Actualités

Lèvres gonflées : c'est grave, docteur ?

 

Il existe de nombreuses causes à l'origine du symptôme " lèvres gonflées " : certaines sont infectieuses, d'autres sont allergiques tandis que d'autres encore sont idiopathiques, c'est-à-dire pas réellement identifiées. Il est à noter que, dans la majorité des cas, le gonflement est asymétrique, ce qui signifie qu'il ne concerne pas l'intégralité des deux lèvres.

Lèvres gonflées : quand faut-il consulter ? Le Dr. Céline Gualéra, allergologue, recommande de consulter lorsque " l’œdème labial persiste et/ou qu'il s'accompagne de symptômes dermatologiques (urticaire, démangeaisons de la peau) ou digestifs (nausées, troubles du transit...) ".

Petite astuce : pensez à prendre des photos de votre œdème labial pour les montrer au médecin lors de la consultation : en effet, il est possible (et souhaitable !) que votre œdème se résorbe avant votre rendez-vous médical ".

Pendant le rendez-vous médical, le médecin procédera à une anamnèse : cette démarche diagnostique consiste en un historique de l'apparition de l’œdème – est-il survenu après la consommation d'un aliment ? Quels médicaments le patient prend-il ? Quels produits cosmétiques utilise-t-il ? " explique le Dr. Gualéra.

Lèvres gonflées : quand faut-il aller aux Urgences ? " Si votre œdème labial enfle rapidement et que ça ne semble pas s'arrêter, consultez rapidement un médecin ou appelez le Samu (15). Même chose si votre œdème " déborde " sur votre visage, si vous avez des difficultés à respirer, si vous avez la sensation qu'il gagne votre gorge, votre larynx, votre langue... car il peut être question d'un œdème de Quincke " précise la spécialiste.

Lèvres gonflées : les causes infectieuses

 

Lorsqu'on a les lèvres gonflées, on peut d'abord penser à une cause infectieuse. Ainsi, une poussée d'herpès labial peut être à l'origine d'un œdème labial localisé : concrètement, on voit apparaître une lésion composée de petits boutons (bulleux) puis qui se recouvre d'une croûte au niveau de la limite entre la muqueuse et la peau.

Dans le langage courant, on parle plutôt de " bouton de fièvre ". Celui-ci est provoqué par un virus de l'herpès (HSV1) qui, à la faveur d'une période de stress ou de faiblesse immunitaire, se " réveille " et vient coloniser la peau.

Autre possibilité : la présence d'un abcès péri-oral (un abcès dentaire, par exemple) peut provoquer un gonflement des lèvres. S'y ajoutent généralement une fièvre supérieure à 37,5°C et des ganglions cervicaux (dans le cou) plus volumineux.

À savoir. En cas d’œdème labial infectieux, le gonflement peut être brutal ou progressif.

Lèvres gonflées : les causes médicamenteuses

 

La prise d'un médicament peut entraîner un gonflement des lèvres : il peut être question d'une allergie ou d'un effet indésirable (cause allergique ou pharmacologique). Attention : " même un médicament que l'on prend depuis des années peut être à l'origine d'un œdème labial, n'oubliez pas de mentionner votre traitement quotidien à votre médecin lors de la consultation " précise le Dr. Gualéra.

Les médicaments les plus fréquemment impliqués sont les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS comme l'ibuprofène, le naproxène, l'aspirine, le diclofénac...) et les anti-hypertenseurs de la catégorie des inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC comme le périndopril, le lisinopril, le captopril...).

À savoir. Un œdème aux lèvres peut aussi être provoqué par un médicament administré par voie intraveineuse, on parle alors de réaction cutanéomuqueuse et il peut y avoir un œdème des paupières, de l'urticaire, des démangeaisons cutanées...

Lèvres gonflées : les causes allergiques

 

Le plus souvent, il s'agit d'une allergie de contact, ce qui signifie qu'on a touché nos lèvres avec une substance allergène, contre laquelle l'organisme a développé une réaction immunitaire excessive. Du côté des cosmétiques, il peut être question d'un rouge à lèvres, d'un baume à lèvres, d'un démaquillant, d'une crème... " La lanoline et le baume du Pérou sont des allergènes de contact connus " note le Dr. Gualéra. On pense également au latex en cas de sexe oral !

En cas d'allergie de contact, outre l’œdème labial, on peut voir apparaître de l'eczéma au niveau des lèvres (une zone rouge qui démange avec des vésicules, c'est-à-dire des petits boutons bulleux).

L'allergène à l'origine du gonflement des lèvres peut aussi être alimentaire : les coupables classiques sont les arachides, les fruits à coques, les crustacés ou (plus rarement) les fruits, les œufs, les laits animaux ou encore certaines épices. " On peut devenir allergique à un aliment jusque là bien toléré " remarque le Dr. Gualéra.

Sans oublier les piqûres d'insectes, elles aussi pouvant déclencher une réaction allergique type gonflement des lèvres : les hyménoptères (comme les abeilles ou les guêpes) sont souvent responsables, et l’œdème labial peut aussi résulter d'une piqûre de moustique chez l'enfant. " On peut alors constater une réaction allergique locorégionale avec un gonflement des lèvres, des paupières, du visage... " ajoute la spécialiste.

Lèvres gonflées : que peut-on faire ?

 

On le répète : si l’œdème labial persiste, s'il progresse au niveau du visage, s'il enfle... il est préférable de prendre rendez-vous rapidement chez son médecin. " Consultez même si l’œdème labial s'est résorbé : le médecin pourra en effet vous prescrire une trousse d'urgence (avec des anti-histaminiques et des corticoïdes), voire vous rediriger vers un médecin allergologue " ajoute le Dr. Gualéra.

En attendant le rendez-vous chez le médecin, on peut prendre un médicament anti-histaminique (en vente libre en pharmacie : demandez conseil à votre médecin) et se rincer la bouche à l'eau claire ou au savon neutre (savon de Marseille ou d'Alep par exemple). " Évitez les crèmes apaisantes qui risquent d'aggraver l'inflammation : évitez aussi d'y mettre du chaud ou du froid pour la même raison " précise l'allergologue.

Merci au Dr. Céline Gualéra, allergologue à la Polyclinique Le Languedoc (groupe ELSAN).

 

© Femme Actuelle, le 21  février 2021  par  Apolline Henry