Passage de flambeau à l’Hôpital Privé Guillaume de Varye, à Saint-Doulchard entre Éric Bordeaux-Montrieux, ancien directeur, et Christine Cancel, nouvelle directrice en intérim.

« Je suis ravie de rejoindre l’établissement et le territoire du Cher. C’est transitoire, mais je fais comme si c’était un poste fixe. Je suis là le temps de trouver quelqu’un qui soit au moins aussi efficace qu’Éric », s’amuse la nouvelle directrice en intérim, tout droit venue du Vaucluse.

Le parcours de soins, un atout à élargir

Après avoir travaillé pendant plus de cinq ans dans l’établissement, dont plus de quatre à sa tête, Éric Bordeaux-Montrieux se montre serein quant à ce changement, avant de partir pour la clinique d’Orléans. « Christine porte une vraie attention sur la prise en charge des patients », confie-t-il.

Ce relais est l’occasion de revenir sur les derniers projets de la clinique et de préparer ceux à venir. Un de leur but est de casser l’image du Cher comme désert médical. « On est capable d’inverser la tendance et d’être hyper attractif », affirme l’ancien directeur. Pour cela, la clinique s’appuie sur son « parcours de soins ».

Le principe ? Rassembler différentes disciplines pour faciliter le suivi médical des patients. « Si un patient doit voir plusieurs spécialistes pour différents examens, il peut les avoir le même jour », explique Éric Bordeaux-Montrieux.

Ce dernier se félicite de la dynamique instaurée par ce programme, qui a notamment permis d’embaucher, depuis 2015, « trente nouveaux médecins, dont quatorze chirurgiens avec une moyenne d’âge de quarante-trois ans. »

Satisfaite des projets mis en place, Christine Cancel souhaite continuer à « développer le parcours. Le but, maintenant, est de le rendre visible. Il y a eu un gros travail pour faire adhérer les médecins. Maintenant, on cible la population, notamment les médecins généralistes de ville », partage-t-elle.

Un exemple dans le groupe Elsan

Mais ce n’est pas le seul dossier sur lequel la nouvelle directrice va plancher. Elle devra également continuer de faire de l’hôpital un exemple dans le groupe Elsan, qui compte 150 établissements.
« Notre clinique est pilote dans le parcours de soins. Il fait la fierté de nos équipes et d’autres viennent voir comment on fonctionne », assure Éric Bordeaux-Montrieux.

© Chloé Frelat, « Santé : Christine Cancel a pris les rênes de l’Hôpital Privé de Saint-Doulchard. Changement de direction à de Varye », Le Berry Républicain, 20.09.21

Plus d'actualités

Des exemplaires du livre « Des soignants très patients » offerts aux patients hospitalisés de la Polyclinique Vauban

AVIS DE RECRUTEMENT !