Le cancer de l’anus est une pathologie grave qui doit être soignée au plus vite pour éviter sa prolifération à d’autres organes.

Ses symptômes sont comparables à ceux des hémorroïdes qui, elles, sont bénignes, malgré un inconfort parfois intense et le besoin dans les cas les plus graves de recourir à la chirurgie. Voici les symptômes auxquels vous devez prêter attention pour savoir si vous devez consulter un médecin pour des examens approfondis.

Symptômes et stades du cancer du canal anal

Que sont les hémorroïdes ?

Avant d’aborder le sujet du cancer de l’anus, il convient de le distinguer la différence entre hémorroïdes et cancer de l’anus. Les deux affections présentent en effet des points communs, car elles touchent les zones rectales et anales, mais apparaissent totalement différentes en termes de nature, causes, symptômes et traitements.

Les hémorroïdes résultent d’une pression excessive s’exerçant sur les vaisseaux sanguins du bas rectum dont la conséquence est leur gonflement. Engendrant des varices des veines de l’anus et du rectum, elles peuvent être internes, c’est-à-dire localisées en haut du canal anal, ou externes et alors situées sous la peau de l’anus. Les principales causes des hémorroïdes sont les suivantes :

  • Constipation,
  • Diarrhée chronique,
  • Répercussions d’effort pendant les selles,
  • Sédentarité,
  • Obésité.

Les hémorroïdes génèrent des douleurs et démangeaisons anales, des grosseurs au niveau de l’anus et des saignements durant les selles. Un simple examen physique par un médecin suffit à les diagnostiquer. Des examens complémentaires, dont la coloscopie, peuvent être requis pour écarter la présence d’autres pathologies.

Les soins pour résorber les hémorroïdes passent par une médication en vente libre, une activité physique en cas de sédentarité et un régime alimentaire riche en lipides et en fibres. En cas d’affection récurrente, le médecin peut prescrire une ablation chirurgicale ou une contention à l’aide de la ligature élastique.

Qu’est-ce que le cancer de l’anus ?

Le cancer de l’anus désigne une multiplication anormale de cellules dans le canal anal générant une excroissance. Il est rare, mais grave. Souvent associé à une infection persistante par le HPV (Human Papillomavirus), ses causes sont multiples :

  • Système immunitaire affaibli,
  • Hérédité,
  • Antécédents médicaux tels que le cancer du col de l’utérus ou d’autres organes de l’appareil reproducteur bas chez la femme (vulve, vagin),
  • Partenaires sexuels multiples et rapports sexuels anaux favorisant la transmission et le développement de MST (HPV ou VIH par exemple),
  • Maladies auto-immunes (lupus, immunodépression, etc.),
  • Traitements médicaux affectant le système immunitaire (cortisone, corticoïdes, etc.),
  •  

Les premiers signes du cancer de l’anus ressemblent à ceux des hémorroïdes avec des douleurs et démangeaisons anales, ainsi que des saignements rectaux. Un examen physique, complété par une biopsie du tissu anal et des tests d’imagerie médicale, permettent de confirmer le diagnostic.

Le traitement du cancer du canal anal nécessite une combinaison de thérapies constituée de chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie.

Les premiers symptômes du cancer de l’anus

Les premiers symptômes du cancer de l’anus sont comparables à ceux des hémorroïdes, d’où la nécessité de consulter rapidement un professionnel de la santé en cas de récurrence. Les premières manifestations sont les suivantes :

  • Douleurs lorsque vous vous rendez à la selle, même si elles ne sont pas systématiquement intenses,
  • Douleur persistante que la défécation n’apaise pas,
  • Démangeaisons,
  • Écoulement de mucus au niveau de l’anus,
  • Changement anormal des selles, notamment avec leur rétrécissement,
  • Présence de sang dans les selles,
  • Transit durablement bouleversé avec des diarrhées et/ou de la constipation, avec une alternance de ces deux troubles,
  • Masse dans la zone anale,
  • Ganglions enflés dans la zone anale ou dans l’aine,
  • Envie constante d’aller à la selle,
  • Perte de l’appétit,
  • Perte de poids inexpliquée,
  • Nausées et vomissements,
  • Impression que le rectum est plein,
  • Sensation d’évacuation incomplète du rectum,
  • Dégradation de l’état général,
  • Fatigue chronique.

Les symptômes du stade avancé du cancer de l’anus

Le cancer de l’anus passe par quatre stades déterminés par des symptômes évolutifs.

Stade 1 du cancer du canal rectal

La tumeur mesure alors moins de 2 cm.

Stade 2 du cancer du canal anal

Le stade 2 du cancer de l’anus passe par deux phases : 2A lorsque la tumeur mesure entre 2 cm et 5 cm et 2B quand la tumeur mesure plus de 5 cm.

Stade 3 du cancer du canal anal

Le stade 3 se décompose en trois phases. Lors de la phase 3A, la tumeur mesure au maximum 5 cm, mais le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques voisins, c’est-à-dire les ganglions de l’aine, ceux entourant le rectum ou ceux situés à l’intérieur du bassin. La phase 3B est confirmée lorsque la tumeur a atteint d’autres organes, dont la vessie, l’urètre ou le vagin.

La phase 3C correspond à une tumeur de plus de 5 cm, mais aussi lorsque le cancer a investi d’autres organes, dont le vagin, l’urètre ou la vessie. Il peut aussi avoir colonisé les ganglions lymphatiques voisins : ganglions de l’aine, ganglions autour du rectum ou ganglions situés à l’intérieur du bassin.

Stade 4 du cancer du canal anal

Le stade 4 du cancer du canal rectal est le cancer métastatique ou de métastases à distance. Il est attesté lorsque la tumeur s’est étendue à d’autres organes dont par exemple le foie, les poumons, les os, etc.   Compte tenu de la gravité potentielle du cancer de l’anus, en cas de symptômes persistants, il est crucial de consulter un médecin pour déterminer la pathologie qui vous affecte et adopter la thérapie appropriée.

Article écrit le 20/03/2024, vérifié par l'équipe oncologie des Dentellières

Plus d'actualités

18/04/2024

Cancer du poumon - Quand est-il non opérable ?

26/02/2024

À partir de quel taux de ferritine faut-il s’inquiéter ?

29/01/2024

Hématies dans les urines : un symptôme possible de cancer