Actualités

Depuis septembre 2023, la clinique Saint-Augustin a déployé le J0 sur son parcours de chirurgie cardiaque.

Concrètement, il s’agit pour le patient d’être accueilli le jour de son intervention, lorsqu’auparavant il était attendu systématiquement la veille ou l’avant-veille.

  • Identifié comme patient éligible au J0, lors de la consultation de pré-anesthésie, ce dernier est examiné par son chirurgien cardiaque qui valide la compatibilité de ce mode d’entrée.
  • Le patient est ensuite contacté par le secrétariat des praticiens afin de vérifier la complétude de son dossier médical (résultats biologiques sanguins, RAI, groupes, panoramique dentaire, etc).
  • Il n’y a pas vraiment de critères médicaux d’éligibilité. Ce sont surtout des caractéristiques sociales qui sont évaluées (niveau d’autonomie, niveau de compréhension, distance du  domicile…). Le patient doit naturellement être hors cadre d’une urgence menaçante.
  • Enfin, 48h avant son arrivée au sein du service de chirurgie cardiaque, l’IDE responsable de l’accueil des patients J0 valide les derniers résultats et questions en suspens par un appel téléphonique (check list d’admission).

L’IDE reprécise avec le patient les modalités d’admission (complétude des derniers bilans, personne de confiance identifiée, préparation cutanée préopératoire) et confirme l’horaire d’arrivée en chambre.

Ce nouveau mode d’organisation implique une synchronisation parfaite de l’ensemble des acteurs du parcours. Les modalités administratives du séjour, la complétude du dossier médical ainsi que la préparation du patient, l’ensemble des éléments indispensables à la bonne prise en soins doivent être préparés pour être efficients.

Le patient, est informé, et accompagné tout au long de la phase pré-hospitalisation ; il est au centre de la réalisation de ce mode d’entrée, et pleinement acteur tout au long de son parcours. La “check-list patient », qui lui est remise, permet de servir de support avant de quitter le domicile.

L’intérêt de mettre en place ce nouveau mode d’admission est multiple :

  • Satisfaction du patient
  • Respecter et prolonger l’autonomie des patients
  • Diminuer l’anxiété, grâce à un patient mieux préparé
  • Réduire la durée de séjour du patient au strict minimum pour assurer la qualité et la sécurité de la prise en charge
  • Organisation fluide et efficiente

 

Quels peuvent-être les éventuels freins au déploiement de ce nouveau parcours sur la clinique ?
  • La programmation opératoire : les premiers patients étant opérés à 6h30, l’éligibilité au J0 est compromise (risque de retard).
  • La provenance des patients : distance géographique, difficultés de circulation, mode de mobilité, urgences etc.
  • La complétude du dossier patient : la récupération anticipée des résultats des examens complémentaires demandés en pré-opératoire, indispensables pour la réalisation de la chirurgie.
  • La coordination des différents acteurs du parcours patient, particulièrement sur les activités lourdes telles que la chirurgie cardiaque.
  • Le facteur humain avec l’évolution induite dans l’organisation des différents services.
  • Les critères médicaux d’exclusion : atteintes sévères menaçantes mais qui sont d’ordinaires adressés en transferts secondaires.

accueil Sur la clinique, cette évolution du mode d’admission a été intégrée à une réflexion globale pluridisciplinaire portant sur le parcours de chirurgie cardiaque : l’accueil du patient, la poursuite du programme de réhabilitation améliorée après chirurgie, l’évolution du suivi post-opératoire, le développement de l’éducation thérapeutique du patient, la coordination avec les structures d’aval, l’adaptation du mode de rééducation, etc.

 

Plus d'actualités

26/01/2024

Atelier "comprendre la Fibrillation Atriale"

15/01/2024

Recherche Clinique: une nouvelle étude en urologie

04/01/2024

Tout sur la BPCO avec le Dr Laurent Nguyen