Varices

Une varice est une dilatation anormale d’une veine, due à une insuffisance du système veineux. Elles peuvent survenir à n'importe quel âge. L’insuffisance veineuse est fréquente avec une prévalence de 11 à 24 % dans les pays industrialisés plus fréquentes chez les femmes.

Trouver un spécialiste en Angiologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

En fonction du territoire veineux atteint différents traitements peuvent être administrés allant de la prescription des bas de contention au traitement chirurgical (par stripping ou par voie endovasculaire de type laser ou radiofréquence) en passant éventuellement par la sclérotherapie.

Liées à un trouble de la circulation veineuse, les varices touchent majoritairement les femmes.

Faisons le point sur les symptômes des varices, les causes, et les traitements à envisager le cas échéant.

Définition : Qu’est-ce qu’une varice ?

Le terme "varice" désigne une dilatation anormale des veines. Il existe deux réseaux veineux, un profond (draine 90% du retour veineux) et un superficiel (draine 10% du retour veineux) le plus souvent touché. Ces deux systèmes sont reliés par des perforantes.
Les veines disposent par ailleurs de systèmes valvulaires (anti-reflux) permettant au sang de toujours circuler dans le même sens. On entend généralement parler des varices des membres inférieurs, c’est-à-dire les varices des jambes et les varices des cuisses.

Les varices sont liées à une pathologie de la paroi veineuse ou des valve anti-reflux responsable d’un mauvais retour veineux, que l'on nomme aussi insuffisance veineuse. Elles touchent le sexe masculin comme le sexe féminin. Mais elle apparaissent plus fréquemment chez la femme, notamment au niveau des jambes, et peuvent se traduire par l'apparition de veines superficielles tortueuses bien visibles sous la peau. Néanmoins, on distingue les varicosités ou télangiectasies (dilations permanentes de petites veines, alors bleues, violettes ou rouges) des varices, quant à elles plus grosses, plus épaisses et en relief.

Chez les personnes touchées – comme peuvent l’être les femmes au cours de la grossesse –, les varices des membres inférieurs sont entre autres associées à une sensation de jambes lourdes.

varices

 

Quelles sont les causes et facteurs de risque des varices ?

L’apparition des varices est favorisée par une insuffisance veineuse : un trouble du réseau veineux, c’est-à-dire un problème au niveau de la circulation sanguine. Les varices et varicosités des membres inférieurs touchent plus fréquemment les femmes, et peuvent être exacerbées par la grossesse. Dans ce cas, l'insuffisance veineuse se manifeste par des varices des jambes, des varices vulvaires et des varices pelviennes.
L'insuffisance veineuse est également favorisée par le surpoids et la sédentarité
.

Il existe également un caractère héréditaire important.

Enfin, les varices se développeraient de façon plus importante lorsque l'on maintient fréquemment une position debout de façon prolongée, ou encore quand les températures augmentent.

Quels sont les symptômes des varices : démangeaisons, douleurs, etc ?

Une insuffisance veineuse entraînant une dilatation anormale des veines superficielles des jambes peut favoriser la survenue d'autres symptômes. Il s'agit là de la sensation de jambes lourdes associée à un gonflement du mollet, de la jambe (œdèmes), mais aussi des douleurs, des démangeaisons, et le syndrome des jambes sans repos (ou impatiences nocturnes),nécessitant alors de bouger les jambes pour soulager les picotements et les fourmillements.

Les varices des membres inférieurs se caractérisent quant à elles par l’apparition de varicosités ou télangiectasies, un réseau de toutes petites veines dilatées et donc bien visibles sous la peau. Ce sont des veines bleues, violettes ou rouges, ou encore des veines en relief plus disgracieuses, elles aussi bien visibles et d’épaisseur plus importante.

Comment diagnostiquer des varices aux jambes, cuisses, pieds et vulvaires ?

En présence d’une sensation de jambes lourdes et de varices, qui consulter ?

 

Lorsque les veines superficielles localisées notamment au niveau des membres inférieurs (varices des jambes et varices des cuisses) se font de plus en plus visibles, voire qu’elles gagnent en relief et deviennent accessibles au toucher, il convient de consulter son médecin traitant afin d'orienter le patient vers un angiologue. Il s’agira alors d’évaluer la gravité et, le cas échéant, de prévenir d’éventuelles complications.

Par ailleurs il existe une forme d’insuffisance veineuse mal connue et probablement sous évaluer très invalidante au quotidien. Il s’agit de l’insuffisance veineuse pelvienne responsable de pesanteurs pelviennes, aggravées pendant les périodes menstruelles et la grossesse, et de douleurs au cours des rapports sexuels (dyspareunies), chez la femme. Elle est liée à une incontinence des veines ovariennes favorisant l’apparition de varices para-utérines et de différents points de fuites aux niveau du périnée conduisant à l’apparition de varices vulvaires ou périnéales. Chez les hommes, cette insuffisance veineuse pelvienne est en rapport avec une incontinence des veines spermatiques et responsable d’hydrocèle (augmentation du volume d’une bourse testiculaire par accumulation de liquide).
Le diagnostique se fait par le biais d’une consultation d’angiologie associée à un bilan complémentaire si nécessaire pouvant conduire à une prise en charge chirurgicale si cette insuffisance veineuse pelvienne est avérée.

Enfin, les varices œsophagiennes favorisées par l’hypertension portale (hypertension dans la veine porte), que l’on retrouve notamment chez les personnes souffrant de cirrhose (maladie grave du foie),doivent être diagnostiquées par endoscopie (examen d’imagerie médicale qui consiste à observer l’œsophage). De la même manière les hémorroïdes sont également des varices d’origines pelviennes et relèvent d’un avis spécialisé auprès d’un gastro-entérologue.

varices

 

Comment faire disparaître et enlever des varices : médicaments, opération ?

Il n’y a pas de traitement radical à proprement parler qui puisse assurer une guérison définitive, car il s’agit d’une fragilité veineuse qui est constitutionnelle plus ou moins sévère selon les personnes. Ces varices peuvent être traitées de différentes façons, afin d’en atténuer les symptômes et de prévenir d’éventuelles complications.

Dans un premier temps et selon la gravité, bien évidemment, il est possible de prescrire des bas de contention élastiques ou collants de contention– ou de compression – adaptés aux troubles de la circulation veineuse rencontrés et en l'absence de contre indication. Les classes de contention de ces bas et collants élastiques –traitements des varices – vont de 1 à 4, d’une compression veineuse légère (voyage, grossesse, jambes lourdes, pour la classe 1) à une compression plus importante (varices secondaires, syndrome post phlébitique et œdème, par exemple, pour la classe 4).

Le deuxième traitement des varices réside quant à lui dans une élimination des varices : on peut avoir recours à une chirurgie des varices, à l’injection d’un produit sclérosant, ou encore à un traitement endovasculaire par laser ou radiofréquence.

Quelles sont les complications possibles des varices ?

Lorsque l’on présente des varicosités et varices sur les cuisses et les jambes, il convient de respecter les indications de son médecin traitant, et de porter le cas échéant les bas de contention élastique ou collants de contention prescrits et adaptés aux troubles rencontrés. Si malgré les précautions prises, une varice éclate, ou une jambe se met à devenir douloureuse, rouge ou bleue, chaude, ou à gonfler, il est vivement recommandé de consulter promptement son médecin traitant, voire les urgences ou son angiologue. Ces symptômes peuvent en effet être en lien avec une paraphlébite ou thrombose veineuse superficielle (formation d’un caillot sanguin dans une veine superficielle), ou une phlébite (formation d’un caillot sanguin dans une veine profonde, pouvant alors conduire à une embolie pulmonaire, c’est-à-dire l’obstruction d’une artère pulmonaire).

Ces pathologies nécessitent une prise en charge rapide.

Comment prévenir l’apparition des varices ?

Les varices et varicosités touchant plus fréquemment les personnes en surpoids ou sédentaires, il est important de pratiquer une activité physique régulière telle que la marche, la danse, le vélo ou l’aquabike avec l’accord de son médecin traitant, pour prévenir leur apparition ainsi que d’éventuelles complications. Par ailleurs, il existe un facteur de risque héréditaire.

Les varices des jambes et les varices des cuisses se développeraient de manière plus importante lorsque l'on maintient une station debout de manière prolongée et relativement fréquente, ou encore quand les températures augmentent. De ce fait, il convient de privilégier les positions faisant fonctionner le mollet, l’activité physique de manière générale et les sports favorisant le retour veineux en particulier, ainsi que la surélévation des jambes au cours de la journée et de la nuit. À l’inverse, il est préférable de limiter, voire d’éviter, la pratique d’un sport empêchant un bon retour veineux (équitation, boxe, judo...), tout comme le port de pantalons serrés, et l’exposition à la chaleur (bains chauds, hammam, sauna, bronzage sur la plage, cabines de bronzage à UV...).

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en angiologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens angiologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Est-il dangereux d'avoir des varices ?

Les varices ne sont pas dangereuses en elles-mêmes puisqu’elle n’engage pas le pronostic vital à proprement parler, mais elles peuvent entraîner des complications chroniques surtout (ulcères, gène fonctionnelle..) et, dans des cas beaucoup plus rares, favoriser une maladie thromboembolique profonde qui peut être dangereuse.

Comment se débarrasser des varices ?

Il existe plusieurs moyens de se débarrasser des varices en fonction de la gravité de ces dernières : des bas de contention à la chirurgie des varices ou au traitement laser, seul un diagnostic précis permet d'évaluer le traitement le plus adapté.

Comment soulager des varices douloureuses ?

Il existe plusieurs façons de soulager les varices, notamment en portant des bas de compression, en faisant des exercices réguliers et en évitant de rester debout ou assis pendant de longues périodes.

Pathologies associées à l'Angiologie

Traitements associés à l'Angiologie

Examens associés à l'Angiologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements