Actualités

En France, 43% de la population a déjà renoncé aux soins à cause d’un délai d’attente trop long pour obtenir un rendez-vous ou l’impossibilité d’en trouver un aux horaires souhaités*.


Face à ces enjeux d’accessibilité aux soins, ELSAN, leader de l’hospitalisation privée en France, et Livi, acteur majeur de la téléconsultation en Europe, ont choisi de développer ensemble en France une nouvelle offre de soins primaires combinant une relation « physique et digitale » entre les patients et les médecins. Une nouvelle offre de soins primaires innovante, qui à proximité des Français, placera la qualité médicale au cœur de son projet.

Les soins de santé primaires répondent aux besoins de soins de proximité de la population : ils recouvrent notamment les champs de la prévention, du dépistage, du traitement des maladies et de la réadaptation, et du suivi continu des patients.

Première étape d’un parcours de soins pour les patients, ils rassemblent des professionnels de santé autour des médecins généralistes pour mieux organiser les parcours de santé. Ce faisant, ils garantissent un niveau de santé et de bien-être le plus élevé possible.

L’accès aux soins primaires constitue ainsi un enjeu majeur de santé publique pour tous les Français.


Une solution pour faciliter l’accès aux soins dans les territoires.

Livi et ELSAN souhaitent apporter leur contribution et s’inscrire dans les priorités définies par les autorités sanitaires :  rendre les soins primaires accessibles à tous, toujours plus pertinents, innovants et développant la prévention.

Forts de leurs expertises complémentaires, ELSAN et Livi s’associent afin de créer des structures de proximité apportant une réponse pluri professionnelle aux besoins de santé de la population (consultations de médecin généraliste, de spécialistes, et d’autres professionnels de santé). Ancrées dans leurs territoires, ces structures de proximité innovantes seront capables de proposer des parcours de soins coordonnés, ouvertes au suivi en tant que médecin traitant et disponibles pour le soin non programmé. Dotés d’un plateau technique de pointe, ces centres bénéficieront d’un maillage territorial et digital pour les prises en charge de second secours.

Concrètement, les patients pourront y consulter leur médecin traitant ou un médecin disponible, avec ou sans rendez-vous, en présentiel ou en téléconsultation. Un avantage de taille quand on sait que la plupart des pathologies sont mieux soignées si elles sont diagnostiquées rapidement.


Une avancée pour les professionnels de santé

Cette initiative est aussi fondée sur l’écoute et la compréhension des attentes des professionnels de santé : travailler en équipe pluridisciplinaire, contribuer au développement de projets de santé territoriaux et porteurs de sens, avoir un meilleur équilibre vie privée / vie professionnelle, et bénéficier d’environnements de travail modernes et pensés pour eux.

L’organisation moderne, et les outils digitaux dont bénéficieront les professionnels de santé dans ce lieu d’exercice clé en main grâce à ce partenariat, contribueront à simplifier les relations entre les médecins et les patients et à en faire un espace d’accueil de premier plan.

Les deux partenaires seront attachés à la qualité de vie des professionnels de santé et prendront notamment en charge l’ensemble des tâches administratives et de gestion, afin qu’ils puissent se recentrer sur leur cœur de métier, le soin.

 « Ce partenariat contribue à étendre la promesse d’ELSAN, offrir à chacun et partout, des soins de qualité, innovants et humains, tout en offrant un nouveau cadre d’exercice moderne et innovant à des professionnels de santé qui cherchent à se concentrer sur les soins», se réjouit Simon Levy, Directeur Général délégué - Stratégie et Développement.

« Cette offre de soins “digi-physique” s’inscrit dans la vision de Livi : proposer à nos patients un soin pertinent, accessible et de qualité, au moment où ils en ont besoin. En créant ces structures de soin, nous souhaitons également renforcer nos liens avec les territoires et poursuivre notre contribution à l’amélioration de l’accès aux soins en France en les rendant plus simples, plus efficaces et plus personnels” ajoute Jonathan Ardouin, Directeur Général France.

Une première réalisation concrète devrait voir le jour sous 12 mois.

*Sondage Opinion Way – 2019

Plus d'actualités

L'association Reconstruire ensemble et l'Hôpital privé d'Eure-et-Loir associés pour traiter les bio-déchets

Découvrez en vidéo la Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie en urologie à la Clinique Saint-Augustin

Cancer de la prostate ... ne passez pas à un doigt du diagnostic !