Actualités

L’opération de chirurgie réfractive peut parfois être impressionnante pour les patients. Les craintes éprouvées reviennent souvent. Voici les principales idées reçues sur la correction de la vision au laser.

Idees recues

1. Je vais avoir mal pendant mon opération des yeux

Non, la chirurgie réfractive n’est pas une intervention douloureuse. Elle est réalisée sous anesthésie locale par goutte dans les yeux et ne dure que quelques minutes. Bien que l’appréciation de la douleur soit propre à chacun, il est souvent dit que l’opération peut être désagréable mais non douloureuse puisque la surface de l’œil est anesthesiée.

2. Si je bouge pendant l’opération, je peux devenir aveugle

Les lasers sont programmés pour détecter les mouvements. Avant l’opération une photo de votre œil est prise, cela permet un point de référence. De cette manière, durant l’intervention le laser suit les micro mouvements des yeux. D’ailleurs nous faisons tous naturellement des micro mouvements appelés « saccades de fixation ». Le laser est tout à fait capable de compenser les mouvements oculaires de faible amplitude, cette sécurité s’appelle l’eye tracker et est disponible sur l’ensemble des lasers du groupe ELSAN. En revanche si le patient bouge la tête ou ne fixe plus assez, le laser va s’arrêter pour lui laisser le temps de se reconcentrer. En conclusion, bien qu’il faille éviter de bouger, il n’y a aucune chance de devenir aveugle si on bouge pendant l’opération.

3. Je ne vais rien voir en sortant de l’opération

Immédiatement après l’opération, la vision peut être troublée, cependant le patient n’est pas plongé dans le noir. L’envie de fermer les yeux sera certainement présente, ce qui est conseillé, mais il est tout à fait possible de voir.

Il est d’ailleurs recommandé de faire une sieste après l’opération. Très souvent, les patients disent déjà mieux voir après leur sieste qu’avant leur opération.

4. La récupération est longue, je ne vais rien voir pendant longtemps

La récupération visuelle après une opération des yeux au laser est très rapide. Selon les techniques opératoires une vision totalement nette est retrouvée sous quelques jours. Dans tous les cas, il est tout souvent possible de travailler et de reconduire dès le surlendemain, voire le lendemain, de l’opération. Pour la reprise du sport il est tout de même conseillé d’attendre au moins 2 semaines apres un lasik, quelques heures pour un smile.

5. J’ai une trop petite correction pour pouvoir me faire opérer

Les faibles corrections sont tout à fait opérables. Myopie, presbytie, hypermétropie ou astigmatisme peuvent être opérés. Le bilan préopératoire reste impératif avant toute intervention afin de s’assurer qu’il n’y a aucune contre-indication.

6. Je cligne trop des yeux, je ne pourrai pas me faire opérer

Lors de l’opération, les yeux sont maintenus ouverts par un petit outil indolore. De ce fait il n’est pas possible de cligner des yeux pendant l’intervention. Les personnes ayant tendance à beaucoup cligner des yeux sont alors tout à fait opérables.

7. Je vais avoir mal après l’opération

Là encore, on ne peut pas parler de douleur mais plutôt d’une gêne. La sensation post opératoire est généralement décrite par les patients comme une impression de grain de sable sous la paupière, qui disparaît très rapidement.

Plus d'actualités

11/04/2024

Les cliniques et hôpitaux privés entreront en grève totale à partir du 3 juin pour sauver leurs établissements

Ophtalmologie Vue

28/11/2023

28/11/2023

Opération laser VS Lunettes et lentilles : quelle option est la plus rentable pour corriger la vision ?

Conseils Ophtalmologie

26/04/2023

26/04/2023

Allergie au pollen et yeux qui grattent: comment soulager les symptômes du rhume des foins ?