Actualités

L’Institut Ophtalmique de Somain (Nord), un établissement ELSAN, vient d’ouvrir le premier Centre Régional Basse Vision des Hauts de France. Ce dernier propose une prise en charge globale des pathologies de l’œil, qu’elles soient médicales, chirurgicales ou de rééducation. Cette ouverture s’inscrit pleinement dans la dynamique du projet d’établissement qui vise à développer une offre de proximité adaptée aux besoins des patients.

Des patients atteints de déficience visuelle

Après 6 mois de travaux, le Centre Régional Basse Vision de l’institut Ophtalmique de Somain ouvre ses portes. Service de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR), il prend en charge des patients adultes en situation de déficience visuelle. L’établissement les accueille en hôpital de jour, sur prescription de leur médecin traitant ou de leur ophtalmologiste. Il peut accueillir jusqu’à 25 patients en provenance de toute la région Hauts de France. Ce sont des patients atteints de problèmes de vision, de maladies de l’œil, que ni la chirurgie ni un équipement ne peuvent résoudre et qui peuvent devenir parfois peu à peu malvoyants de manière irrémédiable (DMLA, rétines post opératoires immédiates ou poly pathologies rétiniennes).

Grâce aux travaux d’aménagement réalisés, le Centre propose aux patients des mises en situation réelles grâce à la création d’un appartement thérapeutique. Ce dernier est composé entre autre d’une cuisine, d’une salle des lumières, de parcours extérieurs, de bureaux de consultations, de zones d’ateliers.

Delphine Demessines, directrice de l’Institut explique «Autour du médecin coordinateur, une équipe pluridisciplinaire est constituée de spécialiste tels qu’orthoptiste, opticien, assistante sociale, psychologue, ergothérapeute, instructeur en numérique, professeur d’activité physique adaptée, instructeur en locomotion. Tous ces professionnels travaillent main dans la main pour aider les patients à appréhender leur pathologie et rester autonome dans leur vie quotidienne. Nous sommes fiers de proposer une offre de soins de proximité et ainsi répondre aux besoins des patients des Hauts de France.»

Une prise en charge personnalisée

Ouvert en fin d’année 2021, le Centre Régional Basse Vision aide les patients par une prise en soin globale en réadaptation. Sous la supervision d’un médecin ophtalmologiste coordinateur, le centre assure en premier lieu un bilan initial complet avec l’évaluation de l’acuité visuelle, de la réfraction objective, de la stabilité des lésions, etc.

Ce bilan permet à l’équipe d’élaborer un programme de réadaptation personnalisé avec un parcours patient adapté à chaque pathologie. Certains sont atteints de pathologie qui leur supprime la vue périphérique, d’autres ont un cercle noir au centre de leur champ de vision, d’autres encore voient très flou. Ces professionnels de santé les accompagnent dans le développement de l’autonomie et de la motricité sur les gestes du quotidien, l’appropriation des outils informatiques par exemple pour rester autonome au maximum.

Plus d'actualités

12 mai = journée internationale des infirmiers(ières)

À Somain, un centre pour diagnostiquer et soigner l'apnée du sommeil par la VDN

Journée Mondiale de l'Hygiène des Mains : nos établissements se mobilisent