Gynécologie obstétrique et prise en charge de l'endométriose

Retrouvez notre équipe de praticiens
Dr Sandrine ROUSSET ROUVIERE

Gynécologue Obstétricien

Dr Julien BARROU

Gynécologue Obstétricien

Dr Francois MANRIQUE

Gynécologue Obstétricien

Dr Lucian CHIVOIU

Gynécologue Obstétricien

 

Le Centre de la femme "Cap Feminae" devient un centre varois DE RÉFÉRENCE POUR L’ENDOMÉTRIOSE Identifiée par l’ARS d’avis spécialisés des soignants et propose à ses patientes une offre personnalisée de soins humains, de qualité et innovants. Découvrez ci-dessous les informations essentielles sur le traitement, la consultation ou la prise de rendez-vous avec un Gynécologue à la Clinique du Cap d'Or 

L’endométriose, une maladie gynécologique

Définition

L’endométriose est une maladie gynécologique inflammatoire chronique fréquente qui touche près de 10% des femmes. Cette proportion peut monter jusqu’à 40% parmi les femmes qui souffrent de douleurs pelviennes chroniques, en particulier au moment des règles.
L’endométriose, maladie longtemps ignorée, se définit par la présence, en dehors de l’utérus, de tissu semblable à la muqueuse utérine. Cette anomalie provoque des lésions composées de cellules qui possèdent les mêmes caractéristiques que celles de la muqueuse utérine (l'endomètre) et se comportent comme elles sous l'influence des hormones ovariennes. En cas d’endométriose profonde, ces cellules ne sont pas évacuées correctement et peuvent se disséminer dans différents organes (ovaires, trompes, péritoine, vessie, utérus, vagin, rectum). 
Au moment des règles, les cellules peuvent se détacher et provoquer une réaction inflammatoire, responsables de douleurs pelviennes récurrentes, voire aiguës.  Les patientes peuvent souffrir de symptômes variables selon la localisation des cellules : douleurs abdominales le plus souvent, mais aussi douleurs digestives. 
En dehors de la période des règles, les patientes peuvent également souffrir lors des rapports sexuels (dyspareunie). Ces symptômes ont un impact majeur sur la qualité de vie des personnes atteintes avec des répercussions importantes sur leur vie personnelle et conjugale mais également professionnelle et sociale. La maladie peut aussi être totalement asymptomatique.

Qu’est-ce que la gynécologie obstétrique ?

Spécialité chirurgicale en accès direct, la gynécologie obstétrique recouvre un vaste champ. Dédiée à la vie fœtale, l’obstétrique prend en charge la femme enceinte et l’enfant qu’elle porte – avec l’assistance d’une sage-femme et/ou d’une infirmière – pendant la grossesse et lors de l’accouchement. Seuls les gynécologues-obstétriciens pratiquent des actes chirurgicaux lors d’une grossesse et des accouchements. Certaines interventions sont pratiquées par un chirurgien gynécologue.

gynécologie-obstétrique

Quand consulter un obstétricien ?

L’obstétricien assure le suivi de la grossesse et de l’accouchement. Son intervention ou celle d’une sage-femme est essentielle à partir du 7e mois. C’est lui (ou la sage-femme) qui prend en charge l’accouchement. En cas d’hypofertilité ou d’infertilité, les couples ayant un projet d’enfant peuvent également trouver une solution avec un obstétricien au travers de la médecine de la reproduction : stimulation de l’ovulation, insémination intra-utérine, fécondation in vitro, etc.

Comment choisir son obstétricien ?

La confiance étant essentielle dans le rapport avec son obstétricien, l’avis de son généraliste peut être utile pour se diriger vers ce spécialiste. La proximité peut en outre constituer un critère. En cas de grossesse difficile ou à risques, le choix de l’obstétricien dépendra aussi de l’équipement de la clinique ou du centre hospitalier. Il s’agit donc de bien choisir sa maternité.

L’accompagnement par le gynécologue-obstétricien.

Le gynécologue-obstétricien assure le suivi de la grossesse et de l’accouchement. Il prend aussi en charge le diagnostic anténatal, lequel consiste à détecter avant la naissance une éventuelle pathologie affectant l’enfant à naître : malformation, maladie génétique... Afin de déterminer si le fœtus est porteur d’une pathologie, différents types examens peuvent être pratiqués : échographies fœtales et échocardiographies, amniocentèse, IRM... Au-delà du suivi de la grossesse, certains gynécologues-obstétriciens réalisent des actes médicaux (surveillance du col de l'utérus, pose d'implants contraceptifs, IVG), et chirurgicaux (ablation de tumeurs, chirurgie de l'utérus, etc.)