Liposuccion

La liposuccion est une intervention chirurgicale qui consiste à enlever les dépôts de graisse localisés par aspiration. Cette technique permet de remodeler la silhouette en agissant sur les zones du corps où la graisse est tenace, telles que les cuisses, les hanches, les fesses, le ventre, les bras ou le double menton.

Trouver un chirurgien esthétique à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La liposuccion est une intervention employée en chirurgie esthétique permettant de retirer l’excès graisseux qui résiste généralement aux régimes alimentaires et à l’activité physique. À l’aide de petites incisions, le chirurgien introduit de petits tubes permettant d’aspirer les graisses. La liposuccion est idéale après une perte de poids, car elle permet d’affiner la silhouette. Quasiment toutes les zones du corps peuvent être traitées.

Définition : qu’est-ce qu’une liposuccion ?

La liposuccion est une technique utilisée en chirurgie esthétique permettant de traiter des excès graisseux localisés. Ce type de graisse est généralement très difficile à diminuer à l’aide d’exercice physique ou d’un régime adapté. La liposuccion n’est pas une technique utilisée pour perdre du poids, mais une technique permettant d’affiner et d’harmoniser la silhouette.

Liposuccion

 

Quelles zones sont concernées par la liposuccion : ventre, cuisse, bras, hanches, fesse, jambes ?

Quasiment toutes les zones du corps peuvent être concernées par la liposuccion : le ventre, les cuisses, les bras, le menton, les hanches… Certaines zones sont plus difficiles que d’autres à atteindre, mais toutes peuvent être traitées par la liposuccion. Les hommes sont souvent touchés par un excès de graisse dans la zone supérieure du corps (on parle de répartition androïde) alors que les femmes sont plus touchées par des excès de lipides au niveau du bas du corps (on parle de répartition gynoïde). Pour le du haut du corps, la liposuccion peut concerner le visage (menton, bajoues), le cou ou les bras. Au niveau du bas du corps, la liposuccion peut concerner les hanches, les cuisses, le dos, les fesses, le ventre ou encore les genoux.

Pourquoi faire une liposuccion : poignets d'amour, culotte de cheval ?

Avant tout, la liposuccion permet de retrouver une silhouette plus affinée. Ainsi la liposuccion permet de se débarrasser des poignets d’amour au niveau des hanches ou de la culotte de cheval au niveau des cuisses. Chez la femme ménopausée, les amas graisseux peuvent augmenter au niveau du dos ou des cuisses, ou encore des bras. Après un régime et si la pratique d’un exercice physique approprié et régulier ne contribue pas à faire disparaître les zones graisseuses disgracieuses, la liposuccion est adaptée.

En cas de relâchement important des tissus après une grossesse, par exemple au niveau du ventre, la liposuccion peut être couplée à une autre technique chirurgicale, ce qui permet d’obtenir un meilleur résultat. La liposuccion du ventre peut être couplée à une abdominoplastie (intervention qui permet de resserrer les muscles abdominaux et retirer les excès de peau au niveau du ventre) pour un résultat optimal.

Comment se déroule l'opération lors d'une liposuccion ?

L’intervention peut durer entre 45 minutes et plusieurs heures. L’opération peut s’effectuer sous anesthésie générale ou locale. Avant l’opération, plusieurs consultations seront nécessaires afin que le praticien puisse étudier les zones à traiter, trouver les meilleures techniques à utiliser, expliquer l’opération, les suites opératoires et les résultats escomptés. Une prise de sang est également effectuée afin de s’assurer qu’il n’existe pas de contre-indications à l’intervention chirurgicale. Une consultation avec un anesthésiste sera également programmée. Il est recommandé d’arrêter le tabac au moins un mois avant l’intervention (le tabac diminue la cicatrisation). Il faut également arrêter tout traitement anti -coagulant au moins 15 jours avant l’intervention selon l’accord du médecin. Dans la liposuccion, le praticien incise une petite partie de la peau de la zone à traiter puis il introduit de fines canules (petit tube chirurgical) qui sont reliées à un système permettant d’aspirer plusieurs litres de graisses. L’intervention se déroule généralement en ambulatoire. Habituellement, quelques douleurs ainsi que des œdèmes peuvent apparaître après l’intervention, mais ceux-ci diminueront rapidement.

Quelles sont les contre-indications ou risques liés à une liposuccion ?

Certaines pathologies contre indiquent la pratique d’une liposuccion en raison du risque élevé de complications. Ainsi les personnes souffrant de diabète, de problèmes hématologiques (hémophilie…) doivent éviter la liposuccion. La liposuccion n’est pas indiquée chez la femme enceinte ou la femme allaitante.

Les personnes obèses doivent avant tout perdre d’abord du poids avant de faire une liposuccion, d’une part car le risque de complications postopératoire est important et d’autre part, car il n’y aura pas de résultat probant, la liposuccion n’étant pas une méthode permettant une perte de poids (au maximum le chirurgien ne pourra enlever que 5 à 7 litres de graisse).

Quels sont les résultats d’une liposuccion ?

Après l’opération, il faut porter un dispositif de contention jour et nuit pendant environ un mois.

Dans un premier temps, il est normal que des bleus, des gonflements ou ecchymoses apparaissent au niveau de la zone traitée. Ces petits effets secondaires vont disparaître sous un mois et vont être atténués par le port du vêtement de contention. Il se peut que de légères courbatures et une petite fatigue s’installent après l’intervention, mais ces inconforts ne devraient pas durer plus d’une semaine. Le sport doit être arrêté entre 3 et 6 semaines. Il faut également éviter toute exposition au soleil et aux UV pendant un mois.

Généralement, il faut attendre environ 1 mois pour observer les premiers résultats. La peau commence à bien se rétracter entre 3 mois et 6 mois et l’aspect final est obtenu après 1 an. Il arrive parfois que le résultat ne soit pas celui escompté, une reprise chirurgicale peut être envisagée alors pour rectifier certains problèmes.

La qualité de la peau est très importante, si celle-ci est très relâchée, le résultat après liposuccion risque d’être décevant, car la peau ne pourra pas se rétracter convenablement.

Quelles sont les complications d’une liposuccion ?

Comme toute intervention chirurgicale, il peut y avoir des complications comme des accidents thrombo-emboliques, des saignements, ou encore des infections, mais il s’agit de complications rares.

Tout d’abord, la liposuccion, comme toute intervention chirurgicale, peut augmenter les risques de phlébite, car elle augmente le phénomène de coagulation dans le corps. Si le phénomène de coagulation est augmenté, cela signifie que des caillots peuvent se former plus facilement et mener éventuellement à des embolies (obstruction d’un vaisseau). Afin de diminuer ce risque, des anticoagulants peuvent être prescrits. On procède à un lever précoce des patients après la liposuccion et des bas de contention sont prescrits.

Des hématomes peuvent apparaître à la suite d’une intervention. Ils se résorbent généralement d’eux-mêmes, mais sont surveillés et peuvent faire l’objet d’une réintervention notamment s’ils sont importants.

Dès lors que l’on crée une ouverture dans le corps, on ouvre une porte d’entrée supplémentaire pour des micro-organismes pathogènes. Comme toute intervention invasive (même micro-invasive), la liposuccion comporte des risques infectieux. Cependant, ceux-ci sont minimes puisque les instruments chirurgicaux sont parfaitement stériles et de nombreuses précautions sont prises avant, pendant et après l’intervention pour éviter toute infection (comme la prise d’un traitement antibiotique prophylactique en prévention).



Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en chirurgie reconstructrice et esthétique au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les chirurgiens plastique reconstructrice et esthétique au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce que la graisse revient après une liposuccion ?

La graisse ne revient pas après une liposuccion, car les cellules graisseuses sont détruites lors de la procédure. Cependant, il est possible que la graisse se redistribue dans d’autres zones du corps si le patient ne maintient pas une bonne hygiène de vie avec une alimentation équilibrée et ne fait pas d’exercice régulier.

Est-ce que la liposuccion fait perdre du poids ?

La liposuccion est une intervention chirurgicale qui consiste à enlever les amas graisseux localisés par aspiration. Ce n’est ni un régime, ni un traitement pour perdre du poids. Son but est d'affiner et d'harmoniser la silhouette.

Quel est le prix moyen d'une liposuccion ?

Le prix d'une liposuccion varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment la zone à traiter, le nombre de zones à traiter, le type de liposuccion, le type d'anesthésie, etc. En général, le prix d'une liposuccion se situe entre 2000 et 6000 euros.

Combien coute une liposuccion du ventre ?

La liposuccion du ventre est une intervention chirurgicale qui permet de retirer les amas graisseux localisés sur la zone du ventre. L'opération est pratiquée sous anesthésie générale et dure environ 1 à 2 heures. Le prix d'une liposuccion du ventre peut varier entre 2000€ et 4000€.

Quand marcher après liposuccion ?

La liposuccion est une chirurgie esthétique qui permet de retirer les amas graisseux localisés. Cependant, il est important de bien respecter les consignes du chirurgien pour une bonne cicatrisation. Ainsi, il est recommandé de marcher au moins 30 minutes par jour après la liposuccion.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements