Augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale destinée à augmenter le volume des seins. Elle peut être réalisée par implantation de prothèses mammaires ou par injection de graisse.

Trouver un chirurgien esthétique à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Les femmes qui jugent la taille de leur poitrine insuffisante ont aujourd’hui la possibilité de recourir à la chirurgie esthétique pour remédier à ce complexe. Découvrez toutes les informations nécessaires sur l’augmentation mammaire.

Définition : qu’est-ce qu’une augmentation mammaire ?

Une augmentation mammaire est une opération chirurgicale visant à augmenter le volume des seins. Elle relève de la chirurgie esthétique si la poitrine de base est considérée comme "normale", bien qu’elle représente un complexe pour la patiente. On parle de chirurgie réparatrice quand la patiente souhaite corriger une anomalie sévère au niveau de sa poitrine. Cette anomalie peut être constitutive (c’est-à-dire être présente dès la puberté) ou faire suite à un accident ou une maladie. On observe cinq anomalies :

  • agénésie : la glande mammaire est absente ;
  • hypoplasie sévère : la poitrine ne remplit pas un bonnet A ;
  • asymétrie : il y a au moins un bonnet de différence entre les deux seins ;
  • seins tubéreux : les seins sont de forme tubulaire ;
  • mastectomie : dans ce cas, une reconstruction totale du sein est à prévoir. 

Quels sont les types d’augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire peut se faire avec ou sans implant. Dans le second cas, on parle de lipofilling.

 

L’augmentation mammaire par lipofilling du sein (injection de graisse)

Il s’agit d’une technique d’augmentation mammaire sans prothèses, qui consiste à prélever de la graisse sur la patiente (fesses, cuisses, hanches…) pour la réinjecter dans ses seins. Le lipofilling est réalisé sous anesthésie générale, le plus souvent en ambulatoire, car il s’agit d’une méthode peu douloureuse et avec un risque réduit de complications. Le processus est moins invasif et le résultat est plus naturel que lorsqu’on pose des prothèses. En revanche, ce dernier peut varier au cours de la vie de la patiente si elle connaît de fortes variations de poids. Il faut aussi prendre en compte que la masse graisseuse doit être suffisante pour permettre un prélèvement, les personnes dont l’IMC est faible (moins de 18) ne pourront donc pas avoir recours à cette méthode.

 

L’augmentation mammaire par prothèse mammaire (avec implant)

Le chirurgien va placer des implants en silicone pour donner du volume à la poitrine. Pour ce faire, il pratique une incision sous le sein ou au niveau du mamelon ; la cicatrice est généralement presque invisible. L’opération s’effectue sous anesthésie générale et nécessite un séjour d’un ou deux jours à l’hôpital pour surveiller l’état de la patiente et soulager sa douleur. Cette méthode d’augmentation mammaire est adaptée à tous les cas de figure, y compris les agénésies et les hypoplasies sévères, contrairement au lipofilling qui ne peut pas augmenter aussi massivement le volume d’origine. En revanche, le résultat est moins naturel, les prothèses peuvent se voir et il faut les changer tous les dix ans environ.

Comment se passe une opération d’augmentation mammaire ?

Au cours d’un entretien préalable, le chirurgien explique le déroulé de l’opération, informe la patiente des risques éventuels (infection, hémorragie, trouble de la cicatrisation…) et l’aide à choisir la taille de sa nouvelle poitrine. Un rendez-vous avec l’anesthésiste est également prescrit pour vérifier qu’il n’y ait aucune contre-indication à l’opération. Il est conseillé d’arrêter l’alcool, le tabac et les anticoagulants deux semaines avant l’opération. La veille, il faut effectuer un bain à la Bétadine pour limiter les risques d’infection. L’augmentation mammaire en elle-même dure entre une et deux heures. Elle est suivie par un rendez-vous de contrôle dans la semaine suivant l’opération. La patiente devra porter un soutien-gorge spécial pendant six semaines, le temps de la cicatrisation. Elle ne devra pas non plus dormir sur le ventre ni porter de charges importantes pendant les deux premières semaines postopératoires.

Augmentation mammaire

 

Quelles sont les suites d’une opération mammaire : cicatrisation et douleurs ?

Suite à une augmentation mammaire, il faut porter une brassière de contention pendant six semaines et ne pas faire de sport. Il est important de ne pas appuyer sur les seins (en dormant sur le ventre ou en portant un enfant par exemple) pour permettre à la cicatrisation de se faire rapidement et efficacement. Les premiers temps, la prise d’antalgiques peut être nécessaire pour lutter contre la douleur. Cette dernière finit heureusement par disparaître. Notons également qu’une augmentation mammaire n’empêche normalement pas d’allaiter.



Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en chirurgie plastique esthétique et reconstructrice au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les chirurgiens esthétiques au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Pourquoi augmenter sa poitrine ?

Les patientes attendent d’une augmentation mammaire qu’elle leur enlève un complexe physique. Cette opération permet aux personnes qui y ont recours d’être plus à l’aise avec leur corps et avec leur féminité.

Quel est le prix d'une augmentation mammaire ?

Le prix d’une augmentation mammaire dépend de plusieurs facteurs tels que la technique d'opération (avec injection de graisse ou implant), le type d’implant, la taille de l’implant, la complexité de l’intervention et le nombre de séances nécessaires.

Quelle est la durée de vie d'un implant mammaire ?

La durée de vie d'un implant mammaire est de 10 à 15 ans en moyenne.

Quelles conditions pour la prise en charge d'une augmentation mammaire ?

La prise en charge d’une augmentation mammaire est possible si elle est justifiée médicalement et est prescrite par un chirurgien esthétique agréé. On parle alors de chirurgie réparatrice.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements