Actualités

ORACLE, l’unité de recherche clinique de l’hôpital privé Nancy-Lorraine a mis en place près de 80 études cliniques permettant à 250 patients de bénéficier de projets innovants et pleins d’espoir.
 

Oracle : la recherche clinique au service de l’innovation médicale à Nancy : un scientifique réalise une recherche sur une thérapie contre le cancer dans un laboratoire.

Pourquoi, comment faire de la recherche clinique

L’unité de recherche clinique ORACLE a été créée par intérêt scientifique avant tout, elle permet aux patients d’accéder aux nouveautés thérapeutiques et de disposer des traitements de demain. C’est également un moyen d’être un acteur de poids dans le domaine de la cancérologie au niveau régional, national et international et de participer activement aux avancées thérapeutiques et aux politiques de recherche clinique.

Centre recherche médicale, Nancy, France

La SAS ORACLE sous la direction éclairée du Dr. POINTREAU en qualité de président et de Mme Cyrane GROMAS en tant que responsable de la recherche clinique, s’affirme comme un pilier incontournable dans le domaine de la recherche médicale.

Direction vers des projets novateurs

Au cours de l’année 2023, cette structure dynamique a ouvert 77 études cliniques, offrant à environ 250 patients la possibilité de participer à des projets novateurs et porteurs d’espoir. La réussite d’une structure de recherche clinique repose indéniablement sur la qualité de son équipe. La SAS ORACLE peut se targuer de compter dans ses rangs neuf médecins hautement qualifiés et quatre Attachés de Recherche Clinique (ARC) dévoués. Cette équipe diversifiée allie expertise médicale, rigueur scientifique et passion pour la recherche, formant un ensemble cohérent et performant. Chaque membre de l’équipe apporte sa contribution unique, créant ainsi un environnement propice à l’innovation et à la découverte.

77 études en 2023, appel, projet, études

L’année 2023 a été marquée par un engagement sans faille de la SAS ORACLE. Avec pas moins de 77 études ouvertes aux inclusions, la structure a démontré sa capacité à mener de front une diversité de projets, couvrant un large éventail de domaines médicaux.

Cancer de la prostate métastatique :

A titre d’information, parmi les études actuellement ouvertes, nous avons l’étude CAPITELLO (Étude de phase 3 évaluant l’efficacité et la sécurité d’emploi de l’association capivasertib et docétaxel dans la mise en œuvre de traitement de patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration).

Cancer de la vessie :

Également l’étude IMVIGOR011 (Etude de phase 3 évaluant l’atezolizumab versus placebo en traitement adjuvant chez des patients atteints d’un cancer de la vessie infiltrant le muscle à haut risque de récidive avec un statut ADNtc positif après une cystectomie).

Cancer du sein primaire :

Ou encore l’étude DESTINY (Etude de phase III, portant sur le trastuumab deruxtecan comparé au trastuzumab emtansine chez des patients atteints d’un cancer du sein primaire HER2 positif à haut risque présentant une maladie invasive résiduelle au niveau du sein ou des ganglions lymphatiques axillaires après un traitement néoadjuvant).

Cancer du sein précoce :

Sans oublier EMBER-4 (Etude de Phase 3, comparant l’imlunestrant à l’hormonothérapie standard en adjuvant chez des patients ayant précédemment reçu 2 à 5 années d’hormonothérapie adjuvante pour un cancer du sein précoce ER+ et HER2- avec un risque accru de récidive). Au cœur de la mission de la SAS ORACLE se trouve le bien-être des patients. En 2023, environ 250 participants ont rejoint les études menées par la structure.

Dimension humaine

Cette participation active témoigne non seulement de la confiance accordée par les patients à la SAS ORACLE, mais aussi de l’importance accordée à la dimension humaine dans la recherche clinique. La structure s’efforce de créer des conditions optimales pour les participants, garantissant la mise en œuvre de données de haute qualité et des résultats significatifs.

Infirmière de pratique avancée, IPA 

Depuis novembre 2023, la SAS ORACLE a accueilli Ludivine BOOMS, une infirmière de pratique avancée. Sa présence renforce l’expertise de l’équipe, apportant son savoir-faire spécifique à la recherche clinique et contribuant à l’amélioration globale des soins dispensés aux participants.

Actualité : partenariat avec Novartis

La SAS ORACLE a établi un partenariat stratégique avec le laboratoire Novartis pour la mise en place d’un ECG miniature connecté. Cette technologie révolutionnaire est destinée aux patientes sous KISQALI, offrant la possibilité d’une relecture par un cardiologue dans les 30 minutes suivant l’enregistrement. Cette collaboration marque un pas significatif vers l’amélioration des protocoles de suivi des patients, démontrant l’engagement continu de la SAS ORACLE envers l’innovation médicale. La structure reste résolument tournée vers l’avenir, prête à relever de nouveaux défis et à contribuer de manière significative à l’avancement de la médecine et à l’amélioration des soins de santé. 

Article issu de la Lettre Cliniques Info du Grand Nancy no 3 Février 2024. Pour en savoir plus sur les essais et les projets. Contacter ORACLE. Tél. : 03 83 93 55 18.

Quel est le Pôle lorrain de cancérologie ?

Le Pole Lorrain de cancérologie est spécialisé dans la prise en charge et le traitement du cancer. Installé sur le site de Majorelle et Hôpitaux privé Nancy Lorraine, il offre aux patients du bassin de vie une expertise médicale et technologique en leur facilitant l’accès aux traitements de chimiothérapie et de radiothérapie ainsi qu’à des soins de support pour un accompagnement global et pluridisciplinaire. Un numéro unique : 03 54 00 13 80.

Comment participer à un essai clinique ?

Tout le monde peut potentiellement participer à un essai clinique. Mais, rappelle l'Inserm, l'intérêt des individus n'est pas ce qui prime en premier. L'accent est mise sur le souhait de participer à un effort pour améliorer la santé de tous et toutes. Les participants peuvent se voir sollicités par un médecin ou lors d'une campagne médiatisée. L'on peut également prendre contact avec des organismes de recherche pour signaler son souhait de participer à un essai.

Plus d'actualités

11/04/2024

Les cliniques et hôpitaux privés entreront en grève totale à partir du 3 juin pour sauver leurs établissements

26/03/2024

Infirmière : qu’est-ce que la pratique avancée en cancérologie ?

31/10/2023

Sténose de l’urètre chez l'homme : diagnostic et prise en charge