 jours plus tard. "L’idée est de sortir de l’approche moralisatrice classique. Nous ne sommes pas là pour leur dire d’arrêter de fumer, mais pour les soigner", affirme le médecin. Les patients sont déculpabilisés : l’addiction n’est pas de leur faute, mais de celle de l’industrie du tabac qui leur a tendu un piège.

Les patients affichent un taux de satisfaction très important et deux-tiers des nouveaux participants sont d’ailleurs adressés par d’anciens patients. "Ils sont les meilleurs ambassadeurs de notre programme. Du côté du corps médical, nous avons vraiment le sentiment de les rendre acteur de leur santé", se réjouit le Dr Galera. Pour diffuser sa méthode, il organise ponctuellement des formations auprès de professionnels de la région : médecins généralistes, médecins spécialisés, infirmiers et pharmaciens. "Ce sont eux qui sont en contact plus étroit avec les fumeurs souhaitant arrêter. Il est très important de faire passer notre message afin qu’un maximum de professionnels puisse avoir les bons outils pour accompagner le sevrage tabagique." Le tabagisme n’est pas une mauvaise habitude, c’est une maladie qui se soigne !

Pour suivre le programme, demandez une prescription médicale à votre médecin traitant. Prise de rendez-vous par mail à step@clinique-saint-orens.fr

Art. la Dépèche du 24 mars 2021 : Consulter en ligne 

 

Plus d'actualités

Coronavirus

Le pass sanitaire devient obligatoire dans votre établissement de santé

Comment prendre soin de son coeur ? Conseils de 3 experts

Docteur Olivier Galéra, tabacologue à la Clinique St Orens de Toulouse, revient dans le magazine Bien-Etre& Santé sur l’addiction au tabac