Actualités

Nouveau directeur de l'hôpital privé Guillaume-de-Varye, Michel Labro souhaite perpétuer les projets et les investissements entrepris tant dans l'innovation que dans l'immobilier.

En natif de Bourges, Michel Labro ne devrait pas être trop dépaysé à Saint-Doulchard. Nommé directeur de l'hôpital privé Guillaume-de-Varye, le Berruyer succède à Christine Cancel, elle-même directrice par intérim de l'établissement dolchardien depuis le mois de septembre dernier et le départ d'Eric Bordeaux-Montrieux.

Modernisation et extension
Arrivé au début de cette année 2022, Michel Labro, en provenance de Chartres où il occupait cette même fonction à l'hôpital privé d'Eure-et-Loir, souhaite avant tout garder la même ligne d'action que ses prédécesseurs : « Je vais rester dans la continuité des projets de longs termes qui ont été lancés. À savoir développer le secteur de chirurgie, qui reste le coeur de métier, mais aussi les activités de médecine. »

Deux activités, avec deux projets d'investissements différents : « En chirurgie, nous nous dirigeons, par exemple, vers une modernisation du plateau technique, c'est-à-dire développer la chirurgie laser et mini-invasive. Du point de vue médical, nous serons plus sur des investissements de locaux, l'objectif étant d'assurer un parcours de soins jusqu'au domicile. Cela passe par le développement des SSR, les soins de suite et de réadaptation , donc une extension immobilière. »

Au travers d'un hôpital qu'il juge structurant et où de « vraies opportunités » apparaissent, Michel Labro voit le moyen de consolider l'offre de soins présente dans le Cher. En témoigne la venue d'un nouvel urologue le troisième ou encore l'arrivée et l'inauguration prochaine d'un nouveau Tep Scan (appareil d'imagerie pour détecter les tumeurs), le deuxième pour Guillaume-de-Varye et pour l'ensemble du Cher. Signe d'une véritable richesse pour le nouveau directeur : « Tout est réuni dans cet établissement, il y a une multitude d'activités, l'offre est complète, mise à part la chirurgie thoracique. »

Un projet également territorial
Également directeur des hôpitaux Elsan du territoire Centre, Michel Labro souhaite mettre à profit ce nouveau rôle en mutualisant les compétences, les équipements et même les actions entre tous les établissements et créer un véritable projet territorial. Le directeur n'a pas manquer d'avoir un mot pour ses équipes : « J'ai pu remarquer une équipe médicale de très haut niveau pour qui l'établissement tient à coeur, c'est important. »

© Matis Rapacioli, "Michel Labro prend la tête de l'hôpital privé de Saint-Doulchard", Le Berry Républicain, 22.01.2022