Actualités

Comme chaque année, les établissements Elsan se mobilisent pour Mars Bleu, le mois consacré à la lutte contre le cancer colorectal. Les objectifs ? Informer sur les dépistages gratuits, préciser vos facteurs de risque afin de vous conseiller sur la méthode de prévention la plus adaptée à votre cas et répondre à toutes vos questions.

 

Le cancer colorectal est le 3ème cancer le plus fréquent et le 2ème cancer le plus meurtrier après le cancer du poumon. Il touche 45000 nouvelles personnes chaque année et est encore responsable de 18000 décès en France, soit un décès toutes les 30 mn, alors que détecté tôt, il se guérit dans 9 cas sur 10.

Le cancer colorectal est encore trop souvent détecté trop tardivement. Il évolue dans un premier temps sans donner de signes avant-coureurs. Pourtant, son pronostic est étroitement lié à son stade de développement au moment du diagnostic. Ainsi, pour les cancers colorectaux détectés au stade I, on observe un taux de survie à 5 ans de plus 90 %, tandis qu'elle est de 5 % en cas de métastase.

Des facteurs de risques multiples

Consommation d’alcool excessive, diabète, tabac, faible activité physique, obésité, consommation pauvre en légumes verts ou en viande blanche ou encore consommation riche en viande rouge et en aliments frits : il existe de nombreux facteurs de risques de cancer colorectal et le risque s’accroit à mesure qu’on cumule ces facteurs de risques.

Survenant majoritairement après 50 ans, son dépistage est proposé aux femmes et aux hommes de 50 à 74 ans. Le nouveau test de dépistage est un outil performant et très simple d’emploi, gratuit, réservé à une population sans antécédent et sans pathologie favorable au développement de cette maladie. Pour les personnes dont le risque est plus élevé, la coloscopie de dépistage est plus appropriée. Paradoxalement, ce cancer facile à détecter n’est pas suffisamment dépisté, 33,5% des personnes concernées ont participé au dépistage organisé.

 

Le cancer colorectal :

  • Tous les Français de plus de 50 ans sont concernés par la prévention et le dépistage du cancer colorectal.

  • Il touche plus de 43 000 personnes par an en France.

  • Age moyen lors du diagnostic d'un cancer colorectal : 70 ans chez l'homme, 73 ans chez la femme.

  • Il est responsable de plus de 17 500 décès et représente la deuxième cause de décès par cancer dans l’Hexagone.

  • Les chances de guérison dépendent exclusivement du stade d’évolution auquel il est découvert ; elles vont de 0 à 100%.

  • La polypectomie (intervention chirurgicale visant à retirer des polypes) permet de réduire le risque de cancer de 70 à 90%.

  • Dépisté tôt, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10.